Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Un Front de Gauche, oui, mais ne ratons pas le rendez-vous avec le peuple

8 Janvier 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections

vendredi 7 janvier 2011 à 18h30, par  armand lecoq (PCF Béziers)

 

Une réflexion sur le front de gauche.

 

C’est une constante, chez nous, communistes, d’avoir toujours oeuvré pour unir la gauche ,notamment depuis la Libération et l’interview de Maurice Thorez au Times. Ce désir d’unité était juste, et il l’est toujours.D’ailleurs il ne m’apparaît pas sans danger d’envisager, seuls, si cela était possible, la conquête du pouvoir ; les exemples des pays "socialistes" d’Europe sont une illustration de la dérive dans laquelle cela pourrait nous entraîner. Ce qui est moins juste, c’est la manière dont on prend ce problème :


L’union recherchée, que ce soit dans le cadre du programme commun, de la gauche plurielle ou du front de gauche, ne doit pas être assimilée à une conquête électorale. Or, il me semble bien que cette union a toujours visé un objectif électoral qui fonde la réalité de ce front de gauche que, bras dessus, bras dessous, MGB et Mélanchon nous ont apporté un certain matin d’octobre 2008 ! (sans d’ailleurs nous avoir demandé notre avis au préalable, sur ce fait extrêmement important, mais restons positif !)


L’originalité du PCF réside dans les raisons mêmes de sa création et de son existence. nous sommes là pour créer les conditions de passage au Socialisme, avec le Communisme comme finalité historique. L’objectif que nous devons assigner au front de gauche, c’est bien de créer ces conditions, AVEC DES PARTENAIRES PAS ENCORE GAGNES A LA FINALITE DE CETTE LUTTE QUI SE RESOUDRA PAR LA REVOLUTION SOCIALISTE.

(Je ne vois pas d’autre issue à la crise que ce système de voyous nous oblige à supporter)


Soyons sérieux ! nous ne gagnerons pas les Présidentielles ! Ce n’est pas par les élections que nous changerons cette société, mais par un puissant mouvement populaire, et la mobilisation qu’il entraînera, dans les conditions actuelles de la France . Ces élections, et les législatives qui suivront, sont pour nous, avec nos alliés, dans le cadre d’un front de gauche élargi , un moment fort de la lutte idéologique que nous devrons mener pour créer le rapport des forces indispensable au changement. Un candidat clairement identifié coco, sur un programme de rupture assorti des propositions et des initiatives populaires que nous portons ,sera capable d’animer une campagne populaire, dans la continuité des batailles que nous connaissons, en leur donnant la résonance politique qui nous a manqué pour gagner les retraites, une campagne animée par la foule des militants communistes et des autres, .de lever les foules, qui depuis les différentes manifs des années passées et notamment de la lutte des retraites, sont loin de s’être endormies. Ne ratons pas le rendez-vous.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article