Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Le terrorisme est un mode de gouvernance des sociétés occidentales

22 Octobre 2020 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Impérialisme, #Théorie immédiate, #GQ, #Répression, #Asie, #Ce que dit la presse, #États-Unis

La gare de Bologne, après l'attentat du 2 août 1980

Note du 19 octobre 2020 :

L'assassinat de Samuel Paty le 16 octobre 2020 est l'œuvre d'un jeune tchétchène endoctriné par la tendance terroriste islamique internationale initialement développée dans les années 1980 conjointement par la CIA et les Saoudiens, pour renverser le pouvoir socialiste afghan, puis diffusé ailleurs dans le monde, notamment en Algérie, en Russie, en Syrie, en Libye, et en Chine pour déstabiliser ces pays, à chaque fois avec la complicité active des puissances occidentales. Le professeur d'histoire de Conflans est une nouvelle victime de toutes ces guerres sales qui ont développé un mercenariat psychopathe dans les communautés musulmanes, particulièrement  dans celles qui sont déracinées en Occident. Ce crime bestial et stupide n'est pas le résultat d'un grand complot organisé, il est l'effet boomerang d'une multitude d'agressions sanguinaires contre d'autre pays, encouragées par nos politiques et nos médias (voir la couverture mensongère de l'action chinoise contre les islamistes radicalisé Ouïghours); mais il sera utilisé par tous ceux qui tentent de maintenir la population des métropoles dans la sidération, dans une "Union Sacrée" passive et timorée (22 octobre2020).

Le terrorisme est devenu un mode d’être des sociétés occidentales depuis plus de 40 ans. Il s’agit de la part des groupes terroristes, mais aussi de la part de gouvernants qui les combattent avec tant de mollesse, et qui les utilisent aussi quand ils veulent déstabiliser d’autres pays (Syrie, Libye, Chine, Russie, etc.), d’une stratégie dont le but est de déposséder les peuples de leur histoire, de les rendre craintifs, impuissants et passifs, et de rendre impossible ou même carrément illégitime la lutte sociale.

Le terroriste est l’adversaire idéal pour les pouvoirs du capitalisme pourrissant, dont on peut dire que s’il n’existait pas il faudrait l’inventer. Et la paranoïa collective qu'il engendre lui permet de gouverner en état d'exception permanent, utilisable à des fins de répression anti-sociale.

Selon les cas, les attentats aveugles qui rompent la continuité historique et provoquent la sidération des masses depuis les années 1980 peuvent refléter réellement l’agenda de leurs auteurs revendiqués ; ou bien ils peuvent provenir de crétins sanguinaires manipulés par des secteurs du pouvoir et de l'État ; ou ils peuvent n’être que de pures et simples provocations où il n’y a pas l’ombre d’un participant authentique.

Nous ne le saurons pas assez rapidement pour faire de la vérité sur le terrorisme une arme politique efficace. Mais nous en saurons assez pour poser comme principe : lorsqu'ils prétendent lutter contre le terrorisme, ils mentent !

Il y a bel et bien des provocations terroristes qui trouvent leur origine dans les services secrets des États qui sont censés les combattre. Mais d'une manière plus générale, même si tout ce que les médias nous disaient était vrai, ce qui serait très surprenant, il n’en resterait pas moins que le terrorisme est devenu le mode de gouvernement global de l’Occident, de ses politiciens et de ses médias (et les grands médias étant devenus enfin ce « quatrième pouvoir » qu’ils ont toujours rêvé d’être ; mais bien loin d’être en aucune façon « contre pouvoir », ils se chargent de donner à la terreur son éclat maximum). Le terrorisme est un substitut à l'histoire, et il convient au capitalisme car il n'y rien que le capitalisme redoute autant que la roue de l'histoire. Le terrorisme comme procédé pour figer l'histoire en cela a remplacé en 2018 la guerre de masse de 1918 ! C'est, en un sens ironique, un progrès dans la productivité du sacrifice humain : tuer cent personnes aujourd'hui a la même efficacité politique que d'en tuer un million il y a cent ans !

La renaissance régulière et permanente de menaces terroristes spontanées qui participeraient sans le savoir au fonctionnement normal de l'ordre social du capitalisme à son "nouvel âge" , et à son jeu de pouvoirs, de réseaux et de médias, condamne de manière bien plus radicale le système capitaliste le plus actuel (celui "des nomades", "du partage", "du care", de la technologie, de la pseudo-créativité et des bonnes actions) dans sa structure, dans son ensemble et à l'échelle mondiale, que l'existence pourtant avérée de certains complots ourdis dans les cercles dirigeants, par la CIA, d'opérations "false flag" etc. Le capitalisme tardif porte en lui le terrorisme, qui fait partie de son concept, et quand il veut lutter contre lui, il ne fait que l'alimenter.

Il faut prendre garde au fait qu'en dénonçant les complots bien réels ourdis par certains secteurs de la gouvernance capitaliste, sans disposer de preuves formelles, qui sont fort difficiles à réunir comme on s'en doute, on risque de se gaspiller beaucoup d'énergie, de favoriser un secteur de la bourgeoisie contre un autre, suivant le schéma du Watergate, et lui donner le beau rôle. Sachant aussi que certaines dénonciations de complots sont des règlements de compte internes aux pouvoirs, et que d'autres sont des "hoax" forgés précisément dans le but de discréditer les médias alternatifs de gauche qui les relaient.

La meilleure réponse au terrorisme et à ceux qui s’en servent, c'est une certaine indifférence devant ce mauvais spectacle sanguinaire, et c’est l'intensification de la lutte sociale la plus terre-à-terre, pour son droit, son salaire, son logement, son emploi ; la meilleure défense contre le terrorisme en France aujourd'hui, c'est de lutter contre le capitalisme qui ne respecte aujourd'hui plus aucune limite éthique, sans se laisser dévier de sa route ! Le terrorisme n'a pour fonction que de nous maintenir passifs.

Cette défense est aussi la lutte concrète pour défendre la paix et instaurer le socialisme, dans un réseau international d'un type nouveau, qui transcende les clivages et les haines communautaires entretenues par la bourgeoisie. Cette lutte comporte le soutien critique aux États qui luttent objectivement et effectivement contre l'impérialisme et ses terroristes dans la mesure où ils sont directement menacés : Chine, Russie, Iran, Venezuela, Cuba, Syrie.

La seule réponse aux complots de la bourgeoisie est de lutter pour son renversement.

GQ, 29 novembre 2015, relu le 3 septembre 2020

PS1 : Ce qui précède vaut pour le terrorisme aveugle, et non pour le terrorisme ciblé, qui est la pratique de base de la CIA, qui a pour but l'extermination des cadres révolutionnaires, et de ses propres agents quand ils  ont échappé à son contrôle. Dans ce cas il faut au contraire exiger impérativement le passage en jugement des coupables, cela fait partie de la lutte judiciaire qui est un des aspects de la lutte du mouvement ouvrier depuis son origine.

PS2 : Le détournement par un attentat de type fasciste (c'est à dire aveugle, visant les gens ordinaires dans leur vie quotidienne) de la date symbolique du 14 juillet (2016) entre parfaitement dans le schéma mentionné ci-dessus, celui d'une captation de l'histoire pour en déposséder le peuple, au profit de cliques terroristes et/ou politiques, et de leurs médias.

PS3 : Le titre d'origine de novembre 2015 a été modifié : le "gouvernement" a été remplacé par un concept postmoderne utilisé a rebours contre ses auteurs, celui de "gouvernance" , qui dilue les responsabilités, à la manière dont procède la titrisation des obligations pourries en bourse, et qui s'applique parfaitement à la chose terroriste. "Gouvernement" ferait penser à tort que le pouvoir est monolithique dans la pratique de la terreur et contrôle tout à la manière décrite dans le mauvais roman de guerre froide de Georges Orwell, 1984. Ce qui n'empêche pas les exceptions dans les cas de gouvernance particulièrement grossière.

PS4 : dans le cas de l'islamisme terroriste, on ne doit pas non plus négliger les liens structurels qu'il entretient avec les pétro-monarchies wahhabites du Golfe, notamment  saoudienne et qatari qui tentent de se créer une influence mondiale par le racket, et surtout d'unifier sous leur domination le monde musulman. Projet partagé dans une certaine mesure par leurs rivaux turcs.

 

Partager cet article

Repost2
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Drweski 19/10/2020 11:58

Parmi les victimes infinies des terroristes d’Etat capitalistes, on peut rajouter, entre autre, les drames de masse du Yemen, de Gaza, de l’est de la RDC et les activités de pompiers-pyromanes France-USA-UE-Allemagne-Angleterre en Afrique occidentale occupée ou en Centre à fric.

richard PALAO 06/01/2020 14:00

Les gouvernements de droite et socialistes espagnols ont egalement pratique le terrorisme d etat en liqidant des militants de l ETA , pour lesquels je n ai aucune sympathie , mais ces methodes outre qu elles evitaient de fournir des preuves et donc des proces qui auraient pu declencher des manifestations de soutien visaient egalement a " terroriser les terroristes " et a eradiquer par la violence les velleites independantistes ....

IMBERT Olivier 13/10/2019 11:39

tout de même gouvernement par le ministère de l'intérieur et les services de police qui existent en manipulation y compris des assos religieuses contrôlée depuis longtemps par l'Etat..et de plus pour la France et les puissances coloniales encore très néo-colonisatrice il y a la guerre et pas que l'espionnage industriel et le commerce captif des ex-colonies d'armements..de plus il y a pour dédouaner les partis et le parlement donc l'exécutif qui exécute donc agit de manière très active et non en irresponsabilité passive ou le laisser faire, des assos spécialisé dans le lien à la tolérance religieuse, à la police et à l'armée en cadrant le droit à la pensée libre et aux agapes festives pour de petites transgressions...se prenant en école de prédateurs-trices et tristes???

Méc-créant 31/05/2019 11:43

Voilà une analyse un peu plus fouillée. C'est pour ces raisons que j'avais tenté d'expliquer dans quelques commentaires que limiter ses réflexions sur la base de la notion "d'armée de réserve de main-d'oeuvre du capital" était une analyse un peu courte. "Immigration" et "terrorisme" jouent en effet un rôle bien plus étendu et plus profond, jusqu'à faciliter la fascisation de la société...à quoi on ne doit pas oublier d'ajouter les "économies de guerre"...qui les nourrissent et s'en nourrissent.
Méc-créant.

Gourmel Michel 07/06/2017 16:00

________________________________________
La vraie raison des attentats de Manchester-Londres : Daily Mail.
The YouGov survey for the Daily Telegraph shows that support for the Conservative Party now stands at 37%, up one point since the end of May. Meanwhile, support for the Labour Party has fallen by two points from 37% to 35%, giving the Tories the lead.
The Liberal Democrats have also made gains, with 21% … Traduction RAS :
Le parti conservateur est à 37% ; il a monté d’un point (depuis les attentats de Londres NDLR) Cependant le soutien au parti travaillistes tombe de 37 à 35% donnant aux conservateurs le leadership/ Le parti Libéral Démocrate a aussi gagné (des points) à 21%
http://www.dailymail.co.uk/news/article-186406/Tories-overtake-Labour-new-opinion-poll.html
________________________________________
Londres- Manchester : Theresa May toujours en difficulté dans les sondages
Un attentat a de nouveau frappé le cœur de Londres, samedi 3 juin au soir. Trois assaillants à bord d'une camionnette ont foncé dans la foule sur le London Bridge. Ils ont ensuite attaqué des passants au couteau dans le quartier voisin de Borough Market, avant d'être abattus par la police. L'attaque terroriste a fait sept morts et au moins 48 blessés, selon un bilan provisoire. Parmi eux, 21 sont dans un état "critique", selon les services de santé britanniques. Un Français a été par ailleurs tué dans l'attentat,..

La campagne des législatives suspendue. L'attentat, qui n'avait pas été revendiqué tôt dimanche matin, est intervenu à seulement cinq jours des élections législatives au Royaume-Uni. Le Parti conservateur a annoncé qu'il suspendait sa campagne nationale. Peu après, le chef du Parti travailliste, Jeremy Corbyn, a suspendu la campagne nationale de l'opposition jusqu'à ce soir…
Theresa May… a garanti que "le scrutin aura lieu jeudi prochain comme prévu"… (Évidemment sinon les attentats n’auraient servi à rien NDLR ; en démocratie, les élections ne doivent pas avoir lieu sans la sérénité nécessaire, ce n’est plus le cas !)
http://www.francetvinfo.fr/monde/royaume-uni/attaques-de-londres/direct-un-attentat-fait-six-morts-et-48-blesses-a-londres-suivez-notre-edition-speciale_2221477.html
________________________________________
GB/Election-L'avance des Conservateurs se réduit-sondages. ZoneBourse
L'avance du Parti conservateur de Theresa May sur l'opposition travailliste pour les élections législatives du 8 juin se réduit, mais la Première ministre britannique est toujours bien partie pour remporter ce scrutin anticipé avec une avance confortable, selon quatre sondages réalisés après l'attentat de Manchester et publiés samedi.
Le Parti conservateur conserve une avance de six à 12 points sur le Labour selon ces quatre enquêtes publiées par les instituts Opinium, ComRes, ORB et YouGov, qui font ressortir un tableau compliqué de l'état de l'opinion publique.
Les électeurs sont à la fois influencés par l'attentat suicide survenu lundi soir à Manchester mais aussi par les mesures impopulaires concernant la protection sociale présentées par la chef du gouvernement.
Et si elle ne bat pas nettement la majorité de 12 sièges remportée par son prédécesseur David Cameron en 2015, son pari électoral - convoquer des élections anticipées pour se donner les coudées franches dans les négociations pour le Brexit - aura échoué. Son autorité pourrait s'en trouver diminuée au moment où le Royaume-Uni entrera officiellement dans les négociations sur la sortie de l'Union européenne.
Selon un sondage Opinium pour le journal dominical The Observer, l'écart entre les Tories et le Labour se situe désormais à dix points de pourcentage, avec 45% des intentions de vote pour les conservateurs (moins un point) et 35% pour les travaillistes.
L'avantage des Tories, qui était de 19 points de pourcentage le 19 avril, au lendemain de l'annonce du scrutin anticipé selon cet institut, avait ensuite été ramené à 13 points le 16 mai.
http://www.zonebourse.com/actualite-bourse/GB-Election-L-avance-des-Conservateurs-se-reduit-sondages--24500569/
________________________________________
Le Labour traité avec mépris dans la presse de la pensée unique comme looser
car contrairement au PS français, il cherche à revenir aux sources et être vraiment socialiste.
Jeremy Corbyn est élu en 2015 à la tête du parti travailliste. L’appareil du Labour, acquis au libéralisme économique débridé et au retrait de l’État fait campagne contre lui. Outre l'appareil de son propre parti, la candidature de Corbyn rencontre l'hostilité de la presse britannique comme de la presse française. Le nombre d'adhérents du Parti travailliste augmente considérablement, passant de 190 000 à 300 000, puis atteignant 515 000 à la mi-2016, un an après son élection.
L’attentat a donc eu lieu 17 jours avant les élections ; le parti de Jérémy Corbin, très très pacifistes, est très défavorisé par l’attentat face au parti pro-guerre de Theresa May.
En France, le PS avait bénéficié en 2015, pour les régionales où il était 3ème dans les sondages,
________________________________________