Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Azad, porte parole du parti communiste indien (maoiste) enlevé par la police et assassiné

8 Juillet 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #L'Internationale

Le camarade Azad avait momentanément disparu au mois de mars, suscitant l'inquiétude sur son sort. Il a finalement été assassiné le 5 juillet par la police de l'Andrah Padesh, formée par le Mossad.


COMMUNIST PARTY OF INDIA (MAOIST), CENTRAL COMMITTEE

North Regional Bureau Press statement, 3rd July, 2010

Il ne s'agit pas du tout d'un engagement militaire!! C'est un assasinat commis de sang froid par la police de l'Andrah Pradesh!!

Salut Rouge aux martyrs camarades Azad (Cherukuri Rajkumar) et Hem Pandey (Jitender)!!

Vengeons les meurtres de nos camarades bien aimés par les gangs fascistes en kaki du gouvernement de l'AP!!

Azad aété arrêté à Nagpur le 1er juin avec le camarade  Hem Pandey

L'Andhra Pradesh Special Branch Police, notoire pour sa pratique de l'enlèvement et du meurtre de sang froid, ont arrêté le camarade Azad, Membre du Bureau politique et porte parole du CPI (Maoist), et la camarade Hem Pandey, responsable de zone à Nagpur vers 11 heures du matin alors qu'ils devaient rencontrer un camarade qui était sensé les accueillir à leur arrivée du Dandakarnaya. Ils sont arrivés à Nagpur vers 10 heures ce jour fatidique après un long voyage. Disposant d'informations précises, les nervis de l'AP SIB les ont kidnappés, peut être tranféré en hélocoptère, dans les jungles d'Adilabad à la frontière du Maharashtra et les ont tués à bout portant et de sang froid.

Nous rendons nos hommages rouges à nos camarades bien aimés et nous jurons de les venger de leurs assassins.

(traduction rapide GQ désolé pour les fautes de la première version)

lire la suite ici en anglais : Losing Comrade Asad: A Reactionary Murder, A Revolutionary Life

 

Ci dessous un communiqué publié au moment de sa disparition temporaire au mois de mars 2010

Photo : Arundathi Roy. Source ; South Asia Révolution  Traduction GQ

http://southasiarev.files.wordpress.com/2010/03/india-a-roy-at-lectern3-e1269163881719.jpg?w=240&h=271Nous condamnons l’enlèvement et la détention illégale d’Azad, porte parole du PCI (maoiste) par la police d’État de l’Andrah Pradesh.

Nous exigeons que sa sécurité et sa vie soient garanties et qu’il soit immédiatement présenté devant une cour de justice !

Le comité central di PCI maoïste a informé le poète révolutionnaire Varavara Rao du fait que Azad, dirigeant de premier plan, membre du bureau politique et porte parole du parti demeure introuvable depuis le 12 mars 2010. Il y a une grande probabilité qu’Azad est détenu illégalement depuis cette date par la police de l’État d’ Andrah Pradesh. Azad a sans doute été arrêté près de Mumbai le 12 mars, d’après les informations dont dispose le PCI (maoïste).

Compte tenu des méthodes des forces de police d’Andrah Pradesh et des Greyhounds, sa force spéciale anti naxalite, et de son service de renseignement, et de leur passé lourd de violations grossières des droits humains, de leur usage répété du meurtre en détention ou maquillé en mort au combat, nous sommes fondés à considérer que sa vie est en grave danger.

La semaine passée, les medias ont informé que deux dirigeants importants du PCI, Sakhumi Apparao et Kondal Reddy, arrêtés au Maharashtra par la police d’Andrah Pradesh, ont été enlevés, soumis à des tortures sauvages, et assassinés de sang froid. Puis leurs corps ont été transportés dans deux districts différents d’Andrah Pradesh, la police prétendant qu’ils ont été tués au combat. De tels actes de répressions ont été commis de manière régulière par la police de l’Andrah Pradesh au nom de la lutte anti naxalite, et il est possible qu’Azad subisse le même sort.

Nous exigeons qu’Azad soit présenté devant un juge comme c’est la loi, s’il y a contre lui des chefs d’accusation, ou sinon, qu’il soit relâché immédiatement. Le ministre de l’intérieur de l’Union P Chidambaram ne doit pas autoriser la police de l’Andrah Pradesh ou de tout autre état à tuer le porte parole du PCI (maoïste) Azad, et doit le faire présenter à une cour de justice. Nous exigeons que le gouvernement central cesse sa guerre contre le peuple, connue comme « opération Green Hunt, et entreprenne des négociations avec les organisations visées par cette opération.

Arundhati Roy, Writer,  Prashant Bhushan, Advocate, Supreme Court,  G N Saibaba, Delhi University,  Asish Gupta, PUDR,  Varavara Rao, Poet.  Gautham Navlakha, PUDR,  Kumar Sanjay Singh, Delhi University,  Anirban Kar, Delhi University,  Naveen Chander, Delhi University.  Madhuresh Kumar, Delhi Solidarity Group..Poonam, Pragatisheel Mahila Sngathan,  PK Vijayan, Delhi University,  Karen Gabriel, Delhi University,  Rakesh Ranjan, Delhi University

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article