Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Tunisie : Femmes en révolution… contre le patronat français

11 Octobre 2013 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Journal des luttes

Sur LGS :

Nina Kirmizi et Flora Carpentier
A l’occasion de la venue en France le mois dernier de Sonia Jebali et Monia Dridi, déléguées syndicales UGTT licenciées du site LATelec de Fouchana (Tunisie), une série de rencontres a eu lieu à Paris et Toulouse (où se trouve le siège de Latécoère), pour populariser leur lutte et débattre, notamment sur le thème « Travailleuses et droit syndical. Quels enjeux pour les femmes en Tunisie ? ». Après les avoir rencontrées, nous consacrons à leur combat cet article, qui se veut témoignage et piste de réflexion pour organiser la riposte.
Décembre 2010, à Fouchana, l’usine LATelec, du groupe français Latécoère, sous-traitant de l’aéronautique, entre en grève. Les 400 ouvrier-e-s – à 90% des femmes – ont décidé d’en finir avec les abus qu’elles subissent : salaires indignes, heures supplémentaires obligatoires non payées, humiliations et harcèlement sexuel. A quelques semaines de la chute de Ben Ali, au cœur du processus révolutionnaire, ces ouvrières entament alors un combat contre une des figures de l’impérialisme français en Tunisie. Elles en appellent aujourd’hui à la solidarité, y compris des travailleurs que LATelec continue à exploiter en France, pour combattre ensemble le chantage auquel les soumet la direction. Contestation de la dictature patronale dans l’usine, cette lutte est aussi le miroir d’une contestation du régime qui, sous Ben Ali comme aujourd’hui, continue de servir les intérêts du patronat étranger, et notamment français. En 2005, LATelec, filiale du groupe Latécoère, entreprise française de production des meubles avioniques (...) Lire la suite »
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GQ 02/12/2013 09:02


Grèves de grande ampleur en Tunisie. Le siège d'Ennahdha à Gafsa pris pour cible


jeudi 29 novembre 2013 TEXTE REPRIS SUR BANDERA ROSSA Source:Tunisia daily Tunisie : grèves de grande ampleur Des manifestants incendient le siège d'Ennahdha à Gafsa, un signe facteur d'une
deuxième…


Pour lire la suite cliquez ici