Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Michèle Picard, maire de Vénissieux : le viol est un crime!

9 Mai 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #A gerber !

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE – LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ
Hôtel de Ville – 5, avenue Marcel-Houël – BP 24 – 69631 Vénissieux Cedex
Tél. 04 72 21 44 68 – Fax 04 72 21 44 77 – cabinetdumaire@ville-venissieux.fr
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
DÉPUTÉE SUPPLÉANTE DE LA 14e CIRCONSCRIPTION DU RHÔNE
DECLARATION :


Le viol est un crime !


Le 9 mai 2011


Mercredi dernier, une adolescente de 14 ans a été victime d’un viol collectif, en
pleine journée, à proximité de la gare de la Part-Dieu. Ses agresseurs, une quinzaine
de mineurs, âgés de 13 à 16 ans, l’ont obligée, sous la menace, à pratiquer des
actes sexuels sur quatre d’entre eux.


Comble de l’horreur, ses violeurs ont filmé la scène avant de la poster sur
internet.


Je suis horrifiée, révoltée, scandalisée devant ce drame.


Horrifiée face à une telle violence commise par de très jeunes adolescents qui ne
semblent même pas conscients de la criminalité de leurs actes. Des jeunes qui ne
font plus la différence entre le virtuel et la réalité, qui n’ont plus de notion de respect
du corps de l’autre, voire de leur propre intimité.


Révoltée face à une société où tout est fait pour polluer l’imaginaire sexuel de
ces jeunes, où la violence est banalisée, où le corps humain est réduit à une
marchandise, un simple objet sexuel.


Scandalisée, par les commentaires lus dans la presse qui caractérisent cette
jeune fille comme « fragile » et minimisent les faits : « un peu menacée, mais pas
frappée », jusqu’à dire qu’«elle n’a pas manifesté explicitement son refus ».
Attention, ne nous trompons pas de victime ! Il s’agit là d’une enfant terrorisée face à
une violence gratuite, insultante, traumatisante.


Qui peut être certain de manifester « un refus explicite » en cas d’agression ?
Faudrait-il aujourd’hui s’excuser d’être femme, se justifier face à une éventuelle
agression sexuelle ?


En France, près de 75 000 femmes sont violées chaque année, soit une toutes
les sept minutes. Le viol est un crime, une atteinte à la dignité humaine, une violation
barbare de l’intégrité de la personne.


Je condamne sans appel ces actes de violence et souhaite que les auteurs
soient punis. J’adresse à cette jeune fille tout mon soutien et ma solidarité.


Michèle PICARD

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article