Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

André Gerin : Fermer la centrale du Bugey serait un contresens économique! Non au tapis VERT électoraliste !

4 Novembre 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Positions


Madame, Monsieur,

Veuillez trouver, ci-dessous, ma déclaration à propos de la centrale du Bugey.

Cordialement

André GERIN


D E C L A R A T I O N    D E    P R E S S E

Si l’avenir du nucléaire civil dépend des marchandages politiques entre le parti socialiste et les verts, bonjour les dégâts pour l’image et l’ambition industrielle de la France.

Le nucléaire est une question trop sérieuse pour qu’elle soit discutée autour du tapis vert électoraliste.

Avec la centrale du Bugey, je ne voudrais pas que l’on nous refasse le coup de la fermeture de Creys-Malville, un abandon qui a coûté très cher au niveau économique et scientifique à la France alors que nous avions un procédé avant-gardiste.

La question du nucléaire civil est d’abord et avant tout une question républicaine, d’intérêt général qui transcende les clivages politiques gauche/droite.

Je refuse ce courant catastrophiste qui prend le dessus depuis 10 ans, d’inspiration écologique et basé sur la peur, avec la volonté de nous tétaniser et de nous culpabiliser pour nous imposer une vision rétrograde.

Il n’existe pas aujourd’hui d’alternative crédible et suffisante à l’énergie nucléaire en France, sauf à revenir à des centrales très polluantes, comme l’envisage le gouvernement allemand, ou à s’en remettre à des énergies qui ne sauraient en l’état de leur développement satisfaire les besoins.

Mais la sûreté nucléaire dépend avant tout de la maîtrise publique de sa production. Il faut la mettre à l’abri des appétits de la finance et des grands groupes.

Discutons à livre ouvert, y compris dans la préparation des présidentielles sur les besoins énergétiques pour les 30 – 40 prochaines années avec les salariés, les populations et tous les acteurs concernés.

Fermer la centrale du Bugey serait un contre-sens.

Je préfère le bon sens, une vision positive pour remettre le progrès économique, technique et scientifique au service de l’Homme et de la protection de la nature.

 

André GERIN

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article