Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Au vote camarades! André Chassaigne peut être le candidat du PCF, par Marie Christine Burricand

6 Juin 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections

lu sur Faire vivre le PCF (lepecf.fr)

 

Je livre ici dans l’urgence quelques premières impressions de cette conférence nationale. Une analyse plus fouillée et collective suivra très rapidement.

La conférence commence par le rapport de Jacques Chabalier. Plusieurs d’entre nous s’interrogent : Faut il partir tout de suite ?

En effet, le rapport indique qu’une très grande majorité de communistes soutiennent la candidature de jean-luc Mélenchon et l’accord. C’est donc cela que va décider la conférence. Peut-être laissera-t-elle les candidats qui le souhaitent se maintenir...

Pour avoir parcouru les PV et autres synthèses, je sais que la discussion est beaucoup plus diverse que ce qu’en dit le rapporteur.

La discussion le prouve très vite. Beaucoup d’interventions font part des réticences des communistes pour désigner Mélenchon, interrogent sur plusieurs points de l’accord (répartition des circonscriptions, financement des campagnes et primauté ou pas au logo front de gauche). Certains évoquent même l’actualité dans la période du socialisme et du communisme. André Gerin intervient pour expliquer le sens de sa candidature. Il est écouté avec attention.

Que va faire André Chassaigne ? C’est la préoccupation de beaucoup d’autant qu’il se dit que la pression de la direction pour qu’il se retire est très forte. On veut bien le croire.

Samedi à 18 h, André Chassaigne lève les doutes et indique qu’il se maintiendra pour ne pas décevoir les communistes qui veulent pouvoir se prononcer pour un candidat communiste. Il affirme vouloir poursuivre la dynamique d’un Front de gauche qu’il veut porter autrement que Jean-luc Mélenchon, il dit être attentif à la vie du PCF et à son renforcement, et vouloir porter les attentes populaires.

Chacun comprend que la teneur du débat et l’annonce du maintien de Chassaigne vont obliger la direction à revoir sa copie.

Je partage le soulagement de pas mal de délégués et commence à me dire que cette conférence va se terminer mieux qu’elle n’a commencé.

Dimanche matin, Pierre Dharréville présente le projet de résolution et le bulletin de vote. La résolution indique le choix de Mélenchon. Le bulletin de vote sera voté séparément de la résolution. Les 3 candidats communistes y figureront avec un espace pour expliquer leur motivation.

Dans la discussion, ce sont les mêmes thèmes que la veille qui reviennent.

André Gerin intervient. Il interroge : que se passera t-il si aucun candidat n’atteint les 50% ? Puis, face à une direction médusée, il confirme ce qu’il avait laissé présager à plusieurs reprises. Puisqu’André Chassaigne est toujours candidat, il se retire par souci de rassemblement pour créer les meilleures chances de gagner une candidature communiste.

Cette position est prise en accord avec la très grande majorité des camarades de "Faire vivre et renforcer le PCF" présents.

Nous vivons alors un grand moment. Dharrévile s’adresse à André Gerin et insiste :" ton retrait est très ennuyeux, tu es sur que tu ne vas pas le regretter, je te demande de réfléchir..." Une partie de la salle est hilare et André Gerin confirme sa décision.

Au final, plus de 36% des délégués, pourtant largement filtrés, d’un parti "qui approuve très majoritairement la candidature de Mélenchon" dixit la direction (sic !), rejettent la résolution. 80% des mêmes délégués expriment sa satisfaction que les communistes soient consultés par vote ouvert.

Personnellement, au-delà des différences, c’est la volonté que vive et se renforce le PCF qui s’est fortement exprimé dans cette conférence et a permis de bousculer la donne.

La peur de la direction était palpable et rien n’est joué. L’option Mélenchon peut être battue et pour cela il faut voter et faire voter très largement pour André Chassaigne.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article