Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Vertus rhétoriques et vices théoriques du « coût du capital », par Marc Harpon

5 Septembre 2013 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Théorie immédiate

 

 

l'humanité

 

A la demande de la CGT et de l’IRES, un groupe d’économistes s’est interrogé sur le « coût du capital ». En effet, pour produire, il faut semble-t-il, des biens de production (consommations intermédiaires et capital fixe) d’une part et du travail productif, d’autre part. De là, il suit que, capital et travail ou, en termes marxistes, « capital constant » et « capital variable » sont les deux facteurs de la production, les deux choses qui font qu’il y a production. La compétitivité s’entend comme le fait de produire à un coût inférieur à celui des concurrents. Or, puisqu’il y a deux « facteurs de production », on devrait s’attendre à ce que la compétition entre entreprises (ou entre nations) concurrentes se fasse par l’action sur l’un comme par l’action sur l’autre.  

 

Ce n’est pourtant pas ce qui arrive dans le monde réel. lire la suite ici

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article