Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Les présidents sont dans la rue

12 Janvier 2015 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #A gerber !

Lu sur PCF bassin :

Cette bande de pitres aura été ridicule jusqu’au bout

 

11 Janvier 2015

Permalien de l'image intégrée

Après nous avoir bassiné avec les problèmes de sécurité pour tous ces gens, voici la vraie photo, loin de la foule, un montage pour faire croire qu’ils partageaient l’émotion bien réelle du peuple de France… Pendant ce temps là les foules compactes disaient leur refus du fascisme, leur exigence de liberté, elles s’écoulaient dans des flots immenses, sans peur des attentats ou des mouvements incontrôlés… La foule courageuse, pleine d’émotion et cette bande de pingouins qui avaient à leur actif plus de meurtres que n’importe quel terroriste, qui parfois les avait subventionnés et continuaient, colonisaient, pillaient, se planquaient …

 

Pas un pour sauver l’autre…

 

Si! Il y a eu Lavrov! Le ministre des affaires étrangères, toujours suprêmement élégant, un pardessus et un costard princier, a  refusé de participer à la mascarade et au photo montage. Il  est allé dans l’église orthodoxe du coin (nul n’est parfait) mettre un cierge pour Novorossia…

 

Je me souviens de Ponomarev que j’avais eu le plaisir de rencontrer en délégation à Moscou, le jour où il y a eu une alerte au Congrès de Valence du PS. Dans ce Congrès le PS s’était déchaîné, plus révolutionnaire que moi disait Quilles, tu meurs… on annonce une alerte à la bombe, tout ce beau monde se met à ramper au sol, tous sauf Ponomarev qui restait debout les bras croisés tandis que son garde du corps tentait en vain de le protéger… Ponomarev était le dirigeant du Bureau politique chargé des relations avec les partis frères pas au pouvoir…

 

Larov tient de la grande école soviétique diplomatique matinée de cette étrange manie actuelle d’aller porter des cierges dans les moments où l’on cherche l’inspiration… en tous les cas il a manifesté une dignité que je respecte et qui tranche sur la bande de pingouins… je vous avais bien dit que c’est à ses côtés que je choisissais de manifester…

 

Danielle Bleitrach

 

 

 
 
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GQ 15/01/2015 08:48


Je n'ai pas publié le texte très juste en lien ci-dessous car les photos qui l'illustrent ne passent pas. Non suelement il relève l'absence de légitimité de l'UE, mais il formule exactement ce
qui ne va pas dans le slogan "je suis Charlie".

GQ 13/01/2015 06:26


Al Qaida t'es foutu !