Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Hollande s'offre les conseils de Hartz le liquidateur de la protection sociale en Allemagne

29 Janvier 2014 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Qu'est-ce que la "gauche"

Envoyé par Alain Rondeau :

 
 

Hollande moi président des patrons

 

La presse nous apprend ces jours dernier, que Hollande souhaite s’attacher les conseils de Peter Hartz, et l’aurait déjà reçu à l’Elysée.


Mais qui est donc ce Peter Hartz? Il s’agit rien moins que du père de l’agenda 2010 et des lois Hartz qui en Allemagne sous Schroeder (une autre éminence de la gauche de droite eurolâtre) s’est attaché à faire voler en éclat la protection sociale des travailleurs allemands, mettant en place les indignes boulot à 1€ et appauvrissant des millions de travailleurs. Hartz est un de ces mercenaires du grand patronat allemand, ancien membre du directoire de Volkswagen.


Rappelons qu’en 2005, il a été contraint à la démission à la suite d’une affaire de corruption  pour laquelle il a été condamné à 2 ans de prison avec sursis et une lourde amende : ce partisan du dialogue social – tant vanté par certains « syndicats » réformistes – et du compromis aurait si on en crois Le Monde pendant dix ans offert un près de 200 000 euros par an à Klaus Volkert, le représentant d’IG Metall chez VW, et près de 400 000 euros à la maîtresse brésilienne de celui-ci. Une manière de fluidifier les relations sociales sans doute


P Hartz est bien le symbole que VW, IG Metal, IG Farben, Thyssen, Krupp etc le grand capital qui dirigeait l’Allemagne impériale, puis la République de Weimar, puis le Troisième Reich Nazi, dirige toujours ce pays et l’UE, cela dit sans dédouaner « nos » capitalistes qui ne valent pas mieux en Kollaborant avec leurs collègues d’ Outre Rhin.


Il n’est donc pas du tout illogique que Hollande, préfet de l’UE et commis du MEDEF souhaite prendre conseil auprès de Hartz puisque les choix politiques de ce dernier consistent, non pas en une hypothétique « social-démocratie », mais à un alignement sur la politique du MEDEF, de l’UE et de Berlin, en une politique au service de l’oligarchie capitaliste pour défaire la France des travailleurs.


Reste à tirer les conséquences de la catastrophe Schroeder pour les travailleurs allemand.
Organisons la résistance à la casse de nos conquis sociaux. Formons un front du peuple pour la défense de nos conquis sociaux, la résistance au pacte Hollande-Medef et la sortie de l’Union Européenne, de l’Euro, de l’Otan par la voie du progrès social. Brisons les chaines de l’UE, cette arme d’exploitation massive des travailleurs, cette dictature de l’oligarchie capitaliste.


Boycottons cette mascarade des « élections » européennes, comme l’UE a boycotté nos votes NON en 2005, comme Hollande a piétinée l’aspiration aux changements de nos concitoyens en menant la même politique de droite que Sarkozy, cette politique qui est directement écrite par le patronat et les marchés financiers à Bruxelles et à la BCE.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article