Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Réveil Communiste

Qui a gagné la guerre d'Algérie?

23 Septembre 2017 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Front historique, #Afrique, #Théorie immédiate, #GQ, #Viet-Nam, #Russie, #lutte contre l'impérialisme

(Écrit en janvier 2013)

L’affirmation (fréquente dans les milieux nostalgiques de l’Algérie française) selon laquelle l’armée française aurait gagné la guerre sur le terrain, mais que cette victoire aurait été bradée par De Gaulle n'est pas exacte historiquement, quelques soient les succès tactiques engrangés, avec les moyens que l'on sait, par la contre-insurrection dont les parachutistes furent les fers de lance.

En effet, comme Gramsci l'explique avec une grande clarté, une guerre populaire ne se gagne jamais exclusivement sur le terrain militaire, qui n'est même pas toujours le principal. Elle est jouée sur les deux terrains, politique et militaire. Par exemple, le Viet Nam a certainement gagné aux yeux de tous la guerre contre les États-Unis en 1975, mais Giap, le stratège de cette victoire, a explicitement spécifié que le terrain de l’opinion publique américaine fut d’une importance majeure, et que grâce au mouvement anti guerre américain, le gouvernement US n’a pas eu le pouvoir politique d’envoyer des renforts en suffisance pour écraser le peuple vietnamien, ce qu’il avait certainement le pouvoir militaire de faire (comme il avait écrasé les Philippines au début du siècle, en tuant dans des proportions génocidaires une grande partie de la population de l’archipel).

De même ce n'est pas le rapport de force militaire pur qui a épargné à Cuba une invasion américaine depuis 1961.

La seule guerre populaire de l'histoire gagnée principalement sur le terrain militaire, et non en exploitant les contradictions diplomatiques de l'adversaire, est celle de l'Armée Rouge contre la Wehrmacht, entre 1941 et 1945 ! et même dans ce cas, le savoir-faire diplomatique de l'URSS qui a évité au pays du socialisme de se retrouver en situation d'affronter en même temps tous ses ennemis a été déterminant.

Pour en revenir à l’Algérie, on dit que l’ALN était en mauvaise posture vers 1961, mais elle était très loin d’être hors de combat, elle disposait de sanctuaires nouveaux en Tunisie et au Maroc, et La France avait-elle les moyens politiques de maintenir la pression contre-insurrectionnelle (comme elle a fait au Cameroun qui n’intéressait pas l'opinion internationale) ? Bien sûr que non !

Si elle n’avait pas évacué l’Algérie en 1962, elle serait devenue une dictature, un autre Portugal ou une autre Colombie, et après quelques années de pourrissement c'est carrément le capitalisme qui aurait été balayé dans les deux pays. De Gaulle, qui s'y connaissait en stratégie politique, n'a pas voulu courrir le risque.

Par ailleurs, si l’on pense comme c’est mon cas, que la repentance qui est demandée aux générations actuelles pour les crimes du passé n’a aucun objet, qu'elle n'est qu’une mystification idéologique qui n’aboutit qu’à raviver la haine, on doit aussi avoir la lucidité devant les faits, et reconnaitre la victoire algérienne qui vide la querelle historique entre les deux peuples. Ce sont les français qui ont agressé ce pays en 1830, et qui ont dû le quitter, contraints et forcés , en 1962. Il est dommage que les Pieds-Noirs qui auraient voulu faire le choix de devenir citoyens de l'Algérie nouvelle n'en aient pas eu en définitive la possibilité réelle, mais c'est une autre question.

GQ, 2013- 2017

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gourmel Michel 01/09/2017 17:36

De Gaulle avait été installé au pouvoir par l’establishment pour garder l’Algérie française. De Gaulle avait dit : « moi vivant l’Algérie restera française » ; s’il n’a pas tenu parole c’est parce que cela était devenu impossible. À l’époque le PCF était puissant et était contre les guerres coloniales, donc se maintenir en Algérie pouvait coûter le pouvoir dans les 2 pays. On ne retrouve nulle part la date de cette déclaration de De Gaulle, les gaullistes ne s’en ventent pas - mais on en retrouve de voisines :
27-31 août 1959 première tournée des popotes de De Gaulle en Algérie. "Moi vivant, jamais le drapeau du FLN ne flottera sur l'Algérie".
Et il n’était pas seul, les socialistes de la SFIO soutenait les guerres coloniales aussi. Guy Mollet, président du Conseil, est accueilli à Alger par les manifestations d'hostilité des Européens. Il déclare que "la France doit rester en Algérie et elle y restera".
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-guerre-d-algerie-1954-1962_492167.html
Les médias font croire que la France était de perte à garder l’Algérie, et que c’est pour cette raison que, puisque les algériens n’en voulaient pas, elle est partie. C’est un mensonge colonialiste. Comme on le voit de nos jours avec les guerres, celle d’Afghanistan est un cas d’école, une guerre coûte très cher aux états c’est à dire aux peuples, mais elles rapportent au privé, c’est le but de toute guerre. La guerre contre l’Afghanistan a coûté 2.000 milliards US$ rien qu’en militaires officiels US, sans compter les mercenaires et les autres occidentaux ; mais ces guerres rapportent aux sociétés privés : mercenaires, lobby miltaro-industriels, pillage des ressources naturelles du pays par les sociétés privés de l’occupant, reconstruction du pays par le BTP de l’occupant, etc… Et comme c’est une guerre sans fin, c’est le Jack-pot !
________________________________________
Le peuple français ne voulait plus de la guerre d’Algérie qui ne lui rapportait rien à lui, mais seulement aux lobbies pétroliers, nucléaire, armement, etc… 1.000.000 million d’Algériens et « 100.000 français » selon Ferrat sont morts en vain au profit du patronat français. C’est pour cela que De Gaulle a été obligé de laisser tomber, malgré toutes ses déclarations et son racisme de droite.
Référendum sur l’Algérie : le 14 janvier 1961.
Le taux de participation est de 76 % en France métropolitaine et de 59 % en Algérie. 75 % des votants votent « oui » et 25 % non. Pour l'Algérie seule, 70 % votent « oui » (correspondant à 39 % des inscrits) et 30 % votent « non » (soit 17 % des inscrits). Et puis Il faudrait rechercher si les algériens ont pu voter, et si oui dans quelles conditions, sous la terreur l’extrême droite et face à l’armée française qui avait déjà fait des coups tordus criminels énormes dans le passé come les massacres de Sétif, Guelma et Kherrata du 8 au 22 mai 1945.
Et même après encore : Dans la nuit du 17 au 18 octobre 1961, une manifestation, interdite par les autorités françaises, est organisée par le FLN. Les manifestants protestent contre le couvre-feu imposé en métropole aux ressortissants d'Afrique du Nord. Cette manifestation est férocement réprimée. Le préfet de police Maurice Papon couvre ses policiers et le gouvernement l'ensemble de ses fonctionnaires (Papon finira par être condamné, mais beaucoup plus tard et seulement pour sa collaboration avec les Nazis). Selon le rapport de l'avocat général Jean Geromini, remis le 5 mai 1999, il y aurait eu au moins 48 noyés pendant la nuit du 17 au 18 octobre, sans compter les personnes mortes des suites de leurs blessures ou de leurs conditions d'internement. Selon l'historien et éditorialiste Alain-Gérard Slama et Linda Amiri (laquelle a dépouillé les archives de la préfecture de police), le chiffre total est de l'ordre d'une centaine de victimes (L. Amiri compte 100 morts certains et 31 disparus).
________________________________________
À voir absolument : Les arabes, ces sauvages… Guerre d’Algérie ! La propagande et les actes !

Info Démocrite ; 7 min 40 s :
https://www.youtube.com/watch?v=woiwosqUjzI
________________________________________
Aux XIXème & XXème siècle, les occidentaux massacraient les peuples comme les algériens ou les philippins… pour leur imposer la Loi coloniale. Cette technique at lamentablement échoué et s’est soldée par la décolonisation des années 60, réduire à la seule Algérie et au seul De Gaulle ce problème planétaire, est une énormité historique.
________________________________________
Au XXIème siècle, la CIA et les occidentaux de l’OTAN, utilisent de nouvelles tactiques pour leurs guerres sans fin ; dont le principe est que l’agresseur n’apparaît pas ou alors seulement à la fin pour « sauver le peuple » ; exemples :
1°) comme ils l’ont toujours fait, payer en interne des complices, qui avec leurs agents infiltrés, sèment ce qu’ils appellent la « révolution », mais qui est une contre-révolution, comme ils l’ont fait dans les anciennes démocraties socialistes, sous le nom de révolutions colorées (ils le font aujourd’hui au Venezuela). L’élection de Macron n’est guerre différente de ce dernier mode ; il reprend d’ailleurs dans son livre, le nom de Révolution, qui marque bien la continuité avec toutes celles de la CIA dans les pays de l’est, et plaçant un jeune premier soutenu par les grands médias de la pensée unique, selon le prototype Saakashvili en Géorgie. Présentés tous 2 comme les combattants de la corruption du système, ils se sont tout de suite avérés être les plus corrompus. Mais en France, ils n’ont même pas eu besoin de semer le chaos, juste truander une dizaine de Lois électorales et un petit attentat 3 jours avant le scrutin qui a permis de mettre Le Pen au 2d tour ; et le tour est joué.
2°) envoyer leurs terroristes détruire les régimes laïcs au Moyen-Orient puis venir avec leurs armées « sauver les peuples » tout en bombardant les hôpitaux, les écoles, les résidences, décapitant l’état et installant leurs alliés islamistes, fanatiques, fondamentalistes, despotiques, obscurantistes, au pouvoir comme en Libye, Mali, Afghanistan, tout en prétextant le chaos des autres qu’ils ont en fait mis eux même pour justifier leur main mise sur le pays.
3°) former une poignée de snipers en Pologne pour assassiner par derrière les manifestants ukrainiens, et faire croire que c’est la police du régime ukrainien qui les a massacré, et venir avec ses alliés Nazis, faire semblant de sauver le peuple et la Démocratie du monde libre.
4°) En Iran, la CIA a envoyé des millions de SMS pour faire croire que les élections avaient été truquées et essayer de déclencher une « révolution »

dupont 15/09/2016 16:31

"Ce sont les français qui ont agressé ce pays en 1830,"
agressé : un ras le bol de la piraterie barbaresques qui pénalisait le commerce en méditerrannée
quel pays ? l'Algérie n'existait pas sous la domination Turc en 1830, c'est la France qui l'a créée et construite et nommée ainsi, il n'y a qu'à voir ce qu'il en reste 55 ans après de ce pays : un pétro-pays qui va vraisemblablement s'écrouler d'ici peu avec la chute du prix du baril.
Pour ce qui est de la victoire du FLN, c'est De Gaulle qui a livré le pays à un FLN moribond qui n'en est pas encore revenu (affaire du cdt Si Salah en juin 1960), il a dès 1961 fait intervenir les forces de polices et renseignements contre les partisans français et non pas contre le FLN.

Réveil Communiste 15/09/2016 16:35

Tes congénères disent qu'Auschwitz n'a pas existé, toi c'est carrément l'Algérie, bouffon.