Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Réunion à la section de Béziers du PCF pour la levée du blocus de Gaza

18 Juin 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #L'Internationale

 

Intéressante réunion que celle proposée par la section de Béziers du pcf ce mercredi 16 juin au 2 de la rue Voltaire. Un peu plus d’une vingtaine de personnes (23 exactement) y ont participé dont un représentant du collectif pacifiste du Biterrois, le responsable d’ATTAC, un militant du NPA et un délégué de la CIMADE.

Les circonstances ont fait que rien n’a été organisé collectivement sur Béziers lors de l’acte de piraterie auquel s’est livré Israël dans les eaux internationales le 31 mai dernier. Toutefois des initiatives individuelles ont été prises, notamment celle d’Aimé Couquet lors de la séance du conseil municipal qui se tenait ce jour-là.

Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire et comme le blocus de la bande de Gaza, aux conséquences dramatiques pour les Palestiniens qui y vivent, n’est tours pas levé, la mobilisation contre la politique du gouvernement israélien reste nécessaire.

Oui, un échange a permis d’inscrire le blocus de Gaza dans une politique construite sur une idéologie colonialiste et même d’apartheid telle que nous en avons connu et telle qu’on la voit ressurgir avec, par exemple, l’activité que mène Elie Aboud le député de la circonscription en faveur des nostalgériques et de tenants de l’OAS.

Il a été noté à propos du film « Hors-la-loi » qu’il s’est trouvé en France deux hommes politiques pour manifester avec fracas leur hostilité, l’un est à Toulon, l’autre à Béziers. Cela confère une certaine responsabilité aux progressistes du Biterrois.

Il a été noté d’ailleurs que le maire de Toulon est également secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants. Ses prises de positions ne sont pas désavouées par le gouvernement dont il est membre. Celui considère peut-être qu’elles aident à conditionner les esprits pour envisager l’envoi de renforts en Afghanistan ou d’un corps expéditionnaire dans le voisinage !

Des appréciations ont été portées sur les réactions de la communauté internationale à propos de l’arraisonnement de la flottille de la liberté et plus largement sur la violence pratiquée par l’Israël à l’encontre des Palestiniens. Si l’indignation de l’opinion internationale était patente lors des événements du 31mai la condamnation d’Israël est formelle. Les résolutions de l’ONU restent lettre morte.

Tout se passe comme si les puissances occidentales souhaitaient cette tête de pont économique et militaire en cette région du monde. Un intervenant a d’ailleurs fait remarquer qu’il y avait complicité passive des pays arabes, et de l’Egypte plus particulièrement, dans le blocus de Gaza qui de fait pourrait permettre sa levée.

En termes d’action les participants à la réunion ont retenu les initiatives déjà prises ou envisagées. En voici  le calendrier :

Le lundi 21 juin, le jour de la fête de la musique, concert de soutien à Gaza à 20 h dans les locaux de la         CIMADE, en partenariat avec le collectif contre Agrexco.

Le lundi 28 juin rassemblement devant la mairie pour protester contre le refus de monsieur Couderc d’inscrire à l’ordre du jour une motion de condamnation de l’agression de Tsahal du 31 mai au prétexte que cela n’avait rien de local (alors que l’arrestation de journalistes en Afghanistan a fait l’objet d’une telle démarche !) Au passage des comptes seront demandées à son premier adjoint sur ses interventions multiples inspirées par la nostalgie du colonialisme.

Le dimanche 8 août Marche de la Paix au départ de Montagnac. La levée du blocus de Gaza figurera en bonne place dans la participation des manifestants ainsi que les questions des armes nucléaires au Proche et Moyen Orient.

Initiative envisagée, mais les modalités n’en sont pas encore pleinement définies, d’une soirée à la bodega du Cercle Populaire Joseph Lazare pendant la feria.

Débat sur l’idéologie qui sous-tend et soutient la politique d’un état qui se met pourtant au ban de l’humanité par ses méthodes de violence lors de la fête de La Plantade.

Affaire à suivre donc mais après cette réunion la satisfaction était déjà perceptible chez les participants même s’il faut élargir la base des organisations susceptibles de s’investir dans les actions programmées.

 

Jacques Cros.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article