Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Syrie, Qatar : deux articles sur LGS

29 Avril 2013 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Impérialisme

Robert FISK

La mort guette le régime syrien comme elle le fait pour les rebelles. Mais sur la ligne de front de la guerre, l’armée du régime n’est pas d’humeur à se rendre - et affirme n’avoir pas besoin d’armes chimiques.

Des nuages bas pèsent lourdement sur le sommet montagneux de la ligne front de l'armée syrienne à l'extrême nord de la Syrie. La pluie vient juste de remplacer la neige, transformant cette forteresse lourdement protégée en un marécage de boue et de mares stagnantes où les soldats assurent leurs postes de guet avec le vent dans le visage, leurs vieux chars T-55 - les vieux chevaux de bataille du Pacte de Varsovie des années 1950 - gouttent sous les averses, leurs traces dans la boue, maintenant seulement utilisés comme des pièces d'artillerie. Ce sont des "tanks pourris" - debeba Khurda - dis-je au colonel Mohamed, commandant de l'unité des forces spéciales de l'armée syrienne à travers ce paysage morne, et il me sourit. "Nous les utilisons pour la défense statique", dit-il franchement. "Ils ne se déplacent pas." Avant la guerre - ou "la crise" tel que les soldats du président Bachar al-Assad sont convenus de l'appeler - Jebel al-Kawaniah était une station de transmission de télévision. Mais quand (...) Lire la suite »
29 avril 2013
Majed Nehmé
AFRIQUE-ASIE : Sans sponsors et en toute indépendance, à contre-courant des livres de commande publiés récemment en France sur le Qatar, Nicolas Beau et Jacques-Marie Bourget* ont enquêté sur ce minuscule État tribal, obscurantiste et richissime qui, à coup de millions de dollars et de fausses promesses de démocratie, veut jouer dans la cour des grands en imposant partout dans le monde sa lecture intégriste du Coran. Un travail rigoureux et passionnant sur cette dictature molle, dont nous parle Jacques-Marie Bourget. Écrivain et ancien grand reporter dans les plus grands titres de la presse française, Jacques-Marie Bourget a couvert de nombreuses guerres : le Vietnam, le Liban, le Salvador, la guerre du Golfe, la Serbie et le Kosovo, la Palestine… C’est à Ramallah qu’une balle israélienne le blessera grièvement. Grand connaisseur du monde arabe et des milieux occultes, il publiait en septembre dernier avec le photographe Marc Simon, Sabra et Chatila, au cœur du massacre (Éditions Érick Bonnier, (...) Lire la suite »
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G

Des Tunisiens contre
l’ingérence du Qatar


envoyé par Djamal Benmerad



21/04/2013 | 22:43


 


Un mouvement de protestation a été organisé samedi à Tunis pour revendiquer le rétablissement des relations diplomatiques avec la Syrie et exprimer le rejet de toute tentative visant la division
du pays.


Les manifestants ont dénoncé la situation qui prévaut en Syrie, critiquant avec force l’ingérence de pays occidentaux et arabes à l’instar du Qatar dans les affaires internes de certains pays
arabes.


Le gouvernement tunisien avait démenti vendredi les informations selon lesquelles la Tunisie aurait accepté de remettre la chancellerie de l’ambassade de Syrie à Tunis à la coalition de
l’opposition syrienne.


M. Salaheddine El Masri, président de la Ligue tunisienne pour la tolérance, a estimé que la Syrie constitue le point de départ pour l’exécution d’un plan global qui vise la nation arabe.


M. Zouhair Maghzaoui, secrétaire général du mouvement du peuple a indiqué que la manifestation a pour objectif de soutenir l’armée syrienne qui mène une bataille contre des groupes terroristes
venus des quatre coins du monde et appuyés par des régimes arabes obsolètes.


Pour sa part le gouvernement tunisien a exprimé, samedi, son refus de ce qui est de nature à «détériorer» les relations entre la Tunisie et l’Etat du Qatar.


Le ministère des Affaires étrangères fait part de «ses remerciements et de sa gratitude à l’Etat du Qatar ainsi qu’à son peuple pour le soutien apporté à la révolution tunisienne et à l’économie
nationale à travers plusieurs initiatives dans le domaine de l’investissement et des projets sociaux».
(Agences)
Répondre