Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Trois questions à André GERIN (vidéo)

7 Juin 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #VIDEOS

 

 

Le 7 Juin 2011, Pasquale Noizet, pour Réveil Communiste, s'est rendue à l'Assemblée Nationale afin de poser 3 questions à André GERIN.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GQ 12/06/2011 15:53



Je pense depuis longtemps qu'une recomposition des communistes de l'extérieur et le mouvement de reconquête interne du parti ne s'opposent pas mais sont complémentaires, au moins pour un temps.
L'option victorieuse ralliera de toute manière les vrais militants révolutionnaire, laissant les sectaires de toute farine dehors, et c'est très bien comme ça.



Marie Christine Saint Fons 11/06/2011 15:18



Je sais je suis d'un naturel optimiste mais quand même, il faut mesurer le chemin qui a été fait depuis Martigue. la direction avance et nous en prend toujours un peu plus certes mais nous avons
réussi avec une minorité à la mettre en difficulté à plusieurs reprises parce que nous sommes organisés et dans le parti communiste. Au départ cela a été des petits reculs; par exemple elle a été
obligée d'accepter des membres du CN qu'elle ne désirait pas du tout puis ce fut le nom du parti communiste qui faisait honte à cette direction. Quel artifice n'a t elle pas développé pour craché
sur le nom de communiste et pourtant nous avons gagné en interne alors que le réseau était taxé de créer la division des communistes. Et ce week end avons nous été des diviseurs ou bien des
rassembleurs ? Oui le front de gauche en a pris un coup, oui Mélenchon n'a pas les faveurs des militants communistes, oui nous pouvons encore avancé nos pions et nous retrouver derrière André
Chassaigne pour avoir le choix de voter communiste aux présidentielles pour avoir enfin la parole et par conséquences d'avoir des députés communistes pour représenter les ouvriers et les plus
pauvres d'entres nous ce qui est beaucoup plus important que la présidentielle. Meme si je pense qu'André Gérin nous aurais représenté politiquement bien mieux. Mais il a fait son choix. Chacun
fait ses choix dedans dehors je ne juge pas mais dedans cela serait tellement mieux pour l'union des communistes. C'est notre parti !



el diablo 11/06/2011 10:38



Pour ma part, je milite pour l'organisation d'assises du communisme avec comme objectif la refondation d'une force authentiquement communiste dans notre pays. Je ne suis pas le seul mais je
commence à desespérer un peu. Sans croire du tout à l'homme providentiel, je pensais sincèrement que Gerin était en position (avec quelques autres, élus et non élus, militants syndicaux...) de
"tirer" un comité d'organisation...Mais je crains que le courage politique manque un peu de ce côté-là et qu'on préfére en rester à des combats illusoires au sein de l"ectoplasme PCF. C'est
vraiment dommage car plus le temps passe plus il sera difficile de mener à bien cet objectif refondateur.


 



manessis 11/06/2011 10:24



El diablo parle d'or: c'est l'unité d'action des communistes puis leur union dans un vrai parti communiste qui est la solution.


Imaginon un instant l'effet qu'aurait l'annonce du regroupement des communistes de l'ext et de l'int dans un même parti communiste de France rompant avec les opprtunistes liqudateurs et mutés du
PCF-PGE et annonçant au peuple de France la renaissance du PC! La confiance, l'espoir pourraient renaitre, la donne politique changerait, les travailleurs retrouveraient leur parti, qui unissant
le drapeau rouge du socialisme et le drapeau tricolore de la nation républicaine offrirait enfin et de nouveau espoir et perspêctive aux luttes, un PC qui réanimerait le syndicalisme en lui
insufflant l'esprit de classe et de lutte.


L' UMPSFN en tremblerait, la classe ouvrière serait de retour armé de son parti.



el diablo 11/06/2011 08:14



Que l'on soit dans ou hors du PCF nous sommes tous des communistes et il n'y a aucune issue en dehors de l'union de ceux-ci et de ceux-là, aucune !