Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Pour ou contre s'inscrire dans le mouvement populaire qui s'exprime à travers la candidature de Jean-Luc Mélenchon ? .... Jean Lévy

22 Mars 2012 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections

   

Jean LEVY REPOND AUX AMIS SCEPTIQUES

Ecarter Sarkozy, Hollande, et Bayrou, c'est évident : ils défendent l'économie de marché - le capitalisme, puisqu'il faut appeler les choses par leur nom - et, de ce fait, ces trois candidats soutiennent la mise en tutelle de la France et la perte de sa souveraineté.D'où découle la contre-offensive la plus virulente de l'oligarchie financière contre tous les acquis sociaux, fruits des luttes populaires depuis un siècle.

Il faut écarter bien sûr,   Marine Le Pen, en luttant vigoureusement  contre la démagogie du Front National , qui surfe sur la colère sociale pour imposer un "régime fort" à notre pays, c'est-à-dire la même politique que celle déployée par Sarkozy, en plus coercitif encore. Rappelons que Hitler et les  nazi, les Nationaux-SOCIALISTES" - se prétendaient  "contre les Rouges et LA REACTION" et dénonçait la "Finance ...juive", comme exutoire.

Alors ?

Faut-il se réfugier pour autant dans l'abstention ? Position confortable, car sans compromission.

J'ai longuement hésité pour ou contre cette position.

Mais prendre cette orientation laisse la place libre à nos ennemis.

Alors, quoi faire ?

L'adhésion de larges masses populaires en faveur de Jean-Luc Mélenchon, en constante expansion, ne doit-elle pas nous interroger ? Certes, le candidat du Front de Gauche, du fait des positions regrettables prises concernant la Libye, voire la Syrie, nous interpellent. Ses ambiguîtés sur la construction européenne posent probléme.  

Il faut bien le dire : JL Mélenchon n'est pas le candidat rêvé, car il partage des opinions "social-démocrates de gauche", alors que Hollande est, lui,  un adepte du libéralisme revendiqué.

Cependant, le courant populaire de contestation sociale, très profond dans notre pays, - et de plus en plus exprimé - semble faire de Mélenchon son candidat.

Faut-il bouder cette situation nouvelle ?

Et rester hors de ce mouvement ?

Ou bien s'en saisir , toujours d'une manière critique, pour le faire évoluer vers des positions plus nettes, plus radicales, toujours plus susceptibles de rassembler plus largement encore des millions et des millions de Français, qui veulent que ça change dans notre pays ?

Imaginons que, grâce à notre aiguillon, JL Mélenchon rassemble 13, 15% des voix, et même qu'il dépasse, non seulement Bayrou, mais Marine Le Pen, en lui reprenant maints suffrages ouvriers, devenant ainsi le "troisième homme" ...

Cela constituerait l'évènement historique de ce scrutin.

Et les luttes sociales en France, grâce au nouveau climat politique et à la confiance ainsi créé, n'en pourraient qu'en être "boustées"...

N'est-ce pas une perspective à considérer ?

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article