Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Réveil Communiste

Si on veut éviter Le Pen, Fillon ou Macron, il faut voter Mélenchon aux deux tours ! (mis à jour)

21 Avril 2017 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #GQ, #élection 17

A quelques jours du premier tour, Mélenchon est placé par les sondages (dont on sait qu'ils sont, littéralement parlant, aux mains de ses adversaires) à 18 ou 19% d'intention de vote, au troisième rang à égalité avec Fillon, mais assez loin derrière Macron et Le Pen (autour de 23- 24%).

Il faut se souvenir que les sondeurs utilisent un correctif qui lui est particulièrement défavorable, à savoir la référence aux élections régionales de 2015, pour réajuster leurs données brutes. Il est probablement plus haut.

Néanmoins, ces enquêtes indiquent un potentiel encore trop juste pour la qualification au deuxième tour et la victoire. Une des raisons seraient, si elles reflètent en partie la réalité, une certaine dispersion des voix écologistes, de gauche ou souverainistes, qui forment trois groupes d'opinions qui ont de solides raisons d'espérer, pour des raisons sans doute différentes, mais nullement contradictoires, en une victoire de Mélenchon.

Beaucoup parmi ces électeurs n'ont pas encore fait le raisonnement tactique qui s'impose dans les circonstances tout à fait exceptionnelles des élections du 23 avril 2017 : ceux qui veulent éviter la régression sociale, la ruine de la souveraineté nationale et la confiscation de la démocratie par les milieux économiques et financiers, la poursuite d'une politique capitaliste fondamentalement indifférente aux préoccupation écologiques, vont voter pour un candidat qui peut gagner et qui par son programme et par ses positions tourne résolument le dos au système économique et politique du libéralisme.

S'ils veulent éviter l'élection de Marine Le Pen, François Fillon, et Emmanuel Macron, le vote qui s'impose est pour Jean-Luc Mélenchon aux deux tours !

Il est rare que le vote populaire comporte un enjeu aussi clair et décisif ! C'est pour cette raison, que nous, communistes, voterons pour Jean Luc Mélenchon aux deux tours, alors qu'il n'est pas un candidat communiste, et que la politique économique qu'il propose n'est pas marxiste mais social-démocrate keynésienne.

La campagne a révélé en lui un homme politique de premier plan, dont la force de conviction et la capacité à unir le peuple rappelle les grands dirigeants patriotiques du Tiers Monde, et ce sursaut populaire qu'il incarne n'est pas un hasard, à un moment historique où notre pays est sur le point d'être définitivement absorbé, contre son gré, à un ensemble politique supranational économique et militaire, agressif et impérialiste, euro-atlantique, qui a pour nom : l'Occident.

Jean Luc Mélenchon est aussi le candidat de la paix dans le monde, dont les initiatives pratiques, notamment la sortie de l'OTAN , peuvent contribuer à la maintenir à un moment particulièrement dangereux.

Notre peuple est maintenant devant une responsabilité historique, telle qu'il n'en a sans doute pas eu depuis les élections du Front Populaire, en mai 1936. Le vote pour Mélenchon n'est pas un vote facile, mais c'est le vote de l'espoir, de la lutte et de la victoire populaire.

GQ, 20 avril 2017

 

PS. Ceux qui estiment que Fillon ou Macron sont de moindres maux par rapport à Marine Le Pen prennent un très gros risque, à terme, parce que ce sont les politiques libérales qui pavent la route au fascisme. En 2017, en tout cas, leur raisonnement est sans objet, puisque le pouvoir est encore hors de portée de la candidate FN.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

DD 22/04/2017 19:06

Très juste, et notamment la conclusion.