Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Syrie : assez de moralisme hypocrite au service de l'impérialisme

8 Juin 2013 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Impérialisme

 
" Une fois de plus la direction du PCF a vouloir jouer les bon offices a partir de bons sentiments est complètement a coté du problème du problème"    Voir l'article traduit de 'Junge Welt" sur "solidarité internationale
 
 Dans un communiqué publié hier,le P.C.F appelait a stopper l'engrenage qui en Syrie sème mort et désolation, déclarant s'opposer pour cette raison à la levée de l'embargo sur la livraison d'armes à "l'opposition syrienne", cette pseudo opposition qui chaque jour montre son vrai visage, celui  de forces obscures au service d'une nouvelle barbarie.

Ainsi avons nous pu assister horrifiés, à la diffusion de cette vidéo sur les ondes, qui montrait un chef rebelle en train d'éviscérer un soldat, pour en un geste de défit ultime à la dignité humaine, manger son coeur apres invocation divine.Combien d'autres témoignages sur les agissements de ces libérateurs fascistes sont-ils écartés, ignorés, détournés. 

Ainsi les exactions sont-elles toujours mises au compte des troupes légitimes du régimes, qui devraient selon la traditionnelle maxime yankee "un bon indien est un indien mort" se laisser massacrer sans rien faire.

Il y a de ce point de vu une étrange obstination de la direction du P.C.F à refuser de prendre en compte la réalité des faits principalement lorsque celle-ci persiste à se dire résolument favorable a une sortie du conflit et qu'elle se "prononce pour que toutes les parties concernées parviennent rapidement à un arrêt des combats et des violences" comme si toutes choses égales, gouvernemment légal et mercenaires djihadistes devaient revenir en se battant la coulpe devant les grands frères de l'Occident pour cesser leur chamailleries juvénilles après le décompte chaque fois complaisament donné du nombre des morts résultant de leurs ébats irresponsable.

Mais qui sont- ils pour décider de la sorte qui sont les bons qui sont les méchants? De quels coté auraient-ils été et qu'auraient -ils exigé des révolutionnaires du comité de salut public  au moment de la guerre de Vendée ? Comment se seraient-ils situés devant les ingérences étrangères qui a l'époque défendaient les intérêts des nantis renversés, ces aristocrate exilés qui  complotaient pour retrouver leurs privilèges et mater le peuple voulant s'émanciper?

Enfin de quoi se mêlent-elle cette direction quand elle s'adresse aux autorités françaises "pour qu'elle prennent toutes leur responsabilités pour contribuer à donner une chance a la paix, pour construire une nouvelle Syrie démocratique" alors que ce gouvernement est au rang des agresseurs et des comploteurs !

Nous avons vu avec l'Irak, et l'Afghanistan où conduisaient de tels projets. Que peut-on attendre d'un gouvernement qui préfère accorder son crédit aux preuves rapportées par un journaliste favorable a une intervention militaire au côté des "rebelle" plutot qu'a celles d'un commissaire de la cour europeen de justice qui dénonce l'utilisation de gaz par les forces de l'insurection. C'est en effet bien de gaz dont il est question dans ce conflit, et c'est ce que nous expose cet article du Jung Welt publié par solidarité international dans une traduction française. La Syrie malgré ce que nous pensons de son régime est un pays agressé par des puissances impérialistes qui ont de puissants intérêts économiques et stratégiques à faire valoir dans cette région et c'est pour cette raison que nous devons lui apporter notre soutien, plutôt que jouer les moralisateurs prétendument posés au dessus de la mêlée, laissant au peuple syrien le choix du régime qu'il voudra dans un pays souverain.  
 
 
                                                                                                                 Gilbert Rémond
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

OTAN. 10 guerres coloniales en 12 ans, 3 millions de morts et le PCF n’a rien vu !


Syrie-Liban étaient d’ailleurs sur la liste des 8 guerres prévues par Bush en septembre 2001 avec l’Afghanistan : Libye, Liban, Syrie,
Iran(*), Somalie, Soudan, Irak d'après Wesley Clark, général 4 étoiles US et de l'OTAN. [Il faut
remarquer tout de même que le PCF s'était battu réellement contre les média-mensonges de la guerre d'Irak. Mais depuis plus rien. C'est après les guerres comme en Libye, qu'il rouspète
!]


Se sont ajoutées à ces guerres :


* La guerre du Cacao en Côte d’Ivoire pour installer des spéculateurs amis de Sarkozy au pouvoir ;
comme par exemple Loïc Folloroux, le fils de Dominique Nouvian, la deuxième épouse de…Ouattara ! mais il n’est pas le seul…


* La guerre du Mali soit-disant contre Al Qaeda, mais Hollande a aussitôt imposé la censure pour que l’on ne puisse vérifi qui il combattait réellement. Cependant, la chasse qu’a lancé le
gouvernement socialiste contre les pacifistes comme Aminata Traoré et ses amis alter mondialistes, en déchaînant tout l’espace Schengen contre eux, et les menaces des autorités maliennes contre
le secrétaire général du parti SADI, nous donnent une idée du rôle réel peu ragoûtant de la France.


(*) En Iran, l'élection présidentielle iranienne de 2009 a été contestée par les USA et Israël qui avaient tenté de rétablir la dictature du shah d’Iran avec le Prince Cyrus Pahlavi … grâce à 3 millions
de SMS envoyés sous de faux noms par les « services » occidentaux, … au nom de la démocratie, pour faire croire à un trucage des élections, ce qui donne lieu à des
manifestations de masse d'opposition fabriquées par l’OTAN (on se souvient de la ravissante espionne de Sarko(¹)) ; un film supposé d’amateur, dont on
découvre qu’il est fabriqué par un professionnel avec plusieurs caméras sur la « mort » de
Neda et dont les acteurs répandent de l’hémoglobine sur le visage à chaque fois qu’ils se penchent sur
la « morte » ; puis une « suite » … sur sa « vie » antérieure font le tour du monde des médias de la pensé unique.


(¹)Clotilde Reiss, de père est ingénieur nucléaire au Commissariat à l'Energie Atomique, et de mère gradée dans l'armée française dans un poste top secret, donc sans doute elle aussi une
espionne.


 
Répondre