Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Victoire des travailleurs sans papiers en grève de la porte des Lilas, filmé cet hiver

20 Juin 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #VIDEOS




Victoire des travailleurs sans papiers en grève du 12 octobre 2009 au 18 juin 2010

Reportage video réalisé auprès des grévistes le 18 décembre 2009 par Pasquale Noizet (PCF XXème, membre du CN du PCF) sur le piquet de la Porte des Lilas, qui occupe le chantier du tramway. Interview des grévistes: Gilles Questiaux. Durée 8 minutes.

Les grévistes ont besoin d'aide matérielle (troisième mois sans salaire) de charbon de bois, et de présence solidaire, surtout tôt le matin pour éviter un coup de force des employeurs pour déplacer le piquet qui empêche la poursuite des travaux (21 février)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G


 - Les salariés sans-papiers vont pouvoir se faire régulariser


 


Par LEÏLA DE COMARMOND, Les Echos


[ 21/06/10  - 01H00  - Les Echos  - actualisé à 00:35:52  ]



Après huit mois de conflit, les quelque 6.000 travailleurs sans-papiers en grève depuis octobre ont obtenu vendredi une profonde clarification des procédures de régularisation par le
travail. Sitôt connue, la nouvelle a été accueillie par une clameur de joie place de la Bastille, à Paris, où plusieurs centaines de personnes attendaient le résultat de la négociation
syndicats-pouvoirs publics.




Il est vrai que l'affaire n'était pas gagnée d'avance. Fin novembre, le ministre de l'Immigration, Eric Besson, avait publié une circulaire censée aplanir les difficultés d'obtention d'un
permis de travail pour les salariés déclarés par leur employeur, donc payant impôts et cotisations sociales, mais sans titre de séjour
valide. Les 11 organisations soutenant le mouvement (CGT, CFDT, FSU, Unsa, Solidaires, Ligue des droits de l'homme, Cimade, Organisation de femmes Egalité, Réseau éducation sans
frontières, Autre Monde, Droits devant) avaient aussitôt dénoncé un texte jugé trop flou.




Eric Besson avait, depuis, campé sur ses positions, refusant même de prendre en compte la « position commune » à laquelle avaient abouti les syndicats et certains dirigeants patronaux
- au premier rang desquels Sophie de Menthon, la présidente d'Ethic. Le dossier s'est débloqué lorsque le cabinet du ministre a laissé la main à son administration et que le ministère du
Travail est aussi entré dans le jeu. Les discussions avec les syndicats ont redémarré le 14 mai et abouti vendredi à un texte qualifié de «  correct » par la CGT.



Liste de métiers assouplie



La circulaire de novembre dernier ne sera pas modifiée, mais complétée par un « addendum au guide des bonnes pratiques », évitant ainsi à Eric Besson de se déjuger. Ces
« ajustements techniques » s'imposeront aux préfectures. Un comité de suivi trimestriel est créé, où seront intégrés les syndicats, mais aussi les représentants des employeurs.




Le texte comporte plusieurs dispositions nouvelles. Ainsi, si la demande est appuyée par un syndicat, elle ne se fera plus à la préfecture du domicile du salarié, mais à celle de son lieu de
travail - et non pas au service d'accueil des étrangers, mais à celui de la main-d'oeuvre étrangère, qui dépend du ministère du Travail. Concernant les critères, les 12 bulletins de
salaire à fournir pourront émaner de plusieurs employeurs, le cas des intérimaires est pris en compte et la liste des métiers permettant la régularisation est assouplie. Mais la principale
nouveauté concerne les services à la personne : une voie y est ouverte à la régularisation du travail au noir.




S'il est assoupli, ce dispositif n'aura cependant qu'une durée de vie a priori limitée : l'addendum précise qu'il « vise exclusivement les dossiers individuels déposés du
1er juillet 2010 au 11 mars 2011 ».





« Du murmure à la révolte
le chemin est long
mais il ne fatigue jamais »
           Djamal Benmerad



Répondre
G


Ils ont gagné! après 8 mois et 6 jours de lutte.



Répondre
G


l'occupationd e laporte des Lilas dure depuis 7 mois. Message circulant sur la messagerie du PCF XXème :


Apres de longs mois de luttes, les négociations pour la régularisation des travailleurs sans papiers débute vendredi 14 mai au ministère du travail.


A cette occasion et pour soutenir ces travailleurs, un rassemblement est organisé au métro Varenne à 9h30, il est important qu’il y ai du monde.


Fais circuler l’information.



Répondre
G

au 24 février, ils sont toujours là : ils occupent le chantier depuis le 12 octobre, soit 135 jours


Répondre
G

leur lutte continue, la solidarité aussi, militants, sympathisants, simples citoyens sont toujours convié à paservoir les travailleurs sans-apier en grèbve et à les soutenir (café, vêtments chauds,
charbon de bois et bois à brûler, contribution).

Du même auteur ce compte-rendu :

Extrait du compte rendu et témoignage sur la
lutte des résidents des foyers de travailleurs migrants à Paris, par Pasquale Noizet



Répondre