Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Vidéo : manifestation communiste du 3 juillet devant le consulat polonais à Lille contre l'interdiction des "outils"

6 Juillet 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #VIDEOS

Sur le site des RCC :

 

Texte de l'appel à manifester :

Nous condamnons avec la plus grande vigueur la criminalisation des symboles communistes en Pologne découlant de l’application de l’article 256 du code pénal entré en vigueur ce mardi 8 juin 2010.

Désormais, afficher un drapeau rouge floqué de la faucille et du marteau ou arborer un tee-shirt de Che Guevara sur les rives de la Vistule serait passible de deux ans d’emprisonnement !

Il s’agit d’une insulte pour les bâtisseurs de la Pologne populaire qui ont émancipé le pays du féodalisme et assuré sa modernisation.

Une insulte aussi pour ces soldats de l’Armée rouge qui se sont sacrifiés afin d’éviter aux Polonais - considérés par Hitler comme des sous-hommes - de devenir les esclaves des nazis.

Une offense enfin pour ces résistants polonais du Nord-Pas-de-Calais qui, pendant la Seconde Guerre mondiale, ont payé de leur vie leur engagement contre le nazisme.

Depuis vingt ans, la restauration du capitalisme en Pologne est synonyme de reculs sociaux, de cléricalisme débridé, de chômage pour les plus jeunes obligés d’émigrer et de misère pour les plus âgés contraints désormais de trouver leur nourriture dans les poubelles, de déclin culturel aussi…

Dans les entreprises, les droits des travailleurs sont brimés par un patronat arrogant comme à l’époque de la Pologne dictatoriale de Pilsudski ou des Colonels.

Parce que l’expression d’un idéal collectiviste continue d’inquiéter les possédants et les politiciens à leur service, la négation d’un simple droit d’expression est donc de nouveau à l’ordre du jour en Pologne.

Parce que la criminalisation du communisme historique, non seulement en Pologne, mais dans d'autres pays d'Europe, cela à l'instigation des milieux dirigeants de l'Union européenne (rapport Lindblatt…) est un élément de fascisation de la vie politique, de répression des forces anticapitalistes, antilibérales et aussi des citoyens critiques envers l'UE, et qu'en conséquence, tous les vrais démocrates doivent repousser catégoriquement cette offensive anticommuniste dangereuse pour les libertés.

Nous exprimons notre solidarité aux progressistes et communistes polonais et exigeons l’abolition de cette nouvelle mesure liberticide.

Nous appelons à un rassemblement devant le Consulat général de Pologne, 45 boulevard Carnot à Lille, ce samedi 3 juillet à 15h.

Les premiers signataires : Les Amis d’Edward Gierek, Coordination communiste 59 – 62, PRCF 62, France Cuba Pas-de-Calais, Comité internationaliste pour la Solidarité de Classe (CISC), PRCF 59, PCF 62

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JMP 09/12/2012 16:20


Ben voyons, si on peut entendre les arguments de l'imperfection dans les régimes socialistes de l'Est, la conclusion ne va pas.


"Vive le capitalisme, meme s'il est bien imparfait. Maintenant, j'ai la liberte et cela, personne ne pourra me la reprendre. "


Bien sûr, y compris la liberté de démissionner, la liberté de ne pas courber l'échine voir même de se suicider, voyez cette dépêche AFP du 29.11.2012, lue sur le site de courrier international ;


"Un homme sous le coup d'une procédure d'expulsion en raison de loyers impayés s'est suicidé mercredi en Espagne, selon une source judiciaire, portant à quatre le nombre des personnes
menacées d'expulsion qui se sont donné la mort dans ce pays en un peu plus d'un mois."


La liberté en régime capitaliste est un leurre pour les travailleurs.

Anna Maria 09/12/2012 12:34


Je me demande si l'auteur de cette informationa ete ne serait-ce qu'une fois en Pologne dans les annees 60, 70 aou 80 ? S'il a vu a l'epoque les conditions de vie des travailleurs, les brimades,
le manque de liberte, la presse muselee, les gens appeures, la penurie alimentaire, la menace de la faim ? L'etat de siege du general Jaruzelski ou chacun avait peur de son voisin et le but
ultime de la societe etait de survivre au jour le jour et de trouver (trouver et non pas acheter, nuance !) de quoi manger ? La nation humiliee et mise a genoux. Et bien moi, pour avoir vecu en
Pologne a cette epoque, je dis: non merci, plus jamais de socialisme ni de communisme ! Vive le capitalisme, meme s'il est bien imparfait. Maintenant, j'ai la liberte et cela, personne ne pourra
me la reprendre.

Réveil Communiste 09/12/2012 19:17



Ce tableau cauchemardesque me rappelle les affabulations cubaines de Yaoni Sanchez, qui se plaint sur son blog de ne pas pouvoir acheter de la viande pour son fils alors qu'elle croule sous les
subventions US et UE.


Mais en ce qui concerne la Pologne, les Polonais votent avec leur pieds depuis le rétablissement du capitalisme : plusieurs millions d'entre eux ont quitté leur pays définitivement, et autant
travaillent en saisonnier à l'étranger. Et les sondages montrent qu'ils sont loin d'avoir conservé un mauvais souvenir de la période socialiste, une majorité la regrette et pense qu'on y vivait
mieux.