Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Non à la réhabilitation de Louis Renault, condamné pour collaboration en 1945

4 Mars 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Front historique

Lu sur Valmy


une nouvelle et intolérable tentative de réhabilitation de Louis Renault, condamné pour collaboration avec l’ennemi de portée nationale. 8 pages sur le sujet ont déjà paru dans le Monde Magasine du 8 janvier 2011. Le JT du 20 heure de D. Pujadas du 2 / 3 / 2011 sur la chaine publique est allé dans le même sens.


Le refus du monde et de la chaine publique de donner suite au droit au droit de réponse des trois syndicalistes historiques Silvain, Halbeher, Certano, soutenus par Annie Lacroix-Riz historienne émérite et spécialiste de la deuxième guerre mondiale .


CEUX-CI TIENDRONT UNE CONFERENCE DE PRESSE LUNDI 7 MARS A 11HEURES FACE A LA PORTE HITORIQUE DE BILLANCOURT PLACE J. GUESDE (place Nationale) comme ils ont eu à le faire plusieurs fois durant leur longue carrière chez Renault ( plus de 40 ans) comme ouvriers et responsables syndicaux et politiques.


Ils démontreront qu’il n’appartient à aucune cour de justice de remettre en cause l’ordonnance de nationalisation du 16 janvier 1945 votée par l’Assemblée nationale provisoire, une ordonnace signée par le Général DE GAULLE et instituant la nationalisation ainsi que la confiscation des biens et participations de L RENAULT (parce que les usines Renault ont constitué un instrument entre les mains de l’ennemi, est une décision d’Etat inviolable et d’ailleurs confirmée par différents procès engagés par la famille Renault les années suivant cette décision).


Les preuves de la culpabilité de L Renault sont aussi confirmées par de nombreux ouvrages notamment les livres de F. Picard collaborateur de L. Renault pendant l’occupation.


L’actuelle direction de Renault, embourbée dans une sombre histoire d’espionnage qui est en train de se retourner contre elle, et qui a sacrifié trois hommes portés à la vindicte populaire des semaines durant, est complice de cette opération puisqu’elle a mis à la disposition de D. Pujadas les locaux de l’Institut d’histoire Renault situés rue des Abondances à Boulogne pour filmer son reportage révisionniste,


Rétablir la vérité historique, un devoir de mémoire pour l’honneur de toutes les victimes de la barbarie nazie. Aimé Halbeher Roger Silvain Michel Certano

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

marcel raym 05/03/2011 09:23



Le dossier du Monde réhabilitait aussi le Colonel de la Roque et ses Croix-de- feu , lequel selon ses descendants n'aurait  rien à voir avec un quelconque fascisme français. Evidement
puisque ce n'était qu'une associations d'ancien combattant comme les Casques d'Acier en allemangne qui comme chacun sait n'ont apporté aucun appui au nazisme (c'est de l'humour)


Merci donc à Annie lacroix-Riz, impeccable comme toujours, et aux camarades syndicalistes de Renault qui rétablissent courageusement la verité


(Sur Louis Renault il n'y a pas que la justice et le Monde qui révisent à tour de bras. J'incite les camarades à aller sur wikipédia qui fait très fort dans la défense de l'industriel
collaborationniste, portant même des accusations abjectes sur les raisons de sa mort).