Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Nuit des longs couteaux à Kiev

26 Mars 2014 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ukraine

Deux articles de Danielle Bleitrach

J’accuse ceux qui Conservent le silence et détournent les yeux par Danielle Bleitrach

1

 

J’ACCUSE CEUX QUI CONSERVENT LE SILENCE

Pendant un certain temps on a pu croire que ceux qui s’inventaient une révolution démocratique à Kiev, le croyaient réellement. Mais quand ils ont fait silence sur la conversation téléphonique sur les snipers . Quand Conspiracy Watch a dénoncé ceux qui posaient des questions comme des "complotistes", j’ai su qu’il y avait une volonté de manipulation. Ce silence, cette disqualification des questions en utilisant les complices de toujours: les néonazis repoussoirs, les négationnistes et autres Dieudonné , Soral, ceux qui depuis des années ont pour mission de pourrir l’antimpérialisme, de donner caution à l’existence d’un nouvel Hitler quand quelqu’un résiste… Tous ces gens fonctionnent ensemble en miroir, en fausse opposition. Une représentation, comme sur le maïdan où après avoir laissé quartier libre à des brutes nazis, Kerry vient se balader avec à ses côtés le pauvre petit rabbin apeuré. En feignant de célébrer les morts qu’il a lui-même commanditées en offrant ce pays aux voyous déjà utilisés en tchétchénie.

Toute cette comédie et ces silences complices, parce que le système de propagande français financé par des marchands d’arme et nos alliés du Qatar sont d’accord pour que s’installe aux portes de l’Europe une nouvelle Syrie. Alors les plumes complices, les Anne Nivat qui a déjà œuvre en Tchétchénie viennent nous enfumer, on nous raconte n’importe quoi, que Kiev serait une ville occidentale, qu’il n’y a pas le moindre fasciste à LLIV, ils seraient tous dans l’est, chez les mineurs du Donbass avec leurs drapeaux rouges. On nous l’a assez seriné que les fascistes étaient seulement des rouges bruns. Les fascistes sont seulement en Crimée, pas chez ceux qui défilent derrière les portraits de Bander le collaborateur sanglant des nazis. Il faut des reportages vécus pour nous expliquer qu’en Crimée les gens ont peur, on les ferait taire.

 

meurtre en direct entre fascistes tous alliés de l’occident…

Il y a eu une manifestation à Moscou pour soutenir les ukrainiens et contre POutine. Il existe une presse aux mains des oligarques pro-occidentaux. Rien n’y fait le fascisme est là et pas chez nous où le silence est organisé sur ce qu’est réellement cette révolution démocratique,comme on caricature Poutine en héritier de Staline qui selon ses braves gens est l’égal, enfin pire qu’Hitler. ON nous ment sur ce qu’est ce gouvernement, sur qui est Ioula Timochenko et ses pareils. On nous vend un décor, des héros pour mieux poursuivre un pillage. Pour vendre du papier? Non! pour nous conduire au bord d’une guerre y compris nucléaire pour que ceux-qui conduisent notre pays au désespoir aient toute latitude ici comme là-bas. En ce moment ils en sont à faire un ménage sanglant, à exécuter de nuit les éléments trop voyants en attendant de voir arriver des armées privées pour protéger les oligarques pilleurs. Comme à Bagdad quans ces voleurs se sont abattus sur l’Irak pour mieux y installer Al Qaida qui n’existait pas. Comme en Libye où règne le grand banditisme de troupes mercenaires vendant du pétrole par tankers entiers, jetant à la mer après les avoir ruinés et torturés de pauvres gens à la recherche d’une autre vie… Sans parler de l’horreur vécue par les femmes… Et là nos dames patronnesses continuent à se faire bonne conscience en dénonçant les mœurs barbares du Tiers monde dans ce domaine…

Ils sont prêts à faire de l’Europe un cloaque d’extrême-droite, à couvrir des voyous quitte à applaudir à des assassinats pour se débarrasser d’hommes de main trop voyants, tout en conservant les mêmes au gouvernement. L’Europe le FMI doivent financer cette ordure pour que l’OTAN ait ses bases contre quel ennemi? La Russie, la CHine? Jusqu’au feu d’artifice final, après combien de ruines et de malheurs pendant que nos médias continueront à nous monter la comédie des bons et des méchants.

Il faudrait la plume d’un Brecht, rude sans le moindre sentimentalisme et illusion pour dire l’ignominie de notre temps, il aurait écrit un texte sur la résistible ascension du fascisme. Comment les institutions les plus vénérables, se vendent au gang des choux-fleur comment les journalistes, les intellectuels à la BHL si on peut parler d’intellectuels viennent nous jouer la comédie de la démocratie pour mieux nous faire verser notre obole pour entretenir leurs putes et leurs vices. Il aurait comme dans ses descriptions du IIIe Reich décrit des univers petits bourgeois dont la colle des meubles IKEA s’effondrent sous le poids de ceux qui font la noce et ferment les yeux devant le crime. Les consciences qui se taisent parce qu’il faut que les oligarques se payent des armées privées comme durant la guerre de trente ans quand la mère courage chantait la guerre qui donne à manger…

mais dans quel monde vivons-nous? Et ce sont les mêmes qui nous jouent la comédie du Front national au deuxième tour? Mais jusqu’à quelle niveau de pourriture irez vous dans la silencieuse acceptation.

Serez vous prêts à cautionner une guerre nucléaire par pur confort dans vos a -priori ou médiocres intérêts ? L’enjeu est là…

Danielle Bleitrach

 
 

assassinat de Muzychko: le dirigeant ultranationaliste demande l’arrestation des policiers, la démission du ministère de l’intérieur.

1
Dmitry Yarosh (G) and Aleksandr Muzychko ( RT video; Reuters)

Après avoir utilisé des bandes de gangsters que sont les troupes de Secteur juste, le nouveau gouvernement tente de les liquider à la fois par crainte qu’ils puissent demain leur prendre le pouvoir par la force comme ils leur ont servi à destituer le président déchu, mais aussi parce qu’ils tentent de se vendre comme un gouvernement démocratique et fréquentable même si aux postes clés il y a l’autre groupe nationaliste et fasciste qu’est Svoboda. Se laisseront-ils faire ? Dimitry Yarosh qui a dit qu’il se présentait à la présidentielle et transformait son mouvement en parti menace. Cela donnera lieu probablement à un compromis parce que les bailleurs de fond de cette racaille qui a déjà œuvré en Tchétchénie sont les services secrets américains. On a vu le retournement des stipendiés avec ben laden, qu’en sera-t-il avec ceux-là? Ce qui paraît évident c’est que la merveilleuse révolution de gens désarmés face à une police criminelle apparaît de plus en plus comme une fiction.

Dmitry Yarosh, le leader du parti nationaliste de Secteur Juste de l’Ukraine, demande la démission du Ministre de l’Intérieur Arsen Avakov et l’arrestation de policiers impliqués dans le meurtre de militant radical tristement célèbre Aleksandr Muzychko.

"Nous ne pouvons pas observer silencieusement comme les actes du Ministère de l’Intérieur sapent la révolution," a dit Yarosh selon l’Interfax . "Nous demandons la démission immédiate du Ministre de l’Intérieur Arsen Avakov et l’arrestation du commandant des Forces Spéciales Sokol et ceux coupables du meurtre [de Muzychko's]."

Plus tôt mardi, le leader militant de droite Muzychko, aussi connu comme Sashko Bilyi, a été tué dans une descente de police contre son gang dans Rovno, en Ukraine occidentale,a déclaré le ministre de l’intérieur dans une déclaration.

Des leaders de Secteur Justes ont menacé Avakov de leur vengeance, quoiqu’ils n’aient pas spécifié exactement ce qu’ils feraient.

"Nous nous vengerons sur Arsen Avakov pour la mort de notre frère," a dit Roman Koval, l’organisateur de Secteur Juste dans Rovno, a rapporté charivne.info un portail de nouvelles.

Koval a prétendu que l’ordre de l’opération d’assassinat de Muzychko avait été personnellement commandée par Avakov, le Ministre de l’Intérieur .

Yarosh a soutenu la protestation, ajoutant que le parti voit le meurtre de Muzychko comme un assassinat. Le leader de Secteur Juste a dit que le parti comprend que "beaucoup veulent déstabiliser la situation en Ukraine,", mais a ajouté que les nationalistes "appelent à la paix" et font tout ce qui est en leur pouvoir pour empêcher les conflits.

 

Muzychko, accomplissait des actions qui étaient loin d’être pacifistes.

Après le coup d’État à Kiev, le militant d’extrême droite a refusé de renoncer aux armes avec lesquelles il avait de temps en temps l’habitude d’intimider des représentants gouvernementaux dans la ville de Rovno, en Ukraine occidentale. Il a menacé des collectivités locales d’un AK-47 et a fait des déclarations ouvertement antisémites sur les vidéos qui ont été alors affichées sur YouTube.

L’Ukraine a enregistré des charges de vandalisme et des actes d’entraves à l’application de la loi contre Muzychko le 8 mars. Quatre jours plus tard il a été mis la liste de la police ukrainienne.

Le chef de la police de l’Ukraine accepte le défi

Avakov dans une réponse au Secteur Juste a déclaré qu’il acceptait le défi du groupe d’extrême droite, ajoutant que sa position envers des transgresseurs de la loi sera dure.

"Si quelques gangsters menacent le ministre, j’accepte ce défi et je suis prêt à accepter n’importe quel défi, parce que c’est mon travail," a dit Avakov dans une déclaration. "Dorénavant ma police sera très dure envers des bandits, envers ceux qui prennent les armes pour violer l’ordre."

Par "des bandits", Avakov a dit qu’il se référait aux gens qui pillent des entreprises ou des maisons et possèdent des armes à feu non enregistrées.

Avant ce moment, la Russie avait placé aussi bien Muzychnko qu’Yarosh dans la liste internationale pour prétendues tortures et assassinat d’ au moins 20 soldats russes capturés pendant la première Guerre de Tchétchénie en 1994-1995.

Le 16 mars, Yarosh a menacé de saboter des pipelines russes sur le territoire ukrainien.

Yarosh a été à la tête de l’organisation ultra-droite Stepan Bandera tout-ukrainienne Trizub depuis 2005. Pendant les manifestations de Maidan , l’organisation est devenue la base pour du mouvement de Secteur Juste.

Samedi, le mouvement a annoncé qu’il deviendrait un parti politique. Dans une déclaration il a dénoncé les autorités actuelles à Kiev et a exigé des élections parlementaires, en proposant Yarosh comme président.

Les membres de Secteur Justes étaient très actifs dans la violence qui a déclenché la destitution du Président Viktor Yanukovich. Les combattants du groupe ont utilisé des masses, des cocktails Molotov et des armes à feu contre la police ukrainienne et ont porté des insignes Nazis.

L’auteur et le journaliste Neil Clark ont dit à RT pourquoi les allégations que Muzychko avait été "assassiné" sont parfaitement évidentes.

"Le gouvernement actuel à Kiev est arrivé au pouvoir avec l’aide du Secteur Juste. Ils n’auraient pas pris le pouvoir sans le Secteur Juste. C’était la force qui mettait le feu aux bâtiments gouvernementaux, utilisant la violence pour les investir. Maintenant ils sont devenus un embarras pour eux. Je pense qu’il y a deux raisons pour lesquelles ceci est arrivé.

"Tout d’abord les nouvelles autorités à Kiev veulent intégrer le Secteur Juste dans des organisations de forces gouvernementales – ils veulent qu’ils rejoignent la Garde nationale, ils veulent qu’ils déposent leurs armes, parce qu’ils sont effrayés à l’idée qu’ils puissent représenter une alternative par la force pour le pays, qui pourrait les menacer plus tard. Je pense que la deuxième raison est l’angle de leur propre image. Ils sont un embarras pour le nouveau gouvernement en Ukraine, qui est vendu comme un gouvernement merveilleusement progressiste, démocratique, ".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article