Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Syrie : qui apportera des cadeaux aux enfants des camps ?

27 Décembre 2014 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Impérialisme

 

( Source: le Quotidien du Peuple en ligne )
22.12.2014

Par Ren Yaqiu

 

Nous sommes à quelques jours de la fin de l'année. L'Occident bruisse des prochaines célébrations de Noël et du tintement des cloches du Nouvel An. Dans de nombreuses familles, le Père Noël se prépare à apporter des cadeaux aux enfants. Mais au même moment, dans les camps de réfugiés syriens, l'ambiance est toute autre. Les réfugiés y vivent dans des logements étroits, quand ce ne sont pas dans des tentes ou des cabanes, affamés, transis de froid. La plupart des réfugiés, en particulier les enfants, n'ont pas d'endroit pour aller à l'école, bénéficier d'une bonne éducation, et ils doivent même s'affairer pour aider à la subsistance de leur famille.

Encouragée par les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux l'opposition armée syrienne a provoqué une guerre civile qui dure depuis près de quatre ans et qui a déjà coûté la vie à plus de 200 000 personnes. Quant au nombre de réfugiés, selon les statistiques du HCR publiées en août de cette année, plus de 3 millions de personnes ont fui la Syrie, et le nombre de personnes déplacées à l'intérieur du pays a atteint 6,5 millions. C'est une catastrophe humanitaire d'une rare ampleur dans l'histoire du monde moderne. Chaque jour, nous parlons de la Syrie, comment mettre fin à la guerre civile, comment parvenir au retour rapide des réfugiés dans leurs foyers, mais pour certains c'est un problème sans issue, pour d'autres il y a bien une solution, mais elle est trop difficile à mettre en œuvre. En attendant, la guerre continue, et l'État Islamique et la branche locale d'Al-Qaida ont les mains libres pour semer le désordre, tandis qu'ils tentent de faire de la Syrie leur tête de pont pour mener à bien leur djihad contre l'Occident.

La stratégie du gouvernement américain pour lutter contre l'Etat Islamique consiste à équiper et former l'opposition armée syrienne modérée, leur permettant de participer à des opérations contre l'Etat Islamique et d'autres organisations extrémistes, ainsi que contre l'armée syrienne. Cependant, ce faisant, ils se trompent de cible, et s'adressent aux mauvaises personnes. Ces forces de l'opposition modérée sont tout simplement incapables de faire face aux groupes extrémistes, et les offensives qu'elle a conduites leur ont même fait perdre du terrain.

Rami Abdel Rahmane, Directeur de l'organisation Syrian Human Rights Watch, a souligné récemment que la branche syrienne d'Al Qaida, le Front Al-Nosra, a, dans son offensive contre l'armée gouvernementale, utilisé des chars et autres armes lourdes pris au Front Révolutionnaire Syrien. Ce dernier est précisément la soi-disant opposition armée modérée.

Ironie du sort, des armes américaines destinées à la lutte contre les organisations terroristes sont finalement tombées entre les mains de celles-ci. Par conséquent, la bonne approche consisterait à ce que les pays occidentaux placés sous la houlette des Etats-Unis encouragent plutôt activement une réconciliation entre l'opposition syrienne modérée et le gouvernement nationale afin de former un front uni pour combattre le terrorisme. Ainsi, l'Occident pourra, en toute sécurité, donner des armes à une armée gouvernementale bien entrainée, et la laisser combattre les terroristes. Ce n'est qu'ainsi que l'on pourra éteindre les flammes de la guerre en Syrie et que les réfugiés syriens pourront enfin retourner chez eux, et que la communauté internationale pourra en finir pour de bon avec ce casse-tête qu'est le problème des réfugiés.

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a déclaré dans un communiqué publié plus tôt ce mois qu'en raison de la crise financière, l'agence a dû suspendre son aide alimentaire à plus d'1,7 million de réfugiés syriens. Le Ministre libanais des affaires sociales, Rachid Derbas, a récemment publié une déclaration disant que la décision de suspension de l'aide alimentaire du Programme Alimentaire Mondial (PAM) va confronter 700 000 réfugiés syriens au Liban à la famine. Dans le même temps, l'Organisation des Nations Unies s'affaire à chercher de l'aide dans la communauté internationale, dans l'espoir de lever 8,4 milliards de Dollars US afin d'aider les réfugiés syriens se trouvant en Syrie et dans les pays voisins.

Il est évident que les réfugiés syriens sont menacés par la famine et font face à des difficultés de survie. Sans parler du manque de vêtements et de nourriture, l'hiver est là, comment vont-ils pouvoir supporter le froid dans des abris insalubres ? Alors que le Père Noël offre des cadeaux aux enfants occidentaux, ceux-ci savent-ils seulement que les enfants pauvres des camps n'auront rien ?

2015 arrive, le plus grand espoir et la prière du peuple de Syrie est que les réfugiés puissent retourner chez eux, afin qu'ils vivent dans un environnement pacifique et stable. C'est aussi le souhait de toutes les personnes éprises de paix du monde entier.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GQ 27/12/2014 14:30



Why Assad Refuses to Step Down – Stephen
Gowans

Réveil Communiste 25/01/2015 14:06

Why should he accept?

GQ 27/12/2014 14:30


En Anglais, remarques sur l'interview d'Assad à Paris Match