Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Rassemblement pour les libertés à Béziers

4 Septembre 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Initatives et rendez-vous

il était programmé ce samedi 4 septembre à 11 h devant l’hôtel de ville, c'est-à-dire au débouché de la rue… du 4 septembre précisément !

Oui, Béziers qui avait souffert de la répression que les républicains avaient subie après le Coup d’Etat de Napoléon III le 2 décembre 1851 n’avait pas manqué de donner à une de ses rues le nom de 4 Septembre. Ce jour-là, en 1870, la déchéance de l’empereur avait été prononcée et la 3ème République proclamée.

Il y avait donc du monde sur la place  Gabriel Péri 140 ans plus tard jour pour jour après le 4 septembre 1870   ! Dire combien serait difficile, mais ce n’était pas squelettique, tant s’en faut.

Le responsable de la Ligue des Droits de l’Homme biterroise a lu le texte adopté au plan national et relayé localement par les associations signataires existantes sur la ville.

La réponse du pouvoir aux problèmes de l’heure n’est pas dans la satisfaction des revendications mais dans la stigmatisation de telle ou telle communauté faisant de celles-ci les boucs émissaires du mal-vivre de chacun.

Qu’il y ait des problèmes de sécurité et de délinquance à Béziers comme ailleurs, c’est l’évidence mais on ne règlera rien si on n’extirpe pas les causes profondes du problème. Force est de constater qu’à ce niveau c’est silence radio. On s’efforce de canaliser ailleurs un malaise fort perceptible !

Cela n’a rien réglé jusqu’ici et à coup sûr ne règlera rien dans l’avenir mais l’essentiel c’est sans doute de faire diversion par rapport aux questions de fond auxquelles est confrontée notre société ?

Ces questions ? L’emploi, la précarité, la protection sociale (santé et retraites notamment), le logement, l’éducation, l’environnement, la paix aussi, contournée par des dispositions discrètes qui tournent le dos à une culture de non-violence pourtant prônée par l’ONU.

Après le rassemblement les manifestants ont symboliquement parcouru la rue du 4 Septembre, qui à son autre extrémité, atteint les Allées Paul Riquet, distribuant quelques tracts informant la population de la raison de l’action engagée.

Une suite était prévue le soir même à 19 h dans le cadre de la fête de La Plantade organisée par les sections biterroises du pcf, avec la plantation d’un arbre de la Liberté.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article