Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Pour Cuba socialiste : le 18 mai, à 11heures 30, place de l'Hôtel de Ville

13 Mai 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Initatives et rendez-vous

 

Lu sur le blog de Jean Lévy, mercredi 12 mai 2010

COMUNIQUE

de

Cuba Si France

 

 

COUP BAS CONTRE CUBA

à l‘Hôtel de Ville de Paris

le 18 mai à 11h30

 

 

Nous venons d’apprendre que la ville de Paris organise place de l’Hôtel de Ville, le 18 mai prochain à 11h30, un moment de solidarité en faveur des « Dames en Blanc », un groupuscule de femmes qui manifestent chaque dimanche pour la libération de leurs proches, à La Havane. Ainsi, la propagande occidentale et la Mairie de Paris font un parallèle inacceptable avec les « Mères de la Place de Mai » qui manifestaient, elles, pour les disparus argentins. Ce rapprochement leur permet d’assimiler le gouvernement cubain à la junte militaire argentine, une véritable infamie. En effet,  les détenus cubains n’ont ni été enlevés ni torturés pour leurs opinions politiques, mais jugés contradictoirement, condamnés pour intelligence avec l’ennemi, et incarcérés.

Les « Mères de la Place de Mai » risquaient leur vie, les « Dames en blanc », elles, sont ouvertement salariées par les USA pour jouer cette mascarade hebdomadaire et soutenues publiquement par l’ignoble assassin Luis Posada Carrilès, terroriste anti-cubain toujours en liberté aux USA, malgré ses nombreux crimes.

 

La Mairie de Paris, par cet engagement honteux, prouve sa totale ignorance des faits, et en s’associant à l’écrivassière Zoé Valdès qui n’a jamais pu rassembler à Paris plus de 3 ou 4 personnes contre Cuba, M.  Schapira,  adjoint au maire de Paris, chargé des Relations Internationales, offre ainsi une tribune inespérée aux anti-cubains primaires qui n’osaient, tant leur combat est idéologique et infondé, entrevoir une telle aubaine.

 

Cet empressement à manifester sa solidarité aux « Dames en Blanc » de Cuba, cache mal le silence de plomb de la Mairie de Paris quand il s’agit d’exiger la liberté pour les 5 cubains embastillés aux E-U ou de défendre les droits de l’homme quotidiennement bafoués en Tunisie.

 

Devant cette injure faite à Cuba, notre association

 

Cuba Si France appelle tous les démocrates

 

épris de justice et de vérité à venir manifester leur désaccord avec cette initiative obscène, à rétablir les faits face aux mensonges indécents déversés journellement par la propagande occidentale et exiger la libération des 5 héros cubains prisonniers politiques des USA,

 

place de l’Hôtel de Ville

 

le 18 mai

 

à 11h30.

 

Vive Cuba Libre, Socialiste

 

Hasta la Victoria, siempre

 

 

Cuba Si France

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GQ 17/05/2010 21:39



Paris dément que Clotilde Reiss ait travaillé pour la DGSE


Sans blagues?



GQ 16/05/2010 19:17



L’USAID investit plus de $2.3 millions en propagande contre
Cuba par internet par Eva Golinger (sur le même blog)



GQ 15/05/2010 11:20



Daniele Bleitrach a écrit ceci :


".... si j’étais à Paris, je me rendrais au rassemblement Place de l’Hôtel de Ville à Paris le 18 mai à 11h. Le maire de paris tel qu’en lui-même l’éternité le
change a décidé d’organiser un rassemblement de soutien aux “dames en blanc”, comme au même moment Aznar et les socialistes espagnols ont décidé de relancer la sauce anti-cubaine à Madrid (cela
doit faire partie de la soumission à Wall street du gouvernement espagnol), on peut penser qu’il y a là un ordre venu d’en haut: “ne laissez pas retomber la sauce”.Chacun mesurera “l’urgence”
d’une mobilisation anti-cubaine dans l’Union européenne, mais ça doit bien avoir une raison, celle d’éviter que l’on cherche une alternative.  Donc si j’étais à Paris j’irais manifester aux
côté des associations pro-cubaines qui organisent cette riposte. A noter que le communiqué sera publié dans l’Humanité. A Midi, une délégation sera reçue par les élus communistes de la
Mairie de Paris."


C'est bien dans la ligne de la mobilisation de ces clowns pour la lamentable Ingrid Betancour, à comparer avec le silence de plomb qui entoure l'exhumation des victimes de la répression en
Colombie, par milliers! GQ


 



GQ 14/05/2010 16:30



Je n'avais jamais remarqué avant que les soi-disant "femmes en blanc" de Cuba activement soutenues par les services des États-Unis étaient une parodie cynique des "mères de la place de mai"
argentines qui manifestèrent sous la dictature pour leurs enfants disparus, enlevés par les sbires entrainés par la CIA.



GQ 13/05/2010 23:53



les pseudo-démocrates qui veulent le multipartisme à Cuba, c'est la mafia de Miami, ses terroristes et la CIA. Le mulipartisme à la colombienne, avec la gauche dans les fausses communes. Il faut
s'informer madame.