Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Processus de restauration du Parti Communiste d'Italie

15 Décembre 2014 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #L'Internationale

Sur le blog de Nicolas Maury :

Le Comité central du PdCI (Partito dei comunisti italiani) a décidé "pour renforcer une perspective communiste en Italie" de relancer le Parti communiste d'Italie, celui fondé par Antonio Gramsci, à Livourne par une scission au sein du Parti socialiste en 1921. ce parti qui est devenu, en 1943, le grand Parti communiste italien (PCI) - article et traduction Nico Maury
Les communistes italiens (PdCI) restaurent le vieux parti d'Antonio Gramsci
Il existe aujourd'hui en Italie près de 11 appellations pour des partis communistes, les plus connus étant la Rifondazione comunista (PRC - ceux qui ont refusé la "Svolta" du PCI en 1991), et les Comunisiti italiani (PdCI). Alors en pleine crise du communisme en Italie, le Comité central du PdCI a décidé de lancer un processus politique pour reconstruire un Parti communiste.

Les membres du Comité central, conscients de la contribution des communistes italiens, mais aussi des échecs du PdCI, ont pris la décision de participer à un processus qui donnera vie au Parti communiste d'Italie. Les membres du Comité central du PdCI ont approuvé la création de ce parti, des Statuts et du symbole du Parti communiste d'Italie. Ils ont décidé de promouvoir une campagne d'adhésion pour l'année 2015.

Les organisations locales du PdCI ont manifesté un intérêt fort pour cette futur formation politique, ils ne veulent pas clore l'expérience du PdCI, mais lancer sa renaissance pour rassembler tous les communistes.

Les communistes italiens ont récupéré le vieux symbole du PCI (celui dessiné par Renato Guttuso) et on apposé un "d" minuscule. Pour la petite histoire, c'est Massimo D'Alema (alors dirigeant des ex-communistes du Democratici di Sinistra, devenu Partito Democratico), en 1998 lors de la scission de la Rifondazione comunista, qui avait donné aux comunisti italiani le droit d'utiliser la faucille et le marteau de Renatto Guttuso.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GQ 15/12/2014 18:40


Que de travail et que de peine pour faire passer un "d" en minuscule de la gauche à la droite d'un "C" en capitale !


Sic transit gloria mundi.