Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Sur l'assassinat d'un prof d'histoire à Conflans

21 Octobre 2020 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #A gerber !, #GQ, #Positions, #Ce que dit la presse, #Russie

A l'intention des amnésiques, les portrait des enfants tués par les terroristes islamistes tchétchènes à Beslan en Russie en 2004

A l'intention des amnésiques, les portrait des enfants tués par les terroristes islamistes tchétchènes à Beslan en Russie en 2004

Un professeur d'histoire a été assassiné et décapité vendredi 16 octobre à Conflans en région parisienne pour avoir montré à ses élèves collégiens des caricatures de Mahomet, dans le but de leur enseigner la tolérance. Ce crime est un de ces faits divers horribles qui se multiplient et qui montrent la déliquescence générale de notre société, à l'instar, par exemple du meurtre d'un chauffeur de bus à Bayonne l'été dernier.

Mais on voudra très certainement lui faire signifier autre chose. On se précipitait déjà le soir même à Conflans pour refaire le coup éculé de l'Union Sacrée.

Si la présentation des faits est exacte, cet enseignant est une victime de plus du terrorisme propagé dans le monde par les pétro-monarchies protégées de l'Occident et que caresse Emmanuel Macron.

Mais il s'agit aussi d'une victime de cette idéologie moralisatrice qui oblige les enseignants à entrer dans les polémiques hystériques orchestrées par les médias, au lieu de faire leur métier, qui consiste à enseigner des concepts et des savoir-faire dans une ambiance sereine.

Il est à noter que l'assassin est "né à Moscou", il s'agit donc d'un musulman de Russie fanatisé qui a trouvé refuge en France grâce à notre ostentatoire tolérance qui fait honte aux méchants Poutine et Xi Jinping ! (C'est un Tchétchène, cela aurait aussi bien pu être un Ouïghour).

J'ai exercé précisément ce métier trente ans dans des quartiers présumés difficiles en banlieue parisienne, et j'ai été confronté assez souvent aux effets de la propagande des groupes intégristes pour savoir de quoi je parle. Il était jusqu'à ce jour vraiment exceptionnel que le ressentiment idéologique des élèves les pousse à la violence, mais il était contre-productif d'un point de vue éducatif de les provoquer en leur mettant sous le nez précisément ce qu'ils n'ont pas envie de voir. En ce sens, cet enseignant est aussi la victime du rôle de porte-parole du discours consensuel - et rigide - des médias et des politiques "mainstream" sur l'actualité et sur l'histoire qu'on impose en douce aux professeurs d'histoire et géographie.

Au centre de ce discours narcissique des propriétaires de la société imposé aux masses à travers les programmes scolaires, il y a justement l'injonction paradoxale à la "tolérance", qu'on oppose à la source de tous les maux, le "totalitarisme". L'injonction de la part des gens qui ont des bonnes manières d'être "Charlie" et de brandir bien haut le droit à l'insulte et à l'obscénité.

Et utiliser les caricatures de Mahomet pour enseigner la tolérance ne peut aboutir qu'à l'échec, car tous les musulmans, pas seulement les intégristes ou les fanatiques, détestent ces pseudo-caricatures aux intentions troubles qui sont perçues par les intéressés comme pouvaient l'être par les juifs les caricatures antisémites dans la presse d'avant-guerre. Il y a quelque chose qui sonne faux dans l'idée de les montrer pour montrer la liberté de les montrer ! Comme si elle ne signifiaient rien en elles-même.

Ce que ce crime révèle aussi, c'est l'absence totale d'engagement de l'État pour défendre ses fonctionnaires contre la délinquance, dont ce terrorisme relevant de la psychiatrie est une forme typique de l'heure, au delà des belles paroles dont ils vont se gargariser. Contrairement à la Russie ou à la Chine qui le combattent véritablement, et qui sont assez critiqués pour ça.

Dans les quartiers pauvres, l'enseignant est souvent le seul représentant de l'État qui reste véritablement au contact des habitants, et il a bien d'autres chats à fouetter qu'être le garde champêtre envoyé par le gouvernement pour surveiller la pureté idéologique des âmes des adolescents. Il doit pour commencer essayer avec les moyens du bord de désembrouiller leur esprit perturbé par le spectacle marchand, et dans la mesure du possible consolider les bases branlantes de leur instruction, gâchée par toute une génération de sabotage de l'Éducation nationale.

Restent sur le carreau un père de famille de 47 ans, qui essayait de faire son métier comme on lui le lui avait prescrit, et un jeune de dix-huit ans manipulé et sacrifié par des adultes cyniques qui n'aura pas vécu.

 

GQ, 17 octobre 2020

 

Partager cet article

Repost2
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

IMBERT 20/10/2020 14:24

Olivier Imbert
je me suis retrouvé en 2011 avec un certains nombres d'arrivés sportifs(?) et/ou prétendûment malade(?) attendant leur femme et enfants parfois, au 115 de vendée donc en assos de gestions souvent catholique et d'entraide y compris religieusement tolérante??? toutes subventionnées départementalement et préfectoralement, des sdf et en attente de l'asile et avec argent et relation de comme avec le pays d'origine donc de Russie république plus ou moins autonome de la fédération, pas en état indépendant, dont des tchétchènes..qui parfois donc servent à une choses soit à une autre...

GQ 17/10/2020 22:13

Pour information, le SNES Créteil appelle à manifeste demain à Paris à République

Cher-e collègue,

L'odieux assassinat de notre collègue Samuel Paty a provoqué dans l'ensemble de la profession, mais aussi dans l'ensemble de la population, une émotion très forte. De nombreuses/x syndiqué-e-s nous ont fait part de leur volonté de se rassembler et de manifester leur tristesse et leur colère, dans ce moment difficile.

Une large intersyndicale organise demain, dimanche 18 octobre 2020, à Paris, un rassemblement soutenu par la FCPE et SOS Racisme. Le SNES-FSU t'appelle à y participer. Rendez-vous Place de la République à 15h !

Si tu es déjà sur la route des vacances, le SNES-FSU a mis en ligne tous les rassemblements organisés en France : https://www.snes.edu/article/rassemblements-en-hommage-a-s-patty/

Tu trouveras ici :
- le communiqué du SNES-FSU : https://www.snes.edu/article/communiques/assassinat-dun-professeur-a-conflans-sainte-honorine/
- le communiqué de la FSU : https://fsu.fr/attentat-de-conflans-st-honorine-un-acte-ignoble-et-revoltant/
- l'article du SNES-FSU Créteil sur le sujet : https://creteil.snes.edu/Assassinat-d-un-professeur-a-Conflans-Sainte-Honorine.html

Christian 17/10/2020 20:36

En critiquant et se moquant de l'islam Charlie Hebdo fait de l'atheisme militant et il n'a pas tort. Karl Marx etait un atheiste militant pour qui l'emancipation des juifs passait par l'emancipation du judaisme et du fetichisme mercantile.
Helas emanciper les consciences de la religion est une tache herculeenne car les humains portent sur leur epaules le fardeau de milliers d'annees d'habitudes et de traditions qui leur ont ete retransmises par 100 ou 200 generations. Pour un musulman lorsqu'un athhee critique les dogmes fantastiques de sa croyance il prend cela pour une insulte a la memoire de tous ses ancetres depuis 15 siecles.
Dans la plupart des pays ou l'islam est la religion d'état, l'atheisme est reprime par l'emprisonnement ou meme la peine capitale sans que ca derange l'ecrasante majorite de la population, au contraire.
Il suffit de voir cette video d'une femme en Arabie Saoudite se faisant decapiter au sabre devant une foule qui l'insulte. Son crime etait d'avoir soi-disant insulte l'islam. Cela n'empeche pas Trump l'evangeliste et Macron le catholique de financer ce "royaume" a coup de milliards.

zorba 17/10/2020 15:16

En limitant les programmes scolaires aux faits scientifiques et historiques et en laissant à l'écart les "faits religieux" les professeurs seront dans leur rôle : instruire. Ils pourraient ce ce fait laisser l'abrutissement idéologique aux curés, popes, pasteurs, rabbins et autres immams et éviter de se faire trancher la gorge par des cinglés, une des premières réussites des religions monothéistes. Le rôle des ministres et élus socialo-communistes dans cette confusion est évident. Merci Jack Lang, c'est calme pour le moment Place des Vosges...les bobos vont suivre l'hommage national à leurs dirigeants, bombarderaient-ils, en violant le droit international, les peuples rétifs.

Michel 17/10/2020 11:29

Avec des réserves critiques sur la comparaison avec les caricatures envers les Juifs (elles désignaient justement les Juifs eux-mêmes et non Moïse!), mais en accord avec la majeure partie du raisonnement...
Que les caricatures de Mahomet soient "perçues" comme une caricature des musulmans, eux-mêmes, par les "INTÉGRISTES" musulmans (les islamistes) révèle une bonne partie du problème qui explique que l'islamisme soient un défi de taille tant en Russie qu'en Chine du Nord-Ouest (province du Xinjiang) - indépendamment de l'existence ou non de caricatures-, ainsi que dans de nombreux pays (pays à majorité musulmane compris). Pour les islamistes, "apostasie", athéisme sont des crimes. La critique de l'Islam est apparentée pour les "intégristes" à une manifestation d'apostasie, voire un encouragement à l'athéisme si elle est pratiquée par des musulmans et un encouragement à l'apostasie, voire à l'athéisme, si les auteurs de la critique ne sont pas culturellement musulmans... Le capitalisme-impérialisme US et ses alliés ou partiellement concurrents (comme la France impérialiste) portent une part majeure de culpabilité en soutenant les islamistes au Xinjiang et/ou ailleurs. Ce malheureux professeur égorgé est une victime du boomerang que constitue ce soutien. N'oublions pas dans ce cadre le rôle néfaste de la désinformation grossière à laquelle le PS français (et pas seulement ce parti) s'associe afin de criminaliser la juste politique de la Chine au Xinjiang...

Réveil Communiste 17/10/2020 11:45

PS je ne dis pas que les caricatures de Mahomet sont exactement du même registre que les caricatures antisémites, mais qu'elles produisent le même effet sur les groupes concernés

Réveil Communiste 17/10/2020 11:42

Le terrorisme qui se réclame de l'islam radical n'est un défi que parce qu'il n'est pas combattu, mais au contraire favorisé au plan international par l'Occident. Que penser en effet de la dangerosité stratégique d'une idéologie qui allie la haine à la bêtise à tel point que les proches et les voisins du terroriste pakistanais au hachoir le considèreraient comme un héros, alors qu'il s'est trompé de cible en s'attaquant à n'importe qui? Ça n'ira pas loin, d'autant que 99% des victimes de ce terrorisme stupide et cruel sont des musulmans eux-mêmes, qui le combattent effectivement, en Iran, en Syrie, etc.