Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Le choix de l'abstention le 24 avril : explication de non-vote.

22 Avril 2022 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections, #Qu'est-ce que la "gauche", #Positions, #GQ

Celle-ci n'est pas Marine Le Pen

Celle-ci n'est pas Marine Le Pen

Le choix de l’abstention le 24 avril.

Il est motivé par le fait que les deux candidatures en lice ne sont pas satisfaisantes et qu’il n’y a pas contrairement à ce qu’on tente de faire croire dans les deux camps urgence de choisir entre les deux.

Marine Le Pen n’est pas comparable à Adolf Hitler, et pas vraiment, à l’intention de certains qui veulent voter pour elle, à Eva Peron. C’est dans le pire des cas, Orban, et Orban c’est la droite libérale et antisociale même si c’est bien mieux que son opposition de gauche vendue à l’UE, et que Macron sur des questions essentielles comme celle de la guerre en Ukraine.

Macron est un candidat anti ouvrier et violemment hostile à la souveraineté populaire, mais dans la droite ligne des deux précédents présidents ; il y a des indices sérieux qu’en cas de victoire MLP malgré son discours de gauche par certains aspects se rallie à cette politique du capital qui n’est pas modifiable par la seule voie électorale. Comme le fit Chirac en 1995.

Voter Macon, c’est voter contre les ouvriers.

Voter Marine Le Pen, c’est effectivement voter avec les ouvriers qui font massivement ce choix.

Mais voter pour les ouvriers, ce n’est pas une option proposée dans cette élection.

Les deux candidats représentent des menaces pour les libertés publiques, et celles provenant de Macron sont confirmées par sa pratique des cinq dernières années, et surtout par la féroce répression contre les Gilets Jaunes.

Il est vrai que s’abstenir est en fait favoriser le candidat arrivé en tête au premier tour, Macron en l’occurrence. Certains pensent que l’élection de MLP pourrait sans rien apporter en soi de positif créer une situation politique intéressante, notamment parce qu’elle pourrait bien avoir de grandes difficultés pour trouver une majorité parlementaire. Il est sûr qu’en cas de succès de MLP les élections législatives seront un troisième tour, mais il est à mon avis assez peu probable qu’il puisse inverser le rapport de force du 10 avril. Tout cela aboutirait sans doute à une coalition avec la droite la plus traditionnelle.

Les expériences des succès électoraux des candidats d’extrême droite dans d’autres pays et non des moindres montrent que s’ils n’ont pas ressuscité le Troisième Reich, ils n’ont pas non plus créé de situation utilisable par les forces représentantes de la classe ouvrière.

L’extrême droite au pouvoir contribue au final à renforcer le communautarisme ce qui est logique car ce n’est en fait rien d’autre qu’un communautarisme de la majorité autochtone, qui à ce titre est d’ailleurs un peu moins illégitime que les autres, mais qui reste une parfaite impasse.

A propos du Troisième Reich soit dit en passant ce n'est pas MLP c’est l’UE et l’OTAN qui l’ont ressuscité en Ukraine. Mais comme elle a complètement baissé pavillon sur cette question, il est illusoire de voir en elle une candidate de la paix.

Dans les milieux militants qui recrutent chez les musulmans ou les travailleurs étrangers on sent une forme de panique à l’idée d’un victoire de MLP, ainsi que dans la petite bourgeoisie issue de l’immigration qui cherche à s’en faire le porte-parole.

Mais si on peut estimer sans trop de risque de se tromper que MLP mènera une politique marginalement plus défavorable aux étrangers, Macron mènera sans doute une politique encore plus défavorable aux travailleurs.

Alors à mon avis l’intérêt bien compris des travailleurs immigrés qu’ils puissent voter ou non est de ne soutenir ni l’un ni l’autre.

Je pense qu’il faut prendre une position d’ouverture en sachant que si la rage et la haine de classe contre Macron sont assez puissantes pour provoquer sa défaite, il est inutile et contre-productif de s’y opposer. Mais qu’il n’est pas utile non plus d’encourager l’idée que l’extrême droite porte en elle une alternative crédible au capitalisme.

Marine Le Pen n'est qu'un tigre de papier dont il ne faut pas avoir peur, et sur lequel on ne peut pas fonder d'espoir.

MLP ressort d’une tradition politique extrêmement anticommuniste, il serait donc étrange que des communistes non repentis votent pour elle. Même si un anticommunisme tout aussi virulent et actuellement bien plus nuisible s’est développé dans l’extrême gauche américanisée.

Au reste l’importance du vote individuel ne doit pas être surestimée. Les élections sont un dispositif de légitimation du contrôle politique bourgeois.

Les pauvres sont invités par les riches à choisir parmi eux leurs chefs. La démocratie bourgeoise ce n'est que cela.

GQ 19 avril 2022

 

PS Ceux qui ont peur et qui croient que voter Macron pourrait conjurer une menace fasciste sont arrivés très près des frontières du réel. Conséquence funeste de l'entre-soi et des réseaux sociaux.

 

 

Partager cet article
Repost2
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Bonjour,<br /> Contrairement à ce que donne à penser le titre, j’ai tout de même l’impression que GQ donne moult arguments pour voter MLP. Ce que 1P6R préconise également d’ailleurs (Cf. https://youtu.be/-uM-L7dgNds).<br /> Manque de courage pour le dire clairement ?<br /> Cordialement.<br /> Luc Laforets
Répondre
R
Comme disait le Cardinal de Retz on sort toujours de l’ambiguïté à son détriment ... tout le débat hier au raz des pâquerettes a consisté en ce que MLP dise à EM qu'il est nul et que lui réponde vous mentez, en fait on avait deux nuls, menteurs, et fascistes chacun dans leur genre face à face, je ne cache pas que si Macron était battu, je serais aux anges pendant 24 heures, mais rationnellement c pas la peine de faire croire que MLP est une opposition crédible.
P
Folie dogmatique. Ne pas voter est voter Macron. Faute de grive, on mange du merle. Faut-il que les abstentionnistes soient bien nourris pour ne pas choisir d'éjecter Macron! MLP est un choix par défaut. Elle est nulle, c'est sûr. Mais Macron est le jouet évident des oligarchies financières. Ne pas tenter cette aventure est une abdication de la raison.
Répondre
B
Le choix de non vote <br /> <br /> Entre la peste et le choléra on ne choisit pas !!!!!!!!<br /> <br /> Que ce soit Madame Le Pen ou Monsieur Macron, la feuille de route de la politique mise en œuvre sera toujours celle dictée par le capital financier, à savoir que la crise que nous vivons n'est pas de l'ordre de la morale comme les médias aux ordres voudraient nous le faire croire (le bien contre le mal, fable classique pour justifier le massacre de millions de gens).<br />  <br /> C’est le système de l'économie capitaliste fondée sur la propriété privée des moyens de production et d'échange qui en est le seul responsable. D'un côté un enrichissement exponentiel de quelques individus ou groupes, de l'autre des milliards d'êtres humains traités comme du bétail.<br /> <br /> C’est ce système capitaliste qu’il est urgent d’éradiquer !<br /> <br /> Or, à ce jour, le Parti Communiste marxiste-léniniste n’existe plus. En effet la propagande de la bourgeoisie contre l'idée du communisme a été reprise digérée et assimilée par la direction du PCF et ses diverses structures. L'Histoire du communisme au XXe siècle lui brûle les doigts, toute référence à Lénine  ‑ ne parlons pas de Staline ‑ est oblitérée. La direction du PCF et ses diverses structures se sont alignées sur les valeurs du grand capital financier ! la violence révolutionnaire lui est devenue obscène comme toute mise en avant de la dictature du prolétariat. Le PCF d’hier et d’aujourd’hui se veut "politiquement correct". !!!!!!<br /> <br /> Et à l’issue d’une affligeante campagne électorale « Les jours heureux » qui a vu Monsieur Fabien Roussel instrumentaliser le martyr des résistants communistes face aux nazis et pétainistes, il nous appelle à voter Macron, fasciste notoire afin de faire barrage à Mme Le Pen, fasciste notoire faisant patte de velours, et il entame des négociations de marchands de tapis pour que soient garantis quelques postes de députés à son « club de renégats »
Répondre