Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Ma France (tribune libre)

12 Avril 2013 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Positions

Sur le blog de Jean Lévy :


La France passait autrefois pour le royaume du bon sens et du cartésianisme politique : nous en sommes fort loin.

 

Le Président Hollande, se tambourinant la poitrine avec ses bras musclés, claironne avoir mis fin en deux mois aux méfaits des méchants trafiquants intégristes islamistes du Sahara. Du balcon, ses farouches opposants de la droite ultra libérale applaudissent la prestation, susurrant « nous n’aurions pas fait mieux. Sarkozy avait donc raison quand il enclencha le processus guerrier au profit des « djihadistes » de Lybie. Les observateurs plus sérieux osent entre eux quelques réserves sur le bilan des monarques français en Afrique :

 

La Lybie, soumise aux pétroliers occidentaux, est aujourd’hui livrée aux exactions des bandes intégristes qui alimentent en armes, fournitures et mercenaires les djihadistes au Sahara : ils sont et seront longtemps capables d’y poursuivre la guérilla, d’y capturer et d’y tuer des otages, de harceler les populations sédentaires du Sahel malien : la France et l’OTAN ont ouvert en 2012 la boite de Pandore et elle n’est pas prête à se refermer.

 

Le Mali a perdu en un an son intégrité nationale, notamment parce que la France y soutient depuis le début les séparatistes « touaregs » du MNLA. Il est livré pour longtemps aux volontés des occupants étrangers, Occidentaux, africains, pro-occidentaux de la CEDEAO camouflés derrière un état croupion qui ne contrôle ni l’armée, ni l’économie.

 

Les seuls bénéficiaires de deux ans de guerre au Nord Mali sont les sociétés occidentales comme Areva qui espèrent pouvoir en exploiter les richesses sans concurrents chinois ou autres et les militaires étatsuniens qui peuvent enfin installer leur dispositif militaire (africom), leurs « conseillers », leurs drones ; ils sont déjà au Niger, au Burkina, et opérationnels au Sahara.

 

Le gouvernement français, pointe offensive de l’impérialisme occidental au Sahara et au Sahel, après l’avoir été au Maghreb, propose à ses alliés européens et au USA d’étendre ce brillant résultat au Moyen Orient en éradiquant par la guerre le régime syrien, première étape d’une guerre ultérieure contre l’Iran et ses alliés. Pour cela, il n’hésite devant aucun paradoxe, soutenant militairement les insurgés intégristes syriens, alors qu’il prétend les éradiquer au Mali et choyant à Paris les Qataris qui les financent…

 

Plus grave est que ces comportements irrationnels semblent avoir déteint sur la mouvance progressiste, trop souvent engluée dans l’opportunisme électoral ou le sectarisme.

 

La lutte pour la paix qui fut si forte en France contre les brutes coloniales ou les docteurs Folamour amoureux de l’arme nucléaire, se disperse en dérives contraires ; les uns se complaisant dans un absurde admiration pour des despotes anti progressistes devenus subitement antioccidentaux, comme Kadhafi ou Assad, les autres dans un discours « humanitaire » qui sert de cache-sexe aux bandes armées intégristes. Ce faisant, ils oublient tous deux que l’idéal anti-impérialiste consiste justement à ne pas choisir à la place d’un peuple et seulement à s’opposer à toute ingérence extérieure, coloniale ou « néocoloniale ».

 

Le PCF fraîchement émoulu de son dernier congrès qui devait « rallumer les étoiles » et n’a réussi qu’à être un non-évènement, tant il a pérennisé ses tendances opportunistes « européennes », a dénoncé à juste titre les dirigeants français qui prônent la fourniture d’armes lourdes aux insurgés syriens ; le communiqué du 15/3/2013 utilise pour cela un argument curieux : « il est impossible de savoir en quelles mains ces armes vont tomber »… Mais si, justement, camarades, on le sait : la coalition syrienne d’opposition a élu à sa tête un certain Hitto technocrate ultra libéral, le poulain des Frères Musulmans, qui sévissent déjà en Egypte…

 

Et puis, fâcheusement, le 20 mars, les « nouveaux » dirigeants du PCF accueillent en grande pompe sous les lustres de « Fabien » des représentants des opposants syriens, baptisés « démocrates », bien sûr parce qu’ils sont pro-occidentaux…

 

Et c’est pourtant de ce parti qui fut si grand dans ses luttes pour la paix, que nous attendions un sursaut logique, la non ingérence dans un conflit interne qui détruit la Syrie au seul profit de l’impérialisme occidental…

 

Quant aux escrocs, fiscaux ou pas, qui n’ont pour idéal que « la politique du ventre, comme on dit en Afrique, ils ont déshonoré la fonction politique, quand tant de militants ont su vivre et mourir au service des autres. Qu’ils se nomment Sarkozy à droite, Cahuzac et Augier au PS, Péninque au FN, évitons d’en parler aussi : ils sentent par trop le vomi…

 

Réveille-toi ma France ! Ils ont devenus fous !

Le 12 avril 2013

Francis Arzalier

 

Source : collectif communiste Polex

aime-pays.jpg

une affiche du PCF des années 70

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article