Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Peut-on faire confiance au syndicat orange (la CFDT)?

18 Mai 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Syndicalisme en débat

post émanant manifestement d'un cheminot syndiqué à la CGT (17 mai) :

 

A tous les cheminots,
 
Voici l' extrait du document d'orientation sur les retraites du gouvernement. (16.05)
 
"Engagement n°13 : poursuivre la convergence entre les régimes de retraite du public et du privé.
Conformément au principe d’équité qui doit présider à la réforme des retraites, les mesures destinées à augmenter la durée d’activité s’appliqueront à l’ensemble des salariés, du public comme privé. "
 
La direction de la SNCF et le gouvernement vont tenter de désamorcer la mobilistation en faisant croire comme en 2003 que les régimes spéciaux de retraite ne seront pas touchés. Certains syndicats comme la "légendaire" CFDT utilisent un langage diplomatique de démobilisation pour qu'aucun mouvement paralyse le pays.
 
Voici l' extrait du site de la confédération CFDT. (17.05)
 
"Le texte d’une quinzaine de pages ne permet pas de connaître réellement les intentions de l’exécutif."
 
Comment peut-on dire que l'on ne sait pas les réelles intentions du gouvernement alors que le ministre du travail, Eric Woerth, a rendu ce document public le 16 mai avec l'attaque en règle contre les régimes de retraites, qu'ils soient du public ou du privé avec allongement de la durée de cotisation (extrait du document d'orientation sur les retraites du gouvernement: "l’augmentation de l’âge d’ouverture des droits à retraite.")
 
Pour confirmer la nouvelle trahison en cours de l'appareil dirigeant de la CFDT, il suffit de lire l'appel à la mobilisation du 27 mai pour se rendre compte qu'il ne mentionne jamais le mot grève.
 
http://www.cfdt.fr/rewrite/article/26309/actualites/emploi,-pouvoir-d-achat,-retraites:tous-mobilises,-le-27-mai-!.htm?idRubrique=6864
 
Faut-il attendre une nouveau coup de couteau dans le dos de la part de cette organisation comme en 1995, 2003 et 2007?
 
Pour rappel, François Chérèque en 2007 avait déclaré à propos de la grève contre la réforme du régime de retraite de la SNCF "Aujourd'hui, excusez-moi l'expression, mais on emmerde tout le monde pour pas grand-chose, on rend désagréable la vie de dizaines de milliers de personnes qui vont travailler" (voir le lien vidéo suivant: http://www.dailymotion.com/video/x3iuxr_francois-chereque-cfdt-sur-rtl-audi )
En 2010, le même personnage réédite ses propos en déclarant que le mouvement de la CGT et Sud Rail "n'a rien apporté" et "a été inutile". (voir l'article sur la réaction de la CGT Cheminots au propos du leader CFDTiste: http://www.lepoint.fr/actualites-politique/2010-04-30/la-cgt-juge-offensants-des-propos-de-chereque-sur-les-greves/917/0/450007 )
 
Pour conclure, voici un lien vidéo qui explicite la position de la confédération CFDT sur les régimes spéciaux de retraites, en disant leur position lors de leur 46e congrès du 12 au 16 juin 2006 à Grenoble: "Harmonisation pour tout le monde" et "Trouver des moyens d'action qui pénalisent le moins possible les usagers" (voir à partir de la 5e minute de cette vidéo en lien ci-contre: http://www.dailymotion.com/video/x3iuxr_francois-chereque-cfdt-sur-rtl-audi
 
La question centrale à l'issue de ce constat: comment peut-on pratiquer encore le "syndicalisme rassemblé" avec une organisation qui dénit la grève comme moyen de défense des travailleurs? Comment peut-on accepter de collaborer avec un syndicat qui se prononce clairement pour la fin des régimes spéciaux de retraites?
 
Posons les questions aux dirigeants de notre CGT.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article