Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Nouveau sur Faire vivre le PCF, 11 février 2013

11 Février 2013 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Réseaux communistes

Liste de diffusion

Bonjour,
Voici les nouveautés publiées sur le site Faire Vivre le PCF ! depuis 4 jours

Communistes : recollons nos outils sur nos cartes !

 

Brèves
organisation de combat et protocole d'hybridation
Publié le 10 février 2013
lu sur le site du congrès, une contribution d'une nouvelle adhérente du Blanc-Mesnil sur les relations entre les "anciens" adhérents et les "nouveaux". Sujet passionnant, d'autant qu'elle part d'un constat, que les "nouveaux" ne pensent pas du tout comme les "anciens". La lecture de cette contribution (...)
Outils, socialisme, parti : un congrès de rupture ou de renouveau ?
Publié le 8 février 2013
Le 36eme congrès est encours. Les premiers échos confirment ce que l'expérience a montré aussi bien il y a 40 ans que depuis le congrès de Martigues. Les discussions reflètent les interrogations des communistes mais les votes et les décisions permettent à la direction de conforter son orientation. (...)
Articles
Premières impressions de congrès !
11 février 2013, par Marie-Christine Burricand
De retour du 36éme congrès du PCF, je livre ici mes premières réflexions de déléguée. Nous avions dit dans le texte "Unir les communistes" que l'enjeu de ce congrès était de tourner la page de Martigues et je suis certaine que nous avons posé la bonne question. A moins de se bercer d'illusions, mais je n'en avais pas, il est clair que non seulement ce congrès ne tourne pas la page de Martigues mais qu'il confirme la volonté de la direction du PCF de rompre avec l'histoire communiste du 20éme siècle et (...)
Grèce : Tsipras et Syriza donnent des garanties à l'impérialisme US
Un article de Bill Van Auken paru sur wsws
11 février 2013, par auteurs à lire
Syrisa aux USA : réunions à huis-clos avec le ministère des Affaires étrangères et le FMI Tsipras, le chef du parti d'opposition Syrisa, passe un entretien d'embauche devant le ministère des Affaires étrangères américain et le FMI Avec l'aggravation de la crise grecque, le chef du parti d'opposition Syriza (Coalition de la gauche radicale) est allé aux États-Unis cette semaine pour des réunions à huis-clos avec les représentants du ministère des Affaires étrangères et du FMI, ainsi que pour une série (...)
Délégation de la Charente-Maritime : illégitime !
10 février 2013
Notre camarade Jean-Louis Rolland nous fait parvenir cette adresse aux congressistes des communistes de Charente-Maritime ! La Commission Nationale des Conflits s'est réunie dans l'urgence mercredi 31 janvier pour examiner la demande d'annulation des élections de direction et de délégués formulée par 71 des 124 présents au congrès de la section de La Rochelle et par 17 des 32 présents à celui de Rochefort. Dans son avis et après avoir regretté que la direction fédérale ne se soit pas donné l'ensemble (...)
A quoi sert « la confusion » ? Que chacun prenne ses responsabilités
par Danielle Bleitrach
10 février 2013, par Danielle Bleitrach
Samedi le mouvement d'extrême droite Troisième voie a manifesté avec des partisans de Bachar El-Assad. Plusieurs centaines de personnes ont manifesté samedi à Paris « contre tous les impérialismes » à l'appel du mouvement d'extrême droite radicale, formant un cortège où se trouvaient également quelques dizaines de partisans du président syrien Bachar El-Assad. Les manifestants, dont beaucoup avaient le crâne rasé, ont marché derrière les portraits des présidents Bachar El-Assad, Alexandre Loukachenko (...)
Stalingrad : le 70ème anniversaire a été dignement célébré
Des membres du réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" étaient présents
10 février 2013, par lepcf.fr
Le samedi 2 février, place Stalingrad à Paris, un peu plus de 500 personnes sont venues participer à la commémoration de la victoire de Stalingrad, sous la grêle, dont un certain nombre de russes. Évidemment, les militants et dirigeants du PRCF qui en étaient les organisateurs, étaient venus nombreux. Ainsi, Pierre Pranchère, ancien résistant et député communiste de la Corrèze, Gaston Landini, ancien résistant, président de l'Amicale des Anciens FTP-MOI des bataillons Carmagnole-Liberté, et Georges (...)
Des effets politiques de l'ouvrage de Paul Boccara "Le capital de Marx, son apport, son dépassement", sous-titre : au-delà de l'économie
10 février 2013, par Pierre Martin
Paul Boccara vient de faire paraître un ouvrage qui nous parait intéressant de discuter et commenter. Mais avant toute chose, il nous semble important de resituer le parcours économico-politique de Paul Boccara, dans les enjeux internes de l'histoire du P.C.F. En effet, le débat sur les concepts économiques qu'il utilise ou ceux qu'il valorise, chez Marx, sont surtout importants pour nous au regard de la ligne politique que ceux-ci induisent ou favorisent. Paul Boccara a joué un rôle central dans (...)
Intervention préparée pour le 36ème congrès du PCF
L'Europe ne peut pas être sociale
10 février 2013, par Pasquale Noizet
Sommes-nous, ici en cette Europe, qui aime donner des leçons de démocratie au monde entier, dans une société moderne et civilisée ? L'Europe vaut-elle qu'on se batte pour elle, pour l'améliorer, la socialiser alors que les nations, les peuples qui la constituent souffrent et ne sont plus considérés comme souverains, comme maîtres de leur destin ? Alors que ces peuples plient sous le la main de fer de la finance, d'une concurrence libre et non faussée, comme si le mot « libre » voulait dire liberté, « (...)
Il y a soixante dix ans le vent tournait à Stalingrad
Compte rendu de la manifestation Stalingrad du 2 février à Paris
10 février 2013, par Gilbert Remond
Nous nous sommes rendus, une délégation de deux personnes, pour représenter le réseau « Faire vivre et renforcer le PCF » du Rhône au meeting tenu place Stalingrad, le 2 février, suite à l'appel « Honneur et gratitude éternelle du peuple français aux héroïques combattants de Stalingrad » lancé par le PRCF et d'autres organisations de sensibilités communistes, progressistes et gaullistes. Pierre Pranchère ancien résistant et député honoraire, Léon Landini ancien FTP-MOI du bataillon Carmagnole -liberté, (...)
Réponse du PRCF à Manuel Valls
Face à la violence capitaliste, la défense ouvrière est urgente et légitime
10 février 2013, par communistes
Dans un communiqué en forme d'appel policier à la mobilisation ouvrière, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, le « socialiste » préféré du MEDEF et de l'UMP, a déclaré (sur Europe 1, la radio de Lagardère) : "il y a de la désespérance chez les ouvriers, chez les ouvrières, il y a de la colère. (...) J'en appelle évidemment à la retenue, au dialogue social, à la recherche de solutions", a dit jeudi le ministre de l'Intérieur. Il n'y a pas de place pour la violence, et je lance évidemment un avertissement, la (...)
Pierre Laurent ne lâche rien...
9 février 2013, par pam
Pierre Laurent n'aura rien lâché. Intervenant personnellement à chaque discussion mouvementée, il impose le strict respect de la ligne décidée par la direction nationale autant pour le texte des étoiles que pour les nouveaux statuts du parti. Aucun des sujets qui ont fait les discussions des conférences fédérales et conduit à des amendements significatifs ne trouvent grâce à ses yeux. Quand le vote est indécis, comme sur la remise en cause du financement des cellules avec la règle des 3 tiers, il impose (...)
Qu'en est-il de la classe ouvrière française ?
Une réflexion pertinente du Petit Blanquiste
9 février 2013, par auteurs à lire
Durant deux siècles, la classe ouvrière des pays capitalistes « développés » a été à l'avant-garde des combats pour de nouvelles conquêtes sociales et démocratiques. En France, pour plusieurs générations de militants - du parti socialiste de Jaurès et de Guesdes au parti communiste de Thorez et de Duclos -, elle a incarné l'espérance d'une révolution radicale qui abolirait le capitalisme pour édifier le socialisme, une nouvelle société libérée de la domination des maîtres de l'industrie et de la finance. (...)
Intervention au 36ème congrès du PCF
Face au gouvernement PS : opposition de gauche !
Assumer la portée universelle du communisme
8 février 2013, par André Gerin
Comment sortir de l'impasse dans laquelle le PS tente de nous enfermer ? Il est devenu vital de nous émanciper. Clarifions notre posture. Nous ne sommes pas dans la majorité présidentielle parce que le PS a abandonné toute stratégie de transformation sociale en accomplissant un blairisme à la française, assumé ! Le PCF doit être l'opposition de gauche, une opposition critique, une opposition constructive, et ce, tant que le Parti socialiste mènera une politique autiste et suicidaire. Dans notre (...)
Une étoile qui se vide de sa substance rouge
Recollons la faucille et le marteau sur nos cartes !
8 février 2013, par Gilbert Remond
Nous avons découvert la suppression du marteau et de la faucille en recevant nos nouvelles cartes. Les outils comme nous le disons avaient disparus, laissant place à l'étoile à moitié rouge du PGE. Tout un symbole en somme. Notre sigle est une étoile qui se vide de sa substance rouge. Nous avons aussi découvert que cette carte nous faisait membre de la gauche européenne. Tout cela a été décidé dans notre dos, n'a fait l'objet d'aucun débat avec les communistes. Il y a une sorte de cabinet noir qui (...)
Mali : gauche proguerre et recolonisation
Réponse à Samir Amin : la gauche anti-guerre dans le camp de la guerre ?
8 février 2013, par Jean-Pierre Page
Alors que le monde capitaliste s'enfonce dans une crise systémique sans précédent et que le monde arabe est traversé par des tentatives de déstabilisation qui sont dues aux décennies de pillage et de dictature mais qui ne sont pas toutes, loin de là, le résultat de facteurs locaux, que l'Afrique vit à l'heure du pillage et de conflits non réglés, du Congo à la Cote d'Ivoire, du Sud-Soudan à la Libye, la France s'est engagée de nouveau dans un conflit armé dans une de ses anciennes colonies, le Mali. La (...)
Mali : au sujet de la déclaration "lamentable" du PCF
8 février 2013, par Jean-Pierre Page
1) A aucun moment la déclaration ne condamne l'intervention française, elle exprime des inquiétudes ! 2) On dénonce les islamistes au Mali mais on ferme les yeux sur les islamistes en Syrie qui eux seraient des combattants de la liberté ! 3) Dans le cas du Mali on suggère une solution politique dans le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du Mali pas dans le cas de la Syrie ! 4) On partage l'inquiétude des Maliens au sujet des intégristes mais pas au sujet de l'intervention (...)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article