Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Le moment est venu pour la CGT de lancer un appel contre la répression de masse

14 Janvier 2019 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Répression, #Syndicalisme en débat

Le moment est venu pour la CGT de lancer un appel contre la répression de masse
Envoyé par l'auteur :
 
Quelques chiffres sur l'étendue sans précédent de la répression selon de nombreux observateurs
 

Le moment n'est-il pas venu de lancer un appel de dirigeants de la CGT contre la répression de masse, interpellant sa direction ?

Pour souvenir, je rappelle qu'en 1968 et malgré de nombreux désaccords avec des dirigeants étudiants, la CGT avait mobilisé en masse par des manifestations, grèves, qui, quelques temps plus tard, allaient donner lieu a deux mois de grève avec occupations.

Fraternellement
 
JPPage
 
Chers camarades, 
 
Quelques éléments utiles sur la base d'un article du Figaro du 10 janvier 2019.
 
 
Il y a eu depuis du 17 novembre au 7 janvier officiellement :

 
- 6 475 interpellations

 
- 5 339 gardes a vue

 
- Plus de 1 000 condamnations. Toutes ne sont pas des peines de prison ferme, en dessous de deux ans. Elles sont en général aménagées.

 
- 153 mandats de dépots
 
- 19 convocations par officiers de police judiciaire,
372 convocations à des audiences correctionnelles.
A Paris pour 249 majeurs jugés en comparution immédiate,
on comte 55 renvois à une date ultérieure,
63 condamnation a une peine de prison avec sursis,
58 condamnations a une peine de prison ferme,
13 a un travail  d'intérêt général,
40 relaxes.
A St Denis de la Réunion les peines de prison sont en moyenne de 8 mois de prison
ferme.

 
- on compterait actuellement près de 200 personnes en prison.

 
A cette description très partielle il faut ajouter :

 
- plus de 2 000 blessés dont certains très graves: amputations, des mains arrachées par tirs de grenade, tirs en pleine tête avec pertes des yeux! Ceux-ci se comptent par dizaines.
Plusieurs personnes sont toujours dans le coma.
 
- 11 morts

 

- il y a eu 53 plaintes auprès de l'IGPN (police des polices) contre le déchaînement de la violence policière.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

DD 14/01/2019 12:51

L'illégitime Macron Lescroc, élu certes légalement avec moins de 19% des électeurs inscrits, ce qui en dit long sur la déchéance de notre démocratie, se croit néanmoins autorisé à insulter et piller la totalité de notre peuple laborieux au profit de l'oligarchie financière, et ce sous le diktat de la commission européenne dont il est un agent ennemi de la France. Il fait semblant de confondre légalité de son élection et prétendue légitimité de sa politique antisociale.
En dépit de ses rodomontades et de ses insultes, cet enfant gâté ne sait rien de l'effort, de la vie difficile et laborieuse de ceux que l'on dit d'en bas, mais sans lesquels il n'aurait pu distribuer 50 milliards d'euros à ceux qui s'enrichissent en dormant... et dont il s'abstient bien d'aller vérifier s'ils ne participent pas à cette évasion fiscale annuelle de 100 milliards d'euros !
On a pas fini d'en fermer des hôpitaux, des maternités, des écoles, des lignes de chemins de fer, bref tout ces services publics qui font le ciment de la nation. On a pas fini d'humilier, d'estropier et d'embastiller par milliers les manifestants pacifiques et légitimes dans leurs revendications.

55résistance 13/01/2019 22:11

Voilà comment ce gouvernement traite son peuple : dites-le autour de vous, faites passer le message, y compris hors de l’hexagone, le monde doit savoir.Ce gouvernement et ce depuis une certain Sarkozy traite le peuple français comme un ramassis d’inférieurs alcooliques,fainéants voire de « racailles ».Pourtant les gouvernements successifs depuis 2005 (résultat du référendum bafoué)sont évidemment responsables de la situation actuelle de la France :comptes publics dégradés,dette abyssale,chômage explosif,balance du commerce extérieur lourdement déficitaire,services publics en souffrance,conditions de vie d’une majorité de Français dégradées,inégalités sociales ne cessant de s’accroître…etc.

En guise de réponse à de légitimes préoccupations et à de non moins légitimes revendications le gouvernement tempête,pérore et cogne :des hommes,des femmes et même des enfants,des adolescents de tous âges et de toutes conditions ont été victimes d’une répression policière et judiciaire d’une rare violence,d’une répression aveugle et inédite,ordonnée par un pouvoir exécutif en panique.Certains de nos concitoyens ont été jetés en prison pour avoir lancé un fumigène ou avoir organisé une réunion sans autorisation dans un lycée !

Comble de l’incohérence et de la bêtise : le gouvernement appelle les Français à « débattre »en prenant soin d’indiquer par avance que leurs doléances n’entraineront aucun changement de politique.Le dialogue est donc de pure forme, il doit être un simulacre, une mascarade pour ne pas répondre aux exigences d’un peuple ainsi tenu dans la minorité.

C’est pourquoi nous devons amplifier la protestation afin que ce gouvernement cesse de multiplier les mesures répressives et rétrogrades (notamment à l’égard des plus vulnérables)et engage de véritables négociations sur la base des revendications des Gilets Jaunes.Les syndicats et organisations professionnelles et au-delà l’ensemble des corps intermédiaires,au nom de l’intérêt supérieur de notre pays,ne peuvent plus rester dans l’expectative :ils doivent clairement apporter leur appui,leur soutien à un mouvement pacifique,citoyen et représentatif d’une majorité de Français(es) !

Vive la France, vive le génie du peuple français, peuple des droits de l’homme !