Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Résolutions du 22ème Séminaire communiste international de Bruxelles

22 Juin 2013 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #L'Internationale

Sur le blog de Nicolas Maury :

Les attaques contre les droits démocratiques et les libertés dans le monde capitaliste en crise. Stratégies et actions en réponse - Bruxelles 2013

Résolutions du 22ème Séminaire communiste international de Bruxelles
Résolution sur les attaques contre les droits démocratiques dans l’Union européenne [Fr.]

L’intensification de la répression et l’escalade dans les attaques de la classe capitaliste contre les droits démocratiques dans l’Union européenne font partie intégrante de la stratégie de renforcement du pouvoir de cette même classe dans les conditions actuelle de la crise économique et du mécontentement populaire croissant.

L’Union européenne impérialiste est utilisée dans les pays européens comme brise-glace contre tous les droits du peuple, en ce compris les droits démocratiques.

1. Il y a le renforcement de la coopération des forces de répression, en particulier avec Europol, Eurojust, la mise en place de Frontex, le bras armé de l’Union Européenne pour contrôler ses frontières extérieures et Eurogendfor, une force de gendarmerie européenne prête à être utilisée contre les manifestations populaires.

2. Il y a les attaques contre le droit de grève et à l’action collective de la part de l’Union européenne qui appuie des évolutions similaires au niveau national. Ainsi, l’Union européenne a tenté récemment d'imposer à travers le règlement Monti II et la directive services, de soumettre le droit de grève à la liberté d'entreprendre.

3. Il y a le développement d’un droit pénal européen pour la répression politique à travers des décisions cadre. Ceux-ci définissent les «intentions terroristes» comme la volonté d'imposer un autre modèle de société. L’adoption de mesures contre le « radicalisme » et les « idéologies extrémistes », vise à criminaliser le mouvement ouvrier organisé et les partis communistes et ouvriers. Ceci est couplé à une campagne qui veut mettre sur le même pied l’idéologie fasciste et le communisme et veut rendre illégal le communisme et les partis ouvrier et communistes- et qui est déjà mis en application dans certains pays d’Europe de l’Est. l’Union européenne soutient l’anticommunisme des États.

4. Il y a aussi des mécanismes de surveillance généralisée qui se sont multipliés, de même que la collecte de données contre les militants, s’appuyant sur les nouvelles technologies. Les services secrets et de renseignements reçoivent des compétences étendues pour surveiller la population, tant en ce qui concerne les matières (terrorisme, radicalisme,... ) que les méthodes (méthodes spéciales d'investigation, drones, caméras). La liberté personnelle – vie privée et données personnelles – n'est plus respectée.

5. A travers le Traité de Lisbonne, le prétendu Traité budgétaire européen, le semestre européen, les gouvernements nationaux ont transféré des compétences en matière budgétaire et en matière de politique sociale et économique aux institutions de l’Union Européenne (Commission et Conseil). La prétendue intégration européenne ainsi réalisée sert à imposer de manière plus rapide et plus forte la volonté commune des monopoles pour attaquer les droits sociaux (pensions, allocations de chômage, soins de santé,…), les salaires, les conditions de travail (statuts, flexibilité,…) et les services publics (privatisations et libéralisation) au nom de la compétitivité et de la rentabilité.

Nous nous opposons aux attaques de l’Union européenne aux droits démocratiques des travailleurs. Seuls de larges mouvements populaires avec une perspective anticapitaliste, portés par le mouvement ouvrier organisé et par les partis communistes et ouvriers, peuvent faire reculer ces attaques et renforcer la lutte pour le socialisme.

http://www.icseminar.org/ICS/2013/resolutions_ao/ICS2013-Conclusions%20generales-FR.pdf

Liste des signataires

1. Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme (PADS)
2. Parti communiste d'Azerbaïdjan
3. Parti communiste des travailleurs biélorusses
4. Parti du Travail de Belgique (PTB)
5. Parti Communiste du Bénin
6. Parti communiste du Brésil (PCdoB)
7. Partido Patria Livre (PPL)
8. Parti des communistes bulgares
9. Parti communiste du Danemark
10. Union des Révolutionnaires Communistes de France (URCF)
11. Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF)
12. Parti communiste allemand (DKP)
13. Parti communiste de Grèce (KKE)
14. Parti des travailleurs hongrois
15. Parti Tudeh d'Iran
16. Parti Ouvrier d'Irlande
17. Parti communiste libanais
18. Parti communiste du Luxembourg (KPL)
19. Parti communiste de Malte
20. Partido Popular Socialista de México
21. Nouveau Parti communiste des Pays-Bas (NCPN)
22. Parti communiste palestinien
23. Parti communiste des Philippines
24. Parti communiste de l'Union soviétique
25. Parti communiste ouvrier russe - PCUS
26. Nouveau Parti communiste de Yougoslavie
27. Parti communiste du Sud Soudan
28. Front de libération du peuple du Sri Lanka - JVP
29. Parti communiste de Suède(KP)
30. Parti Suisse du Travail
31. Parti des Patriotes et Démocrates Uni (Tunisie)
32. Parti communiste de Turquie (TKP)
33. Freedom Socialist Organization route (SSFO)
34. Parti communiste du Venezuela (PCV)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article