Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Pour Hollande "il n'y a plus de communistes en France". Lettre d'André Gerin à Pierre Laurent

15 Février 2012 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Qu'est-ce que la "gauche"

Déclaration de F. Hollande à la City de Londres :
Un moment de vérité

Cher (e) Camarade,


Tu trouverasr, ci-dessous, mon courrier à Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, après les propos tenus par François Hollande lors de sa déclaration à la City de Londres.

Fraternellement

André GERIN



Cher Pierre,

Les déclarations de François Hollande à la City de Londres auraient mérité une mise au point cinglante de la direction nationale du PCF car les propos qu’il a tenus sont insupportables pour tous les communistes de France.

Dans le sillage de François Mitterrand, François Hollande pense sans doute que le moment est venu d’achever la tâche entamée en 1972. L’OPA sur le PCF opérée avec la candidature de Jean-Luc Mélenchon apparaît ne pas avoir d’autres objectifs.

Une chose est sûre : les communistes ne sont pas prêts à accepter la dissolution de leur parti.

Pourquoi une telle déclaration ? Parce que la disparition du PCF marquerait l’encrage définitif du PS dans le cadre d’une économie capitaliste mondialisée à la merci des marchés. Il suffit de lire le programme de François Hollande et ses références.

Il se félicite ainsi que, pendant 15 ans, la gauche de gouvernement ait libéralisé l’économie, l’ait ouverte aux marchés et à la finance et livrée aux privatisations. Cette orientation est incompatible avec toute volonté de changer de politique et de société car elle prolonge la politique social-libérale du gouvernement Jospin qui a conduit à l’échec du 21 avril 2002.

Plus que jamais, le Parti communiste doit dire haut et fort sa volonté de battre Sarkozy, le Thatcher à la Française, et s’inscrire au-delà des tactiques politiques et électoralistes dans la rupture avec le capitalisme pour construire une société nouvelle, le socialisme.

Il faut dire clairement, dans le débat public et politique, si François Hollande nous prépare une alternance inscrite dans la lignée de Blair, Schröder, Zapatero, Papandréou. Nous ne serons pas à ce nouveau rendez-vous de dupes.

Il est temps que le Parti communiste hausse le ton et affirme son identité.

Reçois, Cher Pierre, mes fraternelles salutations.

 

André GERIN


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sam 82 24/02/2012 17:25


il faut dire clairement etc...............


 


                 en tout cas on peut dire avec certitude que Hollande prépare une alternance dans la lignée de
blair et consort . et que ce sera a nouveaux un rendez vous de dupes,cautionné une fois de plus par le PCF , avec Mélenchon et le FDG pou relais . a partir de là Hollande a beau jeu de déclarer
qu'il n'y a plus de communistes en France le PCF ayant rejoint le camp de la social démocratie . mais tous cela n'est pas nouveau , peut être la prochaine étape sera celle de l'adhésion a
l'internationale socialiste , encore un éffort et la mutation sera achevée . sam 82

Diablo 19/02/2012 14:48


Bonne idée en effet, mais pour cela il faudrait que certains abandonnent leur esorit de boutiquier (toujours justifiés par des désaccords idéologiques supposés).  


Enfin , il est bien que l'idée d'Assises du Communisme, germe encore dans certaines têtes militantes.


Salut et fraternité

marcel raym 16/02/2012 21:34


Bonne idée.

CCL 16/02/2012 08:44


Pourquoi ne pas reunir en un seul parti revolutionnaire  les  communistes (non-repentis) du P(ex-C)F, le PRCF, l'URCF, le RCC , et autres organisations marxiste-leninistes.


Jamais les classes exploitees de France n'ont eu autant besoin d'un parti revolutionnaire, arme du marxisme-leninisme, pour nettoyer (au karcher) les ecuries d'Augias de l'ideologie
dominante bourgeoise et/ou social-democrate qui les fait s'aligner sagement direction l'abattoir.


Un Nouveau Parti Communiste Francais , fier heritier de 2 siecles de "NE PAS SUBIR", qui regarderait les Saigneurs dans le blanc des yeux, et leur rendrait coup pour coup, faucille et marteau au
poing.


La version francaise du glorieux KKE, la lueur en Grece, auquel l'histoire reservera peut-etre le role du parti bolchevik du 21eme siecle, premier a briser la chaine de l'imperialisme a son
maillon le plus faible.

GQ 15/02/2012 19:36


C'est sûr, plus de candidat, plus de comunistes !