Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Présidentielles deuxième tour : le point de vue d’El Diablo

1 Mai 2012 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections

diablo-maxi-tete.jpg

  ( que je partage, NDGQ)


Je l’ai écrit avant le premier tour : « Pour virer Sarkozy, il faut voter contre lui »

J’ai donc utilisé le bulletin de vote « Jean-Luc Mélenchon » et je ne le regrette pas. Le score à deux chiffres qu’il a réalisé garde intacte la dynamique créée par sa campagne.

Dynamique porteuse d’espoir pour les futures mobilisations populaires qui vont être indispensables.

Nous abordons donc le second tour.

Est-il utile de répéter ici que je ne pense absolument pas que Hollande soit le représentant de la population laborieuse !

Le bulletin portant son nom que je glisserais dans l'urne le 6 mai sera, en quelque sorte, un bulletin "NON" à Sarkozy.

En effet, ce scrutin ne me donne pas les moyens de voter au positif.

Si au premier tour j’ai choisi la dynamique populaire, au second je choisi d’éliminer le président le plus réactionnaire que la France ait connu depuis la Libération.

Plus, je m'inscris toujours dans cette même dynamique. Il faut entendre ce qui se dit dans les entreprises et dans les quartiers: les gens n'en peuvent plus de Sarkozy !

Moi, je suis du peuple, de ce peuple-là et ne me vois pas être en dehors de cette aspiration le 6 mai.

Je n'ose pas imaginer l'immense déception de tous ceux-là si par malheur Sarkozy était réélu et comment croire que, dès le lendemain, ils seraient prêts à se mobiliser pour résister aux très mauvais coups qui ne manqueraient pas de tomber sur leurs épaules.

Soyons-en certains : c'est d'abord la désespérance et l'écœurement qui l'emporteraient.

Alors, me dira-t-on, mais Hollande élu, croyez-vous que ça sera plus facile de mobiliser quand les premiers coups vont pleuvoir?

Plus facile sûrement pas mais je pense que la dynamique populaire n'étant pas cassée notre potentiel de mobilisation sera meilleur, pour peu que la campagne d'éducation populaire ne faiblisse pas (et ça ce n'est, bien sûr, jamais gagné).

Comme on le voit, me concernant, je suis à mille lieux du vote d'adhésion au programme du PS et des illusions quant à l'éventuelle future politique de Hollande.

Une dernière chose: les récentes déclarations de Sarkozy (et de certains de ses sbires) qui flirtent avec les discours de l'extrême droite, en font, à mes yeux,  un personnage grossier et dangereux .En tant que républicain je souhaite l'écarter définitivement des allées du pouvoir de mon pays. Quoi qu'on dise, quoiqu'on pense, Hollande (qui n'est pas, je répète, « ma tasse de thé ») n'est pas dans cette outrance.

 

Salut et fraternité

 

Diablo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article