Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Sur l'assassinat d'un prof d'histoire à Conflans

13 Juillet 2021 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #A gerber !, #GQ, #Positions, #Ce que dit la presse, #Russie, #Mille raisons de regretter l'URSS

A l'intention des amnésiques, les portrait des enfants tués par les terroristes islamistes tchétchènes à Beslan en Russie en 2004

A l'intention des amnésiques, les portrait des enfants tués par les terroristes islamistes tchétchènes à Beslan en Russie en 2004

Publié le soir même  (16 octobre 2020), republié sans modification, avec un postscriptum.

Un professeur d'histoire a été assassiné et décapité vendredi 16 octobre à Conflans en région parisienne pour avoir montré à ses élèves collégiens des caricatures de Mahomet, dans le but de leur enseigner la tolérance. Ce crime est un de ces faits divers horribles qui se multiplient et qui montrent la déliquescence générale de notre société, à l'instar, par exemple du meurtre d'un chauffeur de bus à Bayonne l'été dernier.

Mais on voudra très certainement lui faire signifier autre chose. On se précipitait déjà le soir même à Conflans pour refaire le coup éculé de l'Union Sacrée.

Si la présentation des faits est exacte, cet enseignant est une victime de plus du terrorisme propagé dans le monde par les pétro-monarchies protégées de l'Occident et que caresse Emmanuel Macron.

Mais il s'agit aussi d'une victime de cette idéologie moralisatrice qui oblige les enseignants à entrer dans les polémiques hystériques orchestrées par les médias, au lieu de faire leur métier, qui consiste à enseigner des concepts et des savoir-faire dans une ambiance sereine.

Il est à noter que l'assassin est "né à Moscou", il s'agit donc d'un musulman de Russie fanatisé qui a trouvé refuge en France grâce à notre ostentatoire tolérance qui fait honte aux méchants Poutine et Xi Jinping ! (C'est un Tchétchène, cela aurait aussi bien pu être un Ouïghour).

J'ai exercé précisément ce métier de prof d'histoire - géo trente ans dans des quartiers présumés difficiles en banlieue parisienne, et j'ai été confronté assez souvent aux effets de la propagande des groupes intégristes pour savoir de quoi je parle. Il était jusqu'à ce jour vraiment exceptionnel que le ressentiment idéologique des élèves les pousse à la violence, mais il était contre-productif d'un point de vue éducatif de les provoquer en leur mettant sous le nez précisément ce qu'ils n'ont pas envie de voir. En ce sens, cet enseignant est aussi la victime du rôle de porte-parole du discours consensuel - et rigide - des médias et des politiques "mainstream" sur l'actualité et sur l'histoire qu'on impose en douce aux professeurs d'histoire et géographie.

Au centre de ce discours narcissique des propriétaires de la société imposé aux masses à travers les programmes scolaires, il y a justement l'injonction paradoxale à la "tolérance", qu'on oppose à la source de tous les maux, le "totalitarisme". L'injonction de la part des gens qui ont des bonnes manières d'être "Charlie" et de brandir bien haut le droit à l'insulte et à l'obscénité.

Et utiliser les caricatures de Mahomet pour enseigner la tolérance ne peut aboutir qu'à l'échec, car tous les musulmans, pas seulement les intégristes ou les fanatiques, détestent ces pseudo-caricatures aux intentions troubles qui sont perçues par les intéressés comme pouvaient l'être par les juifs les caricatures antisémites dans la presse d'avant-guerre. Il y a quelque chose qui sonne faux dans l'idée de les montrer pour montrer la liberté de les montrer ! Comme si elle ne signifiaient rien en elles-même.

Ce que ce crime révèle aussi, c'est l'absence totale d'engagement de l'État pour défendre ses fonctionnaires contre la délinquance, dont ce terrorisme relevant de la psychiatrie est une forme typique de l'heure, au delà des belles paroles dont ils vont se gargariser. Contrairement à la Russie ou à la Chine qui le combattent véritablement, et qui sont assez critiqués pour ça.

Dans les quartiers pauvres, l'enseignant est souvent le seul représentant de l'État qui reste véritablement au contact des habitants, et il a bien d'autres chats à fouetter qu'être le garde champêtre envoyé par le gouvernement pour surveiller la pureté idéologique des âmes des adolescents. Il doit pour commencer essayer avec les moyens du bord de désembrouiller leur esprit perturbé par le spectacle marchand, et dans la mesure du possible consolider les bases branlantes de leur instruction, gâchée par toute une génération de sabotage de l'Éducation nationale.

Restent sur le carreau un père de famille de 47 ans, qui essayait de faire son métier comme on lui le lui avait prescrit, et un jeune de dix-huit ans manipulé et sacrifié par des adultes cyniques qui n'aura pas vécu.

 

GQ, 17 octobre 2020

 PS, 2 novembre 2020 : il est à peu près impossible, et spécieux, d'attendre d'enfants ou d'adolescents qu'ils puissent faire la distinction qu'il y a entre leur montrer un document pour communiquer un message, et leur montrer un document pour montrer qu'on a le droit de montrer ce document et de communiquer son message. Surtout lorsque l'on sait que ce public d'élèves a été prévenu de manière hostile contre ce message.

On leur demande de pratiquer la morale du philosophe Emmanuel Kant, pas moins, alors que dans la plupart des cas on ne leur a pas donné les moyens de comprendre le contenu d'un article de journal qui n'est pas prédigéré à leur intention.

Autrement dit, en utilisant des caricatures de Mahomet, on ne peut provoquer qu'une situation de blocage, et un rapport de force irrationnel, où l'on peut vaincre mais pas convaincre. Et vaincre, c'est vite dit, dans une situation générale de l'Éducation nationale où l’autorité des enseignants a été minée par leur propre encadrement de tutelle depuis au moins deux générations.

Partager cet article
Repost2
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pucciarelli alain 12/07/2021 13:38

Tout cela est simple. Cet Islam n'a pas sa place dans notre pays. M. Paty est mort de l'idéologie mondialiste qui prétend faire cohabiter des cultures à présent irréconciliables. Quelle folie d'accueillir autant de primitifs totalement lessivés par la propagande islamiste! Surtout en période de chômage massif et de pénurie grave d'emplois. A quoi tout cela rime-t-il?

Réveil Communiste 12/07/2021 14:56

Primitifs? non. fascistes, oui, et il y en a d'autres qui ont d'autres prophètes.

Raymond H 30/12/2020 15:58

Que ce que S Paty a fait provoque la tendance islamiste, rigoriste, conservatrice des musulmans, c'est vrai. Mais il n'y a qu'eux/elles qui le sont. L'autre partie des musulmans, qui vient leur religion dans le cadre de la laïcité, du respect de la liberté d'expression, n'ont que faire de l'agitation de ces islamistes qui s'agitent en leur nom. S Paty a peut-être fait (pour certains/taines) une erreur tactique, mais il faut le soutenir. Car seul devant sa classe sans l'appui de sa hiérarchie, ni des organisations de parents d'élèves, ni de syndicats d'enseignants, ni d'organisations politiques, il a assumé ce qu'il de faire front à des élèves imbibés de haine et de discours théo-fascistes. Si nous, militants communistes ne soutenons pas cela, que dire de notre projet politique et social. Quelle crédibilité a-t-il ?
Ne rejoignons pas les partisans du "pasdamalgame" plus lâches qu'intelligents. Ces bisounours angéliques qui ne veulent pas voir le danger de cet islam politique dont le projet social et économique est à l'opposé du projet communiste (combien de camarades sont morts sous les coups de ces fanatiques dans d'autres pays ?). Et là, je montre du doigt particulièrement JL Mélenchon et sa bande des quatres que constitue sa garde rapprochée.

Réveil Communiste 31/12/2020 11:41

Une salle de classe n'est pas un "front" où l'on est "seul", la hiérarchie, le mieux qu'on puisse en attendre, c'est qu'elle ne se mêle jamais du contenu des cours, et tous les élèves sont plus ou moins "imbibés" de discours contestables. Samuel Paty aurait dû être soutenu en tant que prof victime d'une campagne de discrédit parmi les parents d'élèves, mais pas pour son parti pris pédagogique. Un prof n'a pas à montrer les dessins vulgaires et ordurier de ce journal à des enfants de treize ans, qu'on ne leur montre d'ailleurs et heureusement jamais dans le cadre scolaire ... sauf, comme par hasard, dans ce cas précis !

Le traitement d ce crime doit être mené de manière à déminer le terrain, comme l'ont fait les Russes il y quelques années quand ils ont promptement classé comme psychiatrique le cas de la baby-sitter islamiste ouzbèque qui avait tué les enfants dont elle avait la garde, étouffant dans l'œuf ainsi l'escalade incontrôlable de l'indignation qu'espéraient les terroristes.

IMBERT 20/10/2020 14:24

Olivier Imbert
je me suis retrouvé en 2011 avec un certains nombres d'arrivés sportifs(?) et/ou prétendûment malade(?) attendant leur femme et enfants parfois, au 115 de vendée donc en assos de gestions souvent catholique et d'entraide y compris religieusement tolérante??? toutes subventionnées départementalement et préfectoralement, des sdf et en attente de l'asile et avec argent et relation de comme avec le pays d'origine donc de Russie république plus ou moins autonome de la fédération, pas en état indépendant, dont des tchétchènes..qui parfois donc servent à une choses soit à une autre...

GQ 17/10/2020 22:13

Pour information, le SNES Créteil appelle à manifeste demain à Paris à République

Cher-e collègue,

L'odieux assassinat de notre collègue Samuel Paty a provoqué dans l'ensemble de la profession, mais aussi dans l'ensemble de la population, une émotion très forte. De nombreuses/x syndiqué-e-s nous ont fait part de leur volonté de se rassembler et de manifester leur tristesse et leur colère, dans ce moment difficile.

Une large intersyndicale organise demain, dimanche 18 octobre 2020, à Paris, un rassemblement soutenu par la FCPE et SOS Racisme. Le SNES-FSU t'appelle à y participer. Rendez-vous Place de la République à 15h !

Si tu es déjà sur la route des vacances, le SNES-FSU a mis en ligne tous les rassemblements organisés en France : https://www.snes.edu/article/rassemblements-en-hommage-a-s-patty/

Tu trouveras ici :
- le communiqué du SNES-FSU : https://www.snes.edu/article/communiques/assassinat-dun-professeur-a-conflans-sainte-honorine/
- le communiqué de la FSU : https://fsu.fr/attentat-de-conflans-st-honorine-un-acte-ignoble-et-revoltant/
- l'article du SNES-FSU Créteil sur le sujet : https://creteil.snes.edu/Assassinat-d-un-professeur-a-Conflans-Sainte-Honorine.html

Christian 17/10/2020 20:36

En critiquant et se moquant de l'islam Charlie Hebdo fait de l'atheisme militant et il n'a pas tort. Karl Marx etait un atheiste militant pour qui l'emancipation des juifs passait par l'emancipation du judaisme et du fetichisme mercantile.
Helas emanciper les consciences de la religion est une tache herculeenne car les humains portent sur leur epaules le fardeau de milliers d'annees d'habitudes et de traditions qui leur ont ete retransmises par 100 ou 200 generations. Pour un musulman lorsqu'un athhee critique les dogmes fantastiques de sa croyance il prend cela pour une insulte a la memoire de tous ses ancetres depuis 15 siecles.
Dans la plupart des pays ou l'islam est la religion d'état, l'atheisme est reprime par l'emprisonnement ou meme la peine capitale sans que ca derange l'ecrasante majorite de la population, au contraire.
Il suffit de voir cette video d'une femme en Arabie Saoudite se faisant decapiter au sabre devant une foule qui l'insulte. Son crime etait d'avoir soi-disant insulte l'islam. Cela n'empeche pas Trump l'evangeliste et Macron le catholique de financer ce "royaume" a coup de milliards.