Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

pour Marie George les communistes n'ont pas le choix

9 Juin 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections


Cher(e) Camarade,

Tu trouveras, ci-joint, la dépêche Reuters intitulée "Trois députés communistes, Marie-George Buffet, Roland Muzeau et Jean-Claude Sandrier, appellent les communistes à voter pour Jean-Luc Mélenchon".

Marie-George Buffet est à la peine. Elle a oublié le choix de la conférence nationale pour plusieurs candidats. Naturellement, elle omet de parler d'André Chassaigne comme Pierre Laurent qui ne l'a même pas cité une seule fois lors de son discours de conclusion dimanche à Montreuil.

Raison de plus pour mobiliser et compter une à une les voix pour André Chassaigne.

Fraternellement

André Gerin


PARIS (Reuters) - Trois députés communistes, Marie-George Buffet, Roland Muzeau et Jean-Claude Sandrier, appellent les communistes à voter pour Jean-Luc Mélenchon lors de la désignation du candidat du Front de gauche pour 2012.

Les 800 délégués de la Conférence nationale du PCF ont validé le week-end dernier la stratégie du Front de gauche tout en laissant les militants libres de choisir entre trois postulants.

Jean-Luc Mélenchon, co-président du Parti de gauche, devra donc affronter le député PCF André Chassaigne et Emmanuel Dang-Tran, un militant parisien. Le vote pour ces primaires qui ne disent pas leur nom interviendra du 16 au 18 juin.

Le député PCF André Gerin a retiré sa candidature dans l'espoir de voir André Chassaigne battre Jean-Luc Mélenchon, qui a le tort à ses yeux d'être issu du Parti socialiste et de mener "une politique de rassemblement autour du PS".

La motion de la direction proposant la candidature du député européen a obtenu 63,6% des voix lors de la Conférence nationale mais cette position rencontre des réticences plus fortes que prévu à la base.

Nombre de communistes pourraient être tentés de choisir André Chassaigne, qui s'inscrit lui aussi dans l'optique du Front de gauche tout en étant issu du parti.

Pour Marie-George Buffet, Roland Muzeau et Jean-Claude Sandrier, les communistes n'ont pourtant d'autre choix que "de continuer à construire, pierre à pierre, ce Front de gauche que nous avons voulu et promu."

"Choisir l'accord avec le Front de gauche, c'est repousser le spectre de nouvelles divisions, aussi dévastatrices pour les luttes que suicidaires politiquement", écrivent-ils.
Le PCF compte actuellement 13 députés, quatre l'ayant quitté pour rejoindre diverses organisations de la gauche radicale.

La direction du PCF, traumatisée par le score de Marie-George Buffet (1,93%) à la présidentielle de 2007, a choisi de longue date de ne pas présenter de candidat et de s'en remettre à l'option Mélenchon.

"Il y a une crainte obsessionnelle des communistes d'avoir un résultat catastrophique qui enterrerait le parti. Il y a aussi une peur de casser le Front de gauche", expliquait récemment André Chassaigne.

Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GQ 10/06/2011 17:53




En fait il n'y a donc que 3 députés du PCF (sur 14) qui soutiennent Mélenchon


 


lu sur lepecf.fr:


La vie est surprenante...


Pierre Laurent et Marie-George Buffet l’avaient répété dans les médias. Le rapport de la conférence nationale l’avait affirmé en long et en large... "les communistes sont très majoritairement
partisan de Jean-Luc Mélenchon....


Certes au conseil national, les dirigeants ont voté pour Mélenchon à 74% Certes, les délégués à la conférence ont voté Mélenchon à 63 % (11% de moins)


Mais Marie-George Buffet et Pierre Laurent n’ont trouvé que 3 députés PCF sur 14 pour soutenir publiquement Mélenchon ! Soit 21 % seulement...


Cela doit rassurer les communistes qui s’inquiètent... La grande majorité de leurs députés mèneront la campagne pour Chassaigne et contribueront à un bon résultat en 2012...




Michel Gourmel 10/06/2011 15:32



Je ne trouve nulle part sur le Net le texte complet de la déclaration. Même pas sur le site du parti. Uniquement le même texte de Reuters, plus ou moins assassin pour le PCF, dans toute la presse
qui veut bien en parler. Mais le texte complet ? ? ?