Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Pays Baltes : communisme criminalisé, nazisme réhabilité

27 Juillet 2012 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Front historique

Le communisme dans les pays de l'ex-URSS
Un bijoutier de Vilnius Arvydas Guryavichyusa a été arrêté pour avoir affiché sur son balcon le drapeau de l'URSS, ainsi que le drapeau de l'Arménie soviétique - Traduction Nico Maury
Vilnius (Lituanie) : Condamné pour un drapeau soviétique !
Le communisme criminalisé

Un bijoutier de Vilnius Arvydas Guryavichyusa a été arrêté pour avoir affiché sur son balcon le drapeau de l'URSS, ainsi que le drapeau de l'Arménie soviétique. Il a été accusé d'avoir violé la loi interdisant l'affichage public des symboles soviétiques. La veille la Lituanie célébrait le 72ème anniversaire de son adhésion à l'Union Soviétique.

Bijoutier risque une amende de 500-1000 LTL (175-350 dollars).

En Lituanie, une interdiction des symboles soviétiques (comme indiqué ci-dessus tout, à des rassemblements et autres manifestations de masse) a été voté depuis 2008. Son proscrit le drapeau de l'URSS, la faucille et le marteau, l'étoile rouge à cinq branches. Cette interdiction inclus les portraits des anciens dirigeants soviétiques. Les autorités peuvent aussi imposer des sanctions aux participants de manifestations de masse. La police cherche résolument les personnes contournant cette loi anticommuniste, traquant les images de la faucille et du marteau à Panevezys, le portrait de Lénine sur le mur de l'entrepôt dans le village Svirplyay, le drapeau soviétique à Vilnius...

Le nazisme réhabilité

Pendant ce temps là, dans le pays voisin, l'Estonie, Le ministre estonien de la Défense Urmas Reinsalu a exprimé samedi sa reconnaissance à l'"Union des combattants pour l'Estonie libre" qui regroupe les Estoniens ayant collaboré avec les nazis lors de la Seconde Guerre mondiale.

La plupart des membres de l'Union sont des anciens combattants de la 20ème division de la Waffen SS. D'après le ministre, "le sacrifice" des anciens SS sert d'exemple pour la génération actuelle des Estoniens qui sont prêts "à se défendre et à défendre leurs alliés". Toujours selon lui, "la contribution" des SS estoniens "revêt un caractère crucial" car ce sont eux qui ont sauvé "la dignité du peuple estonien" grâce à "leur courage et leur bravoure".

NO COMENT ! lu sur le blog de Nicolas Maury
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article