Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Pour Bob Injey, c'est Mélenchon ou le chaos. Une réaction de Marie Christine Burricand

8 Juin 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections

Robert Injey membre de l’exécutif du PCF livre sur le site de l’humanité une tribune où il tente de créer la peur sur les législatives pour affaiblir la candidature Chassaigne.

Qu’en est -il exactement ?

Robert Injey s’en prend tout d’abord à André Gerin dont le retrait ne serait pas loyal à l’égard d’André Chassaigne et pas respectueux envers les délégués.

André Gerin pense que la candidature Chassaigne signera le glas du Front de gauche. C’est bien ce qu’a dit Pierre Laurent lui même, notamment dans le Rhône : "nos partenaires n’accepteraient pas que nous désignions un autre candidat".

André Chassaigne affirme clairement le contraire. Où est la déloyauté ? Les communistes sont assez grands pour se faire une opinion et André Chassaigne ne parait pas être prêt à se laisser instrumentalisé par quiconque. La preuve, il a maintenu sa candidature malgré les pressions visibles de la direction dont le moins qu’on puisse dire,c’est qu’elle ne l’a pas aidée ! Et d’ailleurs,pourquoi un dirigeant qui cherche à rassembler des communistes d’opinions diverses sur un fond commun à tous serait-il "instrumentalisé" ?

Quant au retrait d’André Gerin, il est d’autant plus respectueux des délégués qu’il a eu lieu avant le vote de la résolution et du bulletin, laissant à chacun la possibilité de se déterminer en toute connaissance. D’ailleurs, André Gerin avait évoqué cette question à plusieurs reprises et avait indiqué que si André Chassaigne se maintenait, il aviserait. Mais la direction ne l’avait peut-être pas entendu ?

Concernant les législatives, Bob Injey nous dit :"Certes si les communistes choisissaient André Chassaigne, l’accord actuel du Front de Gauche serait remis en cause et notre entrée en campagne serait retardée. Par ailleurs pour parvenir à un nouvel accord que faudrait-il faire ? Laisser le double ou le triple des circonscriptions à nos partenaires ? I"

Et pourquoi pas 4 fois plus...On croit rêver. Si les communistes choisissaient André Chassaigne, je vois mal quelles cartes aurait dans les mains le petit parti qu’est le PG pour réclamer plus de circonscriptions. Et je crois surtout que s’ils veulent sauver leurs trois députés et exister dans quelques endroits, ils auraient intérêt à faire "fissa", à moins que leur seul objectif dans cette affaire ait été la candidature de Jean-luc Mélenchon.

Dans ce dernier cas, les citoyens qui sont quelque peu oubliés par Robert Injey, jugeront. Mais, je n’entends pas ces jours dans les quartiers et les entreprises, la fronde s’élever pour protester contre la candidature Chassaigne.

Les communistes n’ont aucune raison d’avoir peur. S’ils choisissent André Chassaigne, il leur appartiendra de décider à tout moment des décisions qui en découleront et le PCF n’est pas à la merci des "desiderata" de Jean-luc Mélenchon.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article