Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Le congrès du PCF devient "AG extraordinaire"

8 Octobre 2007 , Rédigé par Les auteurs Publié dans #Ce que dit la presse

Voici un premier signe encourageant pour la lutte antiliquidatrice:

PARIS (AFP) - Le Conseil national ("Parlement") du PCF a décidé dimanche de transformer le Congrès extraordinaire du parti les 8 et 9 décembre en "une Assemblée extraordinaire" avec comme principale tâche la préparation du congrès ordinaire de 2008 qui doit trancher sur la stratégie et élire une nouvelle direction.

"Le Conseil national a décidé de créer les conditions d'une préparation exceptionnelle du Congrès qui se tiendra à la fin de l'année 2008" et pour cela, "il convoque les 8 et 9 décembre prochain, une Assemblée extraordinaire, étape de préparation" de ce Congrès, affirme la résolution adoptée à l'issue de deux jours de débats du Conseil national.

 

Sous le choc de son mauvais résultat au premier tour de la présidentielle (1,93% pour Marie-George Buffet), le PCF avait décidé de la tenue de ce Congrès extraordinaire, pour ouvrir un débat "sans tabou", alors que la question de l'intégration éventuelle du PCF dans une formation plus vaste avec d'autres mouvements de gauche suscite de vifs débats dans le parti.

 

C'est sous la pression de courants orthodoxes, fidèles à l'identité communiste, qui craignaient que le Congrès extraordinaire accélère la marche vers ce type de stratégie, que le Conseil national a opté pour la tenue en décembre d'une Assemblée, sans pouvoir décisionnel. Ces courants ont invoqué notamment des "raisons juridiques" liées au statut du parti, selon des sources du parti.

 

"Il ne s'agit pas d'une bataille de mots ou d'une querelle sémantique, nous ne renonçons pas à l'idée de poser toutes les questions" dans les débats, a assuré le porte-parole du PCF Olivier Dartigolles, lors d'un point de presse.

Les délégués à la réunion des 8 et 9 décembre seront désignés par des assemblées de sections à raison d'un délégué par tranche de 200 adhérents. Au total quelque 1.600 délégués sont attendus. Les débats préparatifs seront ouverts à des non communistes, issus "du mouvement social et démocratique"

Observations: comme dit Boris Vian, ça prouve "qu'en protestant, quand il est encore temps, on peut obtenir...déménagement!"

Le fait que le CN ait décidé de renoncer à l'intitulé "congrès" pour la réunion des 8 et 9 décembre est incontestablement un succès de la lutte contre la liquidation, mais la vigilance ne doit surtout pas s'affaiblir maintenant!. En effet dans le texte de la décision du CN, il est toujours question de "décisions" des délégués de l'AGE, et son objet reste de préparer le congrès statutaire. Il est regrettable en fait qu'un vrai congrès avec renouvellement des directions n'ait pas pu se tenir cet automne, ne serait-ce que pour nous remettre en ordre de marche contre Sarko.

Le texte remet en priorité la riposte, et indique la nécesité d'évaluer les stratégies qui nous ont conduit à l'impasse actuelle (mais pas ceux qui les ont choisies et mis en œuvre!). A la fin, on retrouve tous les questionnements creux du questionnaire qui est heureusement passé à la trappe, les banalités nombrilistes, autophobes et suicidaires dont les liquidateurs nous saoûlent depuis des années. Enfin, l'AGE sera farcie de personnalités extérieures que nous connaissons bien, ceux du soi-disant "collectif national" de l'île au Vannes, qui se laissent manipuler en échange de places par les divers courants "mouvementistes " de la direction du PCF. Il ne manquera pas une Clémentine, pas un Aounit, pas un Gonneau, et , qui sait, Bové fera une courte apparition. Comme d'habitude, la LCR se fera un plaisir d'infilter ses soi-disant minoritaires pour accroître la pagaille et le discrédit.

Par ailleurs les participants à l'AGE seront à 40% les membres du CN, secrétaires fédéraux et parlementaires, et les délégués (un par tranche de 200) seront presque tous secrétaires de section. Il s'agira donc d'une AGE de l'appareil du parti. Sa légitimité dans la préparation du congrès de 2008 est donc nulle.

Un mot sur "la pression des orthodoxes sur le CN" évoquée dans la dépèche AFP reproduite ci-dessus. Les "raisons juridiques" invoquées contre le congrès hors statut ne sont pas "liées au statut du parti", mais liées au fait que le parti ait un statut, fait dont heureusement le CN semble avoir pris conscience, dans sa majorité, au dernier moment. Le terme péjoratif "orthodoxe" qui est à peut près synonime en jargon médiatique de "stalinien" ne doit pas servir à dissimuler le fait que les vrais démocrates dans le PCF sont ceux qui tiennent au respect des statuts, même lorsqu'ils ont voté contre ces statuts au précédent congrès. La rédaction de ce communiqué montre une fois de plus l'appui dont peuvent bénéficier dans les médias les liquidateurs de tous poils.

8 octobre 2007,GQ



Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gq 11/10/2007 13:25

Il faut rester vigilant parce que voici ce qui va se passer le 8 décembre: les délégués à "l'assembleé extraordinaire des délégués de section" (réunis, pourquoi pas à L'île aux Vannes de Saint Ouen -:)) vont se voir proposer un ordre du jour rédigé à la dernière minute par une commission du CN, et il leur faudra voter, en répondant par oui ou par non à des questions du style "faut-il un nouveau parti", de façon à préempter le congrès de 2008, à mettre la liquidation en route à petits pas, et à escamoter les responsabilités écrasantes de l'actuel groupe dirigeant.

olivier imbert 08/10/2007 13:26

oui! mais profitons en pour produire un beau travail de terrrain dans le pcf d'ici 2008, avec déjà une ligne unitaire orthodoxe alternative et intelligente et qui se fait entendre au municipale, pour les prochaines européennes, pour une alternative nationale et européenne à la liquidation. Prenons contact avec les grescs du parti communiste, avec les bohème moraves, avec les portuquais, avec les cocos d'amériaque latine et ceus de'asie; ne laissons pas le pas de calais dans son suberbe isoement et exigeant du ralliement, etc.. préparons les listes alternatives pour toutes les fédérations, dans le maximum de sections.olivier Imbert.