Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

sur le lynchage médiatique d'un ouvrier

12 Novembre 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ce que dit la presse

Je n'ai aucune sympathie pour le NPA et je n'ai jamais très bien compris pourquoi il se présente aux élections, mais après le lynchage de son candidat par les stars médiatiques Ruquier, Sy, Pulvar, Pagny(!), Polony et Onfray dans l"émission débile "on n'est pas couché" où il est vrai il aurait mieux fait de ne pas se rendre, je pense utile de publier la réaction de l'intéressé, citée par acrimed. D'autant que l'idiot utile de la bourgeoisie cette année ne s'appelle plus Krivine ou Besancennot mais Mélenchon. GQ

[…] Il n’y a pas eu de surprise, aucun scoop, aucune découverte. C’est une émission de divertissement où les animateurs sont là pour se faire plaisir, pour se montrer, pour briller, c’est leur métier. L’invité semble être plus un faire valoir qu’autre chose. Et ce samedi, c’est moi qui ai servi à ça.

Dans cette émission, je n’avais pas d’adversaires, d’ennemis [funeste erreur! typique de cette orga dont le logo est un mégaphone de croire en la neutralité des médias ! ndrc]. Je n’étais pas dans une réunion avec le patron ou avec des politiciens. Je n’avais pas à faire le "viril" ou le "matador". J’avais juste à défendre mes idées dans un contexte inhabituel et compliqué. C’est ça que j’ai beaucoup de difficultés à réussir en ce moment. […]

Bien sûr, il y avait de la condescendance, du mépris social, du paternalisme, un regard hautain sur cet ouvrier candidat. Oui mais il fallait s’y attendre. Onfray a le droit de faire le prof et de profiter de sa maitrise de la parole pour "enfoncer" un ouvrier avec qui il n’est pas d’accord politiquement. Pareil pour les journalistes et animateurs qui n’éprouvent pas beaucoup de sympathie pour les idées du NPA.

Je suis inexpérimenté, un novice et c’est logiquement, malheureusement, que je n’ai pas réussi à "rivaliser", à "faire le poids" dans cette confrontation. Je le regrette mais sans plus. Je dois apprendre, je dois trouver une place. Cela devrait venir petit à petit.

Mais quoiqu’il arrive par la suite, je ne deviendrai pas le "super-candidat" comme certains aimeraient que je le devienne. Je ne serai pas le "super-ouvrier" qui claquera le bec à tous ses contradicteurs. Aujourd’hui, je ne suis déjà pas le "super-militant" ou le "super-syndicaliste". Je suis un ouvrier syndicaliste et militant tout simplement. Je suis un "anonyme" parmi des millions d’anonymes, tout simplement. J’espère par contre faire entendre la voix de la révolte contre un système capitaliste injuste et inhumain. C’est déjà énorme ! […]

lire aussi l'article d'acrimed : ● Laurent Ruquier reçoit Philippe Poutou (NPA) dans son cabaret - 8/11/2011

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G


Philippe poutou à l'air d'être un type honnête, et sa réaction ingénue mais digne montre aussi les insuffisances de la philosophie politique basiste à laquelle il a adhéré.



Répondre