Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Article de l'Huma bien complaisant à l'égard du nouveau parti de gauche de Mélanchon

26 Novembre 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ce que dit la presse

Politique - Article paru
le 24 novembre 2008

politique

Première . Le Parti de gauche à la rencontre de ses militants à la mairie du 2e arrondissement de Paris.

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Il a déserté, et le PS en perd en crédibilité. Marginalisé à la gauche du parti, Jean-Luc Mélenchon a sauté le pas et décidé de claquer la porte d’un parti douloureusement converti à la social-démocratie. En créant son Parti de gauche, il se veut l’Oskar Lafontaine français. Mélenchon en rêve, unifier la gauche. À gauche. Die Linke, en Allemagne, l’a fait. Enfin, il critique l’idéologie mondialiste, alors que, pour beaucoup, ses anciens amis socialistes l’approuvent discrètement. Il relance le débat sur l’Europe, et compte sur la victoire du 29 mai 2005 pour grandir rapidement.

Ses militants ne manquent pas de volonté, eux non plus. Réunis pour une séance d’information vendredi dernier, dans la mairie du 2e arrondissement, les quelque 150 participants ont oeuvré pour le débat d’idées. En évitant une personnalisation outrancière du parti, ils tentent de s’écarter de la tendance socialiste, qui voit la guerre des chefs se substituer à une synthèse de fond. Or quel mélange dans la foule amassée autour d’ex-socialistes menant les débats, et partis avec panache le soir du 7 novembre ! Les vieilles figures du PS y côtoient des ex-communistes, des syndicalistes ouvriers, ou simplement des militants qu’aucun parti ne peut « prétendre représenter ». Le pari de Mélenchon, c’est de réussir la synthèse de tous ces intérêts, a priori convergents. Notamment sur l’Europe. Tous n’ont pas les mêmes raisons d’être là, tant leurs profils et leurs origines diffèrent.

Une fois l’échéance européenne passée, on peut s’interroger sur la dynamique future du parti. Il faudra réussir à constituer un parti de gouvernement non seulement capable de comprendre les phénomènes mondiaux, mais de proposer des réponses effectives aux problèmes nationaux.


commentaire d'Astrée:  J'ai mis en rouge les passages qui me font dire que le journaliste a l'air de baver d'envie devant le parti de Méluche. Franchement, il cache à peine sa joie! Je sais bien que l'Huma n'est plus le journal des Communistes (bien que ce soit eux qui paient les pots cassés quand Le Hyaric fait n'importe nawak) mais quand même, y'a des limites! Mélanchon se rend intéressant et nous on court tous derrière! eh oh, les gars, si on s'intéressait un peu plus aux communistes? Ce serait un bon début, non??

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pedrito communista 27/11/2008 17:28

L'HUMA est aux mains du parti bouffe-tout: 4 ou 5 pages consacrées chaque jour ou presque aux indigestes sauces, comme si c'est le ps qui la fait vivre, puis mélanchon, le nouveau gadget défouloir de nos dirigeants; à peine né, le parti la gôche est partout, c'est la politique génération spontanée. On l'attendait, tout le monde le réclame, on ne parle que de çà, c'est le nouveau messie qui, avec les imposantes troupes de l'aile gauche du npa, devrait redonner des couleurs au Parti . Réjouissons nous, l'heure est au rrrrrraassemblement avec mélanchon et ses millions de partisans, plus commmuniste que lui tu meurs, le monde du travail retient sa respiration, le mélanchon nouveau est arrivé, le parti est toujours couché devant un socialiste bis, le monde est plus beau, le capitalisme n'a plus quà bien se tenir.
Et pendant ce temps-là, le Président bolivien Hugo CHAVÉZ FRÍAS exhorte le monde à suivre lla voie du socialisme.
Mais, nous, communistes Français, on a mieux à lui proposer : on a mélanchon !