Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Pour défendre la position du PCF de refus de l'intervention armée en Syrie, quelques idées simples

7 Septembre 2013 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #GQ

Note de synthèse envoyée par GQ à la direction de section du PCF XXème :

 

[ cet argumentaire est destiné à répondre aux camarades qui ne comprennent pas pourquoi, à leur dire,  le PCF ne soutient pas (ou plus) la rebellion syrienne, et/ou qui pensent qu'il faut intervenir en Syrie pour créer un exemple qui banisse à jamais l'usage des armes chimiques - et oui, le débat en est là !]


1) L'intervention ne résoudra rien, les rebelles ne gagneront pas, mais l'intervention fera durer guerre, massacres et destruction. Il y a même un risque de guerre généralisée, voire mondiale, impliquant l'Iran, la Russie, le Chine.


2) Les faits ne sont pas établis quant aux responsabilités dans l'utilisation d'armes chimiques, et plus les Occidentaux fournissent de "preuves", moins ils sont convainquants. On se dirige vers une reédition des mensonges de 2003, sur les armes chimiques en Irak. Sans être grand clerc, on ne comprend pas quel intérêt le régime aurait eu de fournir le prétexte à une intervention internationale écrasante, alors qu'il est en train de gagner sur le terrain.


3) Par contre des armes chimiques ont été utilisées en effet le 21 août. Si ce n'est pas par le régime, c'est par les rebelles, comme ils l'ont déjà fait au printemps dernier (leur responsabilité a été établie par les inspections de l'ONU à l'époque). Loin de" punir" les auteurs du crime, on est sans doute en train de les couvrir et de les aider.


4) Intervenir, c'est dans les faits soutenir la rebellion armée qui se déchire entre proaméricains et jihadistes, comme en Libye. Or une victoire de cette opposition là, tenue à bout de bras par la CIA, les services turcs, qataris et saoudiens est tout simplement la pire éventualité, car elle est noyautées par des groupes criminels à tendance génocidaire (envers chrétiens, chiites, alaouites et Kurdes qui représentent en tout environ 25% de la population).


5) Enfin il ne faut pas se laisser impressionner par les médias qui dans cette affaire sont d'une partialité sans équivalent. Particulièrement la presse autrefois "de gauche" (Libération, Le Monde) qui est vendue de longue date à l'impérialisme américain.


6) Nous n'avons nous autres Français, aucun droit d'intervenir dans les affaires syriennes, pays que nous avons colonisé autrefois, et aucune "mission civilisatrice" pour y imposer notre "démocratie" qui ne reflète plus que la domination capitaliste la plus directe sur le pouvoir politique.

 

GQ, 3 septembre 2013

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sam 82 09/09/2013 18:02


je précise que ce texte émane de moi et non du PCF ,bien que j'en sois membre .


 


      j'ai bien compris que ce texte émane de toi . je pense qu'il n'y a pas contradiction entre tes prises de positions politiques par rapport a l'intervention sur le
Mali ,et celles du PCF , vous souteniez l'intervention . vous étiez en cohérence . pour ce qui est de l'intervention en Syrie tu est contre ,ce qui est logique politiquement pour un communiste ,
le PCF lui est plutôt contre ,mais ça ne semble pas définitif , on sent qu'il est prêt a retourner sa veste au moindre prétexte . l'anti impérialisme ne peut être a géométrie variable , au gré
des vents , c'est en cela que je considère pour ma part les positions du PCF opportunistes sur le sujet , comme sur d'autres d'ailleurs ,aggravant encore son manque de crédibilité en tant que
parti communiste . sam 82 .   

GQ 09/09/2013 07:18


Je précise que ce texte émane de moi et non du PCF, bien que j'en sois membre.

sam 82 08/09/2013 17:44


6:  nous n'avons nous autres Français aucun droit d'intervenir ........etc  etc .


                bien sur c'est vrai pour la Syrie , mais c'était aussi vrai pour le Mali , ça l'est toujours d'ailleurs
. c'est quand même bien pratique la veste réversible en politique ! même si la crédibilité en prend un sacré coup . pauvre PCF . sam 82 .


 

GQ 07/09/2013 16:04


pour une fois la position du PCF est correcte et mérite d'être relayé. Pour autant les disocurs des dirgeants restent ambigus en ce qu'il continuent à renvoyer les adversaires dos à dos, alors
qu'il ne s'agit plus vraiment d'une guerre civile, mais d'une agression internationale contre la Syrie.

GQ 03/09/2013 21:57


Envoyé par Djamal Benmerad







Témoignage de l'ex otage Jonathan Alpeyrie, journaliste retenu en otage par les
terroristes (vidéo)