Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Réveil Communiste

Tract de la section de Bézier du PCF

12 Mars 2010 , Rédigé par Réveil Communiste

 

APPEL DES SECTIONS PCF DE L'OUET et SUD BITERROIS, DE LA SECTION DE BÉZIERS


ni Couderc, ni Frêche « À GAUCHE maintenant ! »


Une fois de plus la machine à confisquer la parole du peuple est en route. Ils ont déjà voté pour nous. A en croire les sondages et à entendre les commentateurs politiques l’affaire serait déjà réglée. Ce sera donc Couderc ou Frêche, et on peut même en prime vous donner le nom du gagnant! A la vague blanche des euro­péennes succèderait la lame rose des régio­nales. Et ceux qui désespèrent d’un sys­tème électoral, où tout change pour que rien ne change, n’auraient qu’à s’abstenir.

 

Nous aurions bien tort de nous laisser prendre à ce piège. Et de laisser les clés de la Région à ceux qui l’ont déjà gérée sans rien régler. Couderc et Frêche sont tous les deux responsables chacun à leur niveau de la situation dramatique qui est faite à notre région et particulièrement à celle de Béziers, ville dont le sénateur Couderc est le Maire, qui cumule, à l’exemple du Languedoc-Roussillon, tous les mauvais résul­tats : championne de la pauvreté, de l’exclusion, du chômage et… de l’augmentation des impôts. Une situation locale et régionale qui ne doit rien à la fatalité mais aux pillages en tous genres qu’y mènent les banques et les multinationales.


Pas question de courber l’échine et de leur abandonner notre région. Le Langue­doc-Roussillon doit revenir à l’exemple de ce que fut le « Midi Rouge » un lieu de ré­sistance, de luttes, de constructions alternatives.


La situation inédite créée en Languedoc-Roussillon par l’unité de tout ce que connaît la gauche de combat (PCF-NPA-PG-GU-FASE-Alternatifs-MPEP-objecteurs de croissance) dans la liste « À GAUCHE maintenant! » ouvre la possibilité d’une réelle alternative politique dans cette région.


Ce que nous avons réussi ensemble en 2005 pour la victoire du NON au référen­dum, nous pouvons le refaire à l’occasion de ces régionales. Le retentissement politique d’une telle victoire donnerait espoir et courage à tous ceux qui n’en peuvent plus de subir les foudres d’un gouvernement et d’un patronat ar­rogants et déterminés.


14 mars levons-nous! votons: "À GAUCHE maintenant !"

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article