Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Réveil Communiste

"Pourquoi je vote pour Jean-Luc Mélenchon, mes dix premières raisons"

21 Avril 2017 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #élection 17, #GQ

Pourquoi je vote pour Jean-Luc Mélenchon

 

 

Mes dix premières raisons (par ordre chronologique)

 

1 - Sortir de l’Otan : il y a urgence ! Avec aux commandes Trump le dingue belliqueux qui lâche sa première bombe sans préambule, qui cherche des poux dans la tête de la Corée du Nord, qui par ricochet provoque la Russie et la Chine qui hier encore étaient pour lui de potentiels partenaires, il y a de quoi s’inquiéter. Sortons de ce piège mortel ! Nous n’avons pas à faire les guerres de l’empire américain ! Pour une véritable sécurité extérieure : ce n’est pas parce que l’on ne veut pas faire de guerre que l’on doit se désarmer et que l’on ne doit pas se défendre. Aussi la possibilité de recréer une armée indépendante et prête en cas d’attaque, d’où qu’elle provienne, cela me rassure et me parait prudent.

2 - Sortir des traités européens pour abolir les lois liberticides qui empêchent la France mais aussi les autres pays de l'Europe de choisir leur politique intérieure. Ne plus subir la concurrence internationale déloyale dite « libre et non faussée» qui se traduit par une incapacité à vendre au prix réel nos produits exportés, et de recevoir des salaires corrects et non ramenés au plus bas, puisque alignés sur ceux des pays à bas salaires sans protection sociale. Les traités européens ne favorisent pas la juste rémunération du travail mais au contraire le dévalorisent en nivelant par le bas sa valeur et le statut de ceux qui l’exécutent.

Ne pas se plier devant Merkel et sa politique d’extorsion vis-à-vis de la France et des autres pays d’Europe qui subissent son talon de fer et étouffent de son autorité malsaine. Nous devons retrouver notre liberté de négocier directement avec les pays amis d’Europe et d’ailleurs.

3 - Une Sixième République : la Cinquième a assez vécu avec son lot de couardise, de promesses non tenues, sa politique-spectacle, ses médias vendus et son président-monarque. Oui il est temps que le peuple se saisisse de nouvelles prérogatives, il est capable d’user de son bon sens, de choisir ses élus et de les destituer lorsqu’ils ne tiennent pas leurs promesses. En attendant qu’elle soit mise en place, Jean-Luc Mélenchon et son équipe gouverneront, et ils seront à même de rétablir l’ordre démocratique et la justice sociale.

4 - La protection de l’environnement : c’est l’avenir de notre planète qui est en jeu et l’avenir de nos enfants, petits-enfants et tous les êtres qui l’habiteront encore longtemps si nous devenons responsables globalement et individuellement. Les mesures que propose Jean-Luc Mélenchon et les membres de son équipe spécialisés dans la question du développement durable, de la sortie progressive du nucléaire, me paraissent être les solutions crédibles à condition de planifier le développement de l’économie dans cette direction, et de développer la recherche pour produire de nouvelles technologies et énergies non polluantes et non dangereuses pour la planète et l’humanité.

5- Lancer une politique radicale de redistribution des revenus : personne n’a besoin d’accumuler des richesses sans limites, de les dissimuler dans des paradis fiscaux, et c’est parfaitement immoral quand tant de personnes sont à la rue, sans revenu, mal logées, mal soignées ! La richesse excessive des uns ne peut créer que corruption, violence, abus de pouvoir et dénis de démocratie, tout en maintenant les autres dans une pauvreté croissante, indigne de notre époque et de ses prodigieuses réalisations technologiques. Cette politique comprend notamment la sécurité sociale à 100% et le retour à la retraite à 60 ans, pour quarante annuités.

6 - Le droit des femmes à disposer de leur corps et donc le droit à l’avortement (urgence nouvelle quand le président des États-Unis vient de le remettre en question !).

7- Le salaire des femmes égal à celui des hommes, exigence enfin prise au sérieux et appliquée : à travail égal salaire égal. Ce n’est que justice.

8 - Sortir du piège de la dette, autre piège mortifère ! La dette colossale des pays occidentaux, à commencer par celle des États-Unis, ne sera jamais remboursée, et tout le monde le sait ! Elle sert de prétexte pour justifier le versement d’un tribut perpétuel aux milieux financiers, et provoque l’écrasement des classes populaires et l’asservissement de peuples entiers à la dictature des rentiers.

9 - L’immigration : donner des papiers aux travailleurs et résidents étrangers qui vivent en France depuis une longue période et trouver des solutions humaines et dignes pour les réfugiés qui fuient les guerres et les injustices, tout en réduisant le flux continuel des migrations qui accroit les tensions sociales. Pour cela il faut adopter une politique d’entente claire avec les autres pays d’accueil mais aussi faire en sorte d’apporter une aide et un soutien intelligents auprès des pays en développement.

10 - Le SMIC à 1380 euros : parfaitement réalisable, proposition modérée mais concrète et d’effet immédiat, créant des emplois, car associée à une politique de protectionnisme intelligent qui rapatrie en France le travail productif. Quant à la loi El Khomri qui a fait descendre dans la rue des millions de personnes pour manifester, Jean-Luc Mélenchon propose très justement de la retirer.

 

Il a beaucoup été question de l’ALBA cette dernière semaine, et les médias caricaturent le programme de Mélenchon en prétendant qu’il veut sortir de l’Union Européenne pour entrer dans « l’Alliance bolivarienne ». Les deux mesures n’ont aucun rapport : Mélenchon, dès qu’il sera élu demandera l’abolition des dispositions antisociales et antidémocratiques qui figurent dans tous les traités européens. En tout état de cause, il y aura referendum sur l’appartenance à l’Europe et à l’euro, et c’est le peuple qui décidera. L’alliance bolivarienne regroupe plusieurs États latino-américains progressistes, et Mélenchon propose d’y associer la France (sans exclusive d’autres accords avec d’autres pays) pour désenclaver et donner un espace économique aux départements français des Antilles et de Guyane, et on voit par l’actualité qu’ils en ont le plus grand besoin.

 

Pourquoi je ne voterai pas pour les autres candidats : en dehors des casseroles que Fillon, Le Pen et Macron trainent à l’envi et que les médias gonflent à outrance pour les deux premiers pour faire passer le troisième, je pense qu’aucun ne croit au changement réel de la société. Fillon et Macron restent dans la logique du capitalisme : Macron est le candidat inchangé de la poursuite de la financiarisation à outrance, Fillon est enfoncé dans le capitalisme à la Sarkozy et consorts qui prône le travail mal payé en travaillant plus pour gagner moins, Le Pen divise les travailleurs et veut détruire leurs syndicats tout en les exhortant à la suivre sur le terrain de la haine, mais elle n’a aucune mesure concrète à proposer pour l’égalité des salaires. Marine Le Pen parle des lois injustes de l’Europe mais profite de ses largesses et n’a aucune raison de vouloir changer la moindre virgule des traités européens. Les petits candidats sont bien sympathiques mais chantent toujours la même ritournelle et n’ont pas de programmes solides (lorsqu’ils en ont un). Nous sommes dans un contexte très grave où il s’agit de choisir un candidat sérieux qui tiendra ses promesses, avec un programme innovant qui changera la face de notre pays, le quotidien des français et ouvrira de nouvelles perspectives avec le monde. Mélenchon offre pour la première fois depuis très longtemps une alternative et un changement positif pour l’immense majorité.

Indécis, désabusés, avec de bonnes raisons souvent, se demandent s’il faut voter, ou déposer dans l’urne un bulletin blanc. Parfois voter est inutile, parfois c’est une erreur parce que cela apporte un surcroît de légitimité au système politique et social. Mais parfois, comme au moment du Front Populaire en mai 1936, c’est une chance historique à saisir. A condition que la victoire dans les urnes soit soutenue par un puissant et enthousiaste mouvement populaire, celui dont nous voyons justement les prémices avec la dynamique de campagne de Jean Luc Mélenchon !

Votons Mélenchon sans hésitation, aux deux tours ! La victoire est à sa portée, la victoire est à notre portée !

PN, 15 avril 2017

Nous souscrivons à fond à ce texte ! (GQ - RC)

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article

Politikomaniak 21/04/2017 01:55

Je ne dis pas que vous êtes fous à lier mais.... quand on veut voir la meilleur personne apte à accéder aux commandes de l'état on commence par prendre un parti neutre, DE PLUS, d'ailleurs quelqun qui affirme vouloir augmenter les taxes sur les sociétés ne comprends pas une chose... ses taxes ne toucheront pas seulement des boîte chiffrées au cac40 mais aussi des petite sart'up ayant à peine vu le jour...c'est moi qui vous le dit : si Mélanchon est élu... il assèchera la France plus qu'il ne l'améliorera !

DD 21/04/2017 11:10

Pourquoi conclure en utilisant le conditionnel ? C'est aujourd'hui que la France est exsangue ; logement, emploi, santé, investissements... avec la dictature maffieuse de la grande finance française et internationale. Quant aux petites boites, le programme de JLM propose très précisément de diminuer leur imposition...

DD 20/04/2017 00:21

Convaincu en dépit de réserves sur la sortie du nucléaire telle quelle.

Futé 18/04/2017 23:21

Moi aussi je suis convaincu !!!! Merci

caroleone 15/04/2017 13:23

Tes 10 premières raisons me conviennent parfaitement. Je suis revenue sur mon intention d'abstention, le programme en vaut vraiment la peine, les allusions des journalistes sur Chavez et l'Alba et sur le communisme sont drôles et ne peuvent que nous conforter dans cette idée de soutien. Et puis tous mes enfants et mon mari sont vraiment enthousiastes et ils y croient. Même ma mère que l'on a débriefée !! Il faut y croire.
Hasta la victoria ! SIEMPRE !!