Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Pour un candidat communiste dans la cinquième de l'Hérault

27 Septembre 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections

Le point dans la cinquième circonscription de l’Hérault

 

Une nouvelle réunion a eu lieu lundi 26 septembre à Murviel. 14 militants de la circonscription représentant cinq des six sections communistes concernées y ont participé.

La colère était perceptible après l’annonce qu’étaient apparemment remises en cause les deux décisions majeures qui avaient été prises à l’issue des précédentes réunions.

Quelles étaient ces décisions ? L’exigence d’un candidat communiste dans la cinquième, la souveraineté des communistes de la circonscription pour entériner leur choix.

La plupart des participants avaient appris, avant que ne commence la réunion, que la direction nationale de leur parti, faisant fi de ce que veulent les communistes du terrain, avait négocié l’abandon de la cinquième à un candidat du parti de gauche ! Au demeurant une candidate au profil peu enthousiasmant !

Cette situation, en contradiction patente avec les assurances qui avaient été données par le secrétaire fédéral, n’est pas acceptable pour ceux qui avaient patiemment, et à l’issue de quatre réunions, défini leur position.

Une candidature communiste et une campagne offensive aideraient à la reconstruction du parti communiste dont les habitants de cette circonscription, pour l’essentiel rurale, ont besoin.

C’est en effet un état de détresse que vit une frange de plus en plus large de la population, le déclin de la viticulture, dimension encore importante de l’économie, se poursuivant par ailleurs.

Se poursuit aussi le démantèlement des services publics et il a été fait état de l’action engagé à Saint-Félix de Lodez pour le maintien du bureau de Poste et la grève prévue le lendemain dans l’éducation nationale.

On pourrait ajouter ici ce que sont les problèmes internationaux avec par exemple le veto des USA sur la reconnaissance par l’ONU de la Palestine.

Sur l’analyse de ce qui est en cause dans l’obstacle qui se présente à eux, avec la perspective complètement surréaliste d’une candidature non communiste, les avis divergent. Perspective surréaliste en effet car il n’y a pas de force militante organisée pour soutenir un autre candidat que communiste.

Pour l’un c’est le non respect de la procédure à suivre dans les négociations avec nos partenaires qui est en cause, pour d’autres c’est dans la logique d’une orientation qui conduit à la disparition d’un parti révolutionnaire qu’il faut situer les responsabilités.

Naturellement les communistes se sont prononcés sur une stratégie mais ceux qui n’étaient pas convaincus du bien fondé de ce qui s’est finalement dégagé ne le sont pas plus aujourd’hui qu’hier !

C’est à l’épreuve du vécu qu’il faut juger. De ce point de vue les élections sénatoriales qui viennent d’avoir lieu se sont soldées par la perte d’un siège pour le parti communiste. N’est-ce pas un indice révélateur ?

Pour l’heure il y a deux communistes candidats à la candidature, l’un se prononçant pour le Front de Gauche et le programme partagé, l’autre se déclarant plus résolument engagé au titre du pcf.

Il est décisif pour l’existence même du parti communiste dans la cinquième circonscription qu’après la réunion du conseil départemental qui doit avoir lieu vendredi il en reste au moins un ! Ceux qui ne voudraient pas en tenir compte feraient preuve au mieux d’inconscience et pire peut-être de volonté de sabordage !

 

     

 

Les deux candidats à la candidature

 

Jacques Cros

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sam 82 28/09/2011 18:04



(  pour d'autres c'est dans la logique d'une orientation qui conduit  a la disparition d'un parti révolutionnaire qu'il faut chercher les responsabilités . )


 


            bien sur que la logique de disparition du PCF au travers du FDG et de la candidature de Melenchon situe la responsabilité ,
soyons lucides , le PCF n'existe plus au plan national .


 


             ( ceux qui ne voudraient pas en tenir compte feraient preuve au mieux d'inconscience et pire peut être de volonté de
sabordage . )


 


              l'inconscience et la volonté de sabordage , les deux réunis au sein du parti , quelle belle unité , unité qui a fait
, et fait que le PCF n'est plus . les adhérents a tous les niveaux ont été les artisans de ce sabordage , ce qui fait que certains en sont réduits a faire la manche pour une place élective , en
se disant le parti c'est du passé , qu'ils n'en ont rien a foutre , et finalement ils vont au bout de leur volonté de sabordage , ils sont en accord avec eux mêmes , ils ont gagné .  sam 82
.