Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Le PCF tend l'autre joue (la gauche)

2 Juillet 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections

réaction au vote des communistes de Pasquale Noizet, membre du CN (21 juin 2011)

 

Au sein du PCF, une page se tourne et une autre s’entrouvre, coécrite par la direction et JL Mélenchon, depuis que 59% des adhérents communistes - qui sont allés voter - ont choisi  entre « le cœur et la raison » (ah quel beau titre qui me fait penser à celui de Jane Austin « Raison et sentiments » j’en ai la larme à l’œil !).

 

JL Mélenchon, ex-socialiste, toujours mitterrandien représentera le Front de Gauche aux présidentielles. Il faut dire que le bonhomme n’a guère confiance en son principal partenaire puisqu’il a déposé à l’INPI  dès 2009, le logo « Front de Gauche » qui en exclut tous les partis à gauche s’en réclamant y compris le PCF. Moi j’en aurais plutôt exclu tous les partis qui ne se réclament pas de la gauche ! Ouf ! La direction, toujours rapide, a réagi six mois après en déposant à l’INPI le logo « Front populaire de gauche ». Na ! Non mais faudrait tout de même pas pousser mémère dans les orties !

 

Bon camarades, faut dire qu'on a eu chaud ! Dès 2010, le  pauvre Méluche a commencé réellement à avoir des sueurs froides lorsque le député André Chassaigne a posé sa candidature au sein de son parti pour les présidentielles puis quelques mois plus tard, aïe ! C’était au tour du député André Gerin, puis dans la foulée un triste inconnu qui s’illustre de manière récurrente par son esprit de division au sein de l’opposition à la stratégie de la direction du PCF. Nos députés communistes ont osé proposer leur candidature alors que Marie-Georges et Pierre avaient concocté depuis longtemps et  promis à Jean Luc de le sacrer « chef » de la tribu de gauche . Vous vous rendez compte? On aurait pu avoir un candidat du PCF !


Une tribu qui , il faut bien le dire, ne dépasse pas deux organisations : le PCF, parti historique qui compte encore des élus et des militants qui versent des cotises et le tout nouveau parti, celui d’un dissident du PS qui compte peu de militants, peu d’élus et donc sans pépettes et peu de militants sinon à Paris, fief où Mélenchon semble (d’après les rumeurs) vouloir se présenter dans l’arrondissement de notre secrétaire national. Mais quel vilain gourmand ! Comment notre secrétaire national peut-il se laisser ainsi marcher sur les pieds ? Bon, c’est vrai on dit que Pierre- sans doute pour mieux surveiller le camarade Jean Luc - se propose d’être son directeur de campagne aux présidentielles. Et puis il y a le reste de l’état major du PG à placer, tant pis pour les jeunes communistes sensés figurer l’avenir du PCF qui avaient été présentés aux dernières législatives et pour qui le Parti avait dépensé nos sous pour les tracts et les affiches, pour qui les militants avaient donné leur énergie. Tant pis pour les communistes qui s’étaient fait connaitre des électeurs, même s’ils avaient fait un bon score. Allez ouste ! Du balai.Assez vu ! On en reparlera quand les poules auront des dents et que le Parti n’aura plus les siennes pour mordre dans le capitalisme !


Bon, dans tout ça, pour un militant de base, il y a de quoi se perdre ! Sans doute que mon mauvais esprit  ne voit pas bien la chance que nous avons d’avoir élu Mélenchon et qu’il ne saisit pas le geste magnifiquement sacrificiel qui consiste à s’effacer pour rassembler la gauche (Ouh ouh ! La gauche es tu là ? Si tu es là frappe un coup !). Je croyais pourtant, enfin c’était promis juré, et même inscrit noir sur blanc sur le bulletin de vote, que tout serait partagé : le programme, l’accord des législatives (donnant donnant) et tutti frutti. Mais que nenni ! Mais non et puis comme Jésus l’a dit ; « Il faut tendre l’autre joue » (bon du moment que c’est la joue gauche, hein ?). Allez, même pas mal !


Mais je m’égare (il y a de quoi !). Je reprends le ton sérieux du membre du conseil national du Parti communiste, que je suis, je revêts le voile de la pudeur afin de cacher l’insolence qui pourrait se lire sur mon visage.

En fait, je laisse un peu de temps couler sous les ponts avant de pondre autre chose que mon ressenti. Promis, vous aurez un texte plein de propositions et d’espoir, enfin, je l’espère !

 

Pasquale Noizet

Membre du CN du PCF, Paris XXème

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Michel Gourmel 22/06/2011 14:26



Suite de la 1ère partie


Vote des 16-17-18 juin : On nous a
trompés.


La lettre ci-dessous qui émane du secrétaire départemental du PCF de l’Orne ; secrétaire général de la Normandie (haute et basse réunies), Jean Chatelais, le prouve.


Le vote a été arraché, entre autre mais pas seulement, sur un mensonge collectif de la direction (Laurent, Buffet) et de Mélenchon.


On a assorti le vote n°1 avec l’accord chantage des législatives, le vote n°2 rendant caduc l’accord. C’était un mensonge pour faire voter Mélenchon


On apprend aujourd’hui que ce chantage était bidon, qu’il n’y avait pas d’accord !


Voir la lettre e-mail du 21/06/2011 (extrait - je n’ai pas d’adresse pour vous faire parvenir ce courrier complet)


Puisque le vote a été obtenu sur un mensonge, il n’y a plus de
vote, et on doit revoter si on veut que les militants PCF travaillent pour les menteurs qui ont voté la guerre en Libye…


***************************************


Pcf jean chatelais URGENT


AUX


SECRETAIRES DE SECTIONS


Cher Camarades,


Je viens d’avoir au téléphone Lydie BENOIT négociatrice nationale PCF avec PG et GUE ;


Premièrement : il n’ y a pas actuellement d’accord national global ???


Deuxièmement le PG revient à la charge sur l’orne avec des demandes nationales en demandant la 3 c'est-à-dire Argentan Flers ???? …


***************************************


La direction du PCF condamnée à étouffer
l’affaire :


Comme la direction a « gagné » Il ne faut pas que cette absence d’accord s’ébruite trop. La direction nationale va maintenant écraser le coup en s’arrangeant avec le PG et GUE
d’une part, en négociant vite fait n’importe quoi sur notre dos, en position de faiblesse puisqu’il ne faudra à aucun prix faire appel à la base. On est bon pour perdre 50 % des nos députés, comme on a perdu 50 % de nos conseillers
régionaux !


Je pense tout au contraire qu'il ne faut pas négocier n'importe quoi n'importe comment à toute vitesse. Ce serait une faute
lourde.


La direction du PCF nous a fait voter en nous truandant pour Mélenchon, en nous faisant croire à un accord national ! ! !


J'avais bien expliqué aux membres de ma section que c'était du pipeau l'accord avec Mélenchon, comme les accords avec les EELV (Verts) en région parisienne pour les cantonales. Ils se sont
ensuite maintenus au 2ème tour contre le PCF. Ils disent qu’ils sont 1000 en France, sans doute beaucoup moins, cela fait qu’ils se comptent sur les doigts d’une seule main pour la plupart des
départements. Des électrons libres qui feront de toute façon n’importe quoi, en fonctions de leurs projets de carrière politique ou personnelle.


Maintenant les problèmes se posent comme on l'avait dit, rien ne va plus.


Tout est à revoir de fond en comble.


Cela ne peut pas se faire à la sauvette entre états-majors loin de la base.


Je pense donc qu'il faut pour le moins re-convoquer les réunions de sections et de la fédé, et ne décider qu'ensuite.


Le vote est donc caduc, il faut faire revoter les communistes puisqu'il n'y a plus d'accord national ! Mais maintenant que la direction a son vote, ils
vont s’y accrocher comme des huitres à son rocher !


Conséquence, nous n’avons plus personne d’honnête pour qui voter en 2012 ! ! !


 



Michel Gourmel 22/06/2011 14:24



Liquidateurs de l’Huma et du PCF. Un mot que je déteste… Et pourtant.


 


L’Humanité poussée dans le gouffre. Il n’y a plus « d’abonneurs » de l’Huma !


La SPDP mise en dépôt bilan le jeudi 23/06/11. Cela ne vous dit sans doute rien, mais c’est la société qui emploie les abonneurs de l’Huma. Ils abonnent les gens à l’Huma toute l’année par
milliers. En les supprimant, la direction de l’Huma et du PCF coule à coup sur l’Huma a moyen terme.


 


***** L’Huma ne tourne pas rond, la section de l’Aigle du PCF a été obligée de faire une protestation collective ! L’Huma a tout fait de travers suite au passage d’un abonneur de l’Huma fin
mars, il y a 3 mois,


- Un couple de camarades Roger et Anne-Marie ont pris un abonnement de soutien pour leur fille Elsa. Celui-ci n’est jamais
arrivé, l’argent n’est pas prélevé.


- Même section, un autre camarade s’est abonné mais se plaint de ne pas payer l’abonnement ! Il reçoit bien l’Huma qu’il a demandé et même l’Huma Dimanche qu’il n’a pas demandé !


- Toujours même section, Une camarade a voulu protester téléphoniquement auprès de l’Huma car elle n’avait pas reçu le numéro exceptionnel concernant le « Communiste » du vote (de
mémoire celui du 3 juin). Elle a été reçue « comme un chien dans un jeu de quille » et n’a même pas pu présenter sa demande !


- Les camarades sont d’accord pour se plaindre qu’il n’y a pas assez de pluralisme dans l’Huma. Des gens come Gerin, EDT, Favier, Museau, etc… ont des choses très intéressante à dire, mais l’Huma
préfère rabâcher la même chose.


***************************************


Marie George a claqué 300.000 euros bruts (environ 200 millions
d’anciens francs) en prenant la défense du national socialiste xénophobe Éric Besson, et en chassant Gremetz du groupe communisant, poussant celui-ci à la démission du parlement.


Jean-Luc Belpaume son suppléant ne peut pas siéger (il doit sans doute y avoir un délai de carence d’une 40aine de jours) ! Ni être payé ! Il n’y a plus
d’attaché(s) parlementaire(s).


- Député brut mensuel 7 100,15 (net mensuel 5 246,81)


- Les frais de mandat et de secrétariat :indemnité mensuelle de 6 412 brut


- crédit affecté à la rémunération de collaborateurs : 9 138


- Perte mensuelle brute 22 650,15


Perte brute sur 13 mois : 294 451,95 près de 300.000 euros ...200 millions anciens.


Le PCF et l’Huma n’ont pas d’argent mais Marie-George claque stupidement 300.000 euros !


Suite en dessous