Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Non au coup d'État pro UE en Ukraine !

7 Décembre 2013 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ukraine

Envoyé par Gilbert Rémond

 

Depuis quelques jours, l'ensemble des médias et une grande majorité de la classe politique du pays se répandent tous azimuts pour dire leur soutien à la nouvelle révolution orange qui remet en mouvement les idées démocratiques en Ukraine, désignant du coup à la vindicte citoyenne les vilains dictateurs qui gouvernent ce pays. Tout cela parce que ceux-ci oh sacrilège! ont refusés l'Union .
 
Notez au passage la nouvelle désignation. L'on ne dit plus "Union Européenne" mais "Union" comme aux temps de la guerre civile que nous connaissons sous le nom de" guerre de séccession", qui aux états unis avait opposé les États du sud partisans de l'esclavagisme à ceux du Nord porteurs des valeurs de progrès, de civilisation et de démocratie. Devinez qui est qui dans la géniale transposition que l'on nous propose subrepticement?
 
J'avais pour ma part dans un premier temps eu un moment de doute. Tiens, ai-je cru un court instant, ils veulent retrouver l'Union soviétique. Non non non, il ne s'agissait absolument pas de cela, vieux rêveur, mais de pouvoir enfin ramener dans notre zone d'influence ce que ni Clémenceau en dix huit, ni Dalladier en trente-neuf, ni Hitler à partir de quarante et un n'avaient pu réussir à faire. Il s'agit comme ils disent "d'arimer l'Ukraine à l'Union". Aujourd'hui on n'annexe plus on arime. Plus besoin de divisions blindées, seuls les noeuds coulants sont nécessaires, car il s'agit bien de tenir par la gorges les peuples, en particulier par les politiques monétaires.
 
D'ailleurs ce matin j'entendais sur "France Inter "cette chose incroyable qu'aucun de nos gouvernements ne supporteraient bien longtemps si une telle chose se passait sur leur territoire, à savoir que l'ambassadeur d'Allemagne était venu apporter son soutien aux manifestants pro-européens  qui occupent "pacifiquement" l'hotel de ville de Kiev, ainsi que notre ministre des affaires européennes à qui d'ailleurs la station donnait l'antenne pour qu'il puisse longuement s'expliquer sur les raison de sa présence et que oui sans s'imicer dans les affaires intérieures du pays il était heureux de voir qu'une partie de la population voulait se tourner vers les valeurs de la démocratie et du progres économique. Non mais imaginez cinq minutes ce qu'aurait déclenché la présence d'un ministre soviétique ou de l'ambassadeur de Chine au pied des barricades du quartier latin en soixante huit ou si l'un de ces personnages était venu dans la Sorbone occupée ou dans l'Odéon pour exprimer leur solidarité !!
 
Pour nos parangons de vertu démocratique tout cela est plus que normal, d'ailleurs il s'agit là de la grande liberté libérale de la libre circulation des idées et des produits surtout des produits, parce que pour les peuples c'est autre chose voyez-vous! Comme le disent certains de nos édiles au sujet de ces Rroms de l'est qui prétendent à la liberté de déplacement, il est dommage que les pompiers se pressent d'arriver quand leurs barraquements flambent.
 
Comme il ne faut savoir compter que sur nous même pour rétablir la vérité des faits et que plus que jamais nous devons mettre en doute la fabrication de l'opinion a laquelle se livre la presse industrielle, je vous propose ces quelques contributions diffusées par des blogs de la contre offensive.
 
Amicalement
 
Gilbert
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

Ukraine. La BERD prète 125 millions US$ pour soutenir un trust agroalimentaire


Un prêt majeur pour financer les besoins en capitaux de la société agroalimentaire Nibulon


Date : 10 Décembre 2012


http://www.ebrd.com/pages/news/press/2012/121210d.shtml


Avec 125 millions US$ ont peut - aussi - payer quelques manifestants
Répondre
M

 Le PCF a publié un commentaire des évènements en Ukraine (http://69.pcf.fr/47440) mi-chèvre mi-chou, qui :


* S’il fait mention des manifestants en portant le chiffre de 20.000 à 70.000 ou 100.000, ne fait pas mention de la pétition du Parti Communiste … Ukrainien et des 4 millions de
signatures ! ! ! Un oubli surement !


* ne se pose pas de question sur la spontanéité de manifestations destinées à plonger le pays dans le chaos et la misère de l’Union Européenne ; et alors que les nouveaux entrants - de force
- boudent l’U.E. Exemples :


-----Depuis 2009, on sait que les difficultés économiques sans précédents sont dues à l’U.E. et en fait de sauver les pays, elle les plonge dans la
misère et la désolation avec l’aide de Goldman Sachs et cie (voir la Grèce …)


----- La Slovaquie vampirisée par l’écotaxe : 78 % pour le privé !


En Slovaquie, la société prestataire (la française Sanef) a prélevé, en 2010, 110 millions € sur les 141,4 millions € collectés !


Source et suite : http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/11/05/pourquoi-le-contrat-ecomouv-vire-t-il-a-la-polemique_3508469_823448.html


----- En Croatie, avec un taux de participation de seulement 20,79 %, les électeurs ont nommé des
députés européens qui ne représentent qu’eux-mêmes et les lobbies ! ! ! Alors faire croire que les gens se battraient pour rentrer dans l’U.E., çà doit être comme les manifs anti
Kadhafi ou anti Al Assad. Hollande va-t-il déclarer la guerre à l’Ukraine ?


Source et suite : http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/04/15/les-croates-elisent-sans-enthousiasme-leurs-deputes-europeens_3159621_3214.html


Tout cela le PCF fait semblant de l’ignorer, pour faire un communiqué apparemment neutre ; mais pour faire oublier qu’il est pro-européen !


 
Répondre
G

les "orangistes" abaissent le masque, car manifester en suivant des mots d'ordres libéraux-démocratiques est plausible si on veut s'opposer à des fraudes électorales suppisées ou à la corruption
des dirgeants, mais tout à fait indéfendable pour protester contre la non signature d'un accord économque avec l'UE. Dans leur logique, il faudrait tenter de gagner les prochaines élections,
médias et milliards à l'appui.
Répondre