Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

trois articles sur la situation au Népal

30 Juin 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #L'Internationale

http://southasiarev.files.wordpress.com/2010/06/revolutionaries_in_nepal.jpg?w=300&h=201

 

Biplab : Pouvons nous aller de l'avant ? (27/06/2010 publié dans : Analayses, témoignages,... )
Cet article est paru dans la dernière édition du journal The Red Star, 15-30 juin, traduit par le Comité de Solidarité Franco-Népalais. Il est disponible en anglais ici : ...

 

Les décisions du Bureau Politique rendues publiques (27/06/2010 publié dans : Actualités du Népal )
Le PCNU-maoïste a rendu publiques ses décisions après plus de 10 jours de débats.Ce qui suit n'est pas l'intégralité des décisions mais représente ce qui a été publié dans la presse bourgeoise ...

Gaurav : La situation politique actuelle et la politique du Parti (25/06/2010 publié dans : Analayses, témoignages,... )

Cet article est paru dans la dernière édition du journal The Red Star, 15-30 juin, traduit par le Comité de Solidarité Franco-Népalais. Il est disponible en anglais ici : ...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GQ 30/06/2010 20:55



Démission du Premier ministre népalais sous la pression des Maoïstes



il y a 4 heures 41 min



Imprimer





Le Premier ministre népalais Madhav Kumar a annoncé mercredi sa démission, cédant à la pression de l'opposition maoïste, qui réclamait son départ au parlement et dans la rue. Lire la suite l'article





Articles liés





Plus d'articles sur : Népal





Discussion:
Népal





Dans un discours télévisé, Madhav Kumar Nepal a justifié sa décision pour la volonté de mettre un terme à l'impasse politique et consolider le processus de paix qui avait mis fin à des années
d'insurrection maoïste dans le pays himalayen.


"J'ai régulièrement exhorté les partis politiques à trouver la meilleure façon de sortir de cette impasse et de forger un consensus. Mais aucun accord n'a été trouvé jusqu'à présent", a-t-il
regretté. "Comme il serait inapproprié de prolonger davantage la situation de confusion et d'indécision, j'ai décidé de démissionner du poste de Premier ministre afin d'aider à s'atteler à la
rédaction de la constitution et au processus de paix".


Les anciens rebelles communistes ont emporté la majorité des sièges aux élections de 2008 et manifesté depuis des mois pour réclamer la démission de Nepal et la formation d'un nouveau
gouvernement qu'ils auraient dirigé.


Le Premier ministre était arrivé au pouvoir en mai 2009 après la démission du gouvernement dirigé par les Maoïstes en raison de désaccord avec la décision du président de limoger le chef de
l'armée.


Le Premier ministre bénéficiait du soutien de 22 partis politiques au parlement et de plus de la moitié des 601 députés. Mais les Maoïstes, qui disposent de la majorité, ont refusé de soutenir
le nouveau gouvernement et ont organisé des manifestations hostiles au pouvoir.


En mai, ils avaient organisé une grève générale qui avait paralysé le pays pendant plus d'une semaine. AP