Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Les (pseudo) écolos : idiots utiles du lobby du gaz et du charbon?

7 Mai 2013 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Qu'est-ce que la "gauche"

Envoyé par Amar Bellal :

 

cohnBENDIT

 

Quand on vous dit que derrière l’offensive contre le nucléaire civil, il y a des lobbies puissants, essentiellement les marchands de gaz et de charbon (voir pour plus de détail l ‘article  sur:  http://environnement-energie.org/2012/08/09/nucleaire/ ) .. Ici une illustration avec ce texte ci dessous issu du site « politis » avec un Cohn-Bendit qui argumente sur les perspectives du Gaz et du Pétrole chypriote. Que Chypre exploite ses ressources naturelles, cela se défend, c’est un pays souverain et on serait mal venu de lui donner des leçons et lui faire la morale en considérant les importations annuelles de gaz et de pétrole de la France. Mais imaginez si Chypre avait eu au large de ses cotes ou sur ses terres des gisements d’uranium et qu’elle voulait les exploiter, ou si elle décidait un jour de construire un réacteur nucléaire de faible puissance pour produire de l’électricité bon marché et sans émission de CO2 à tous ses habitants : quelle aurait été dans ce cas la réaction du député, président du groupe des verts au parlement européen, Cohn-Bendit?…cela n ‘a rien à voir avec l’écologie tous ces positionnements : le nucléaire est la seule énergie (avec l’hydraulique) capable de produire beaucoup d’électricité pour répondre à la demande mondiale avec peu d’émission de CO2 et les écologistes français et allemands notamment  taisent cette caractéristique pourtant essentielle (contrairement aux écolo anglais qui sont favorables au nucléaire..)! Cela les gêne tellement qu’ils essaient régulièrement de pondre des études tendant à démontrer le contraire. Et en parallèle, ils vont même jusqu’à fermer les yeux voir même défendre le gaz et le charbon en alternative (voir le cas allemand et la position des verts allemands)…Il serait temps que les écologistes français sortent de leurs contradictions; A quand des écolos français favorables au nucléaire comme c’est couremment  le cas en Angleterre par exemple?…il y en a déjà regroupés dans à l’ AEPN ( Association des Ecologistes Pour le Nucléaire voir lien en bas du blog). Reste à convaincre les autres écologistes  de sortir d’un positionnement certainement plus identitaire que vraiment rationnel…

—————————————————————–
L’écologie pétrogazière
de Cohn-Bendit

par Michel Soudais - 20 avril 2013 – blog politis.fr 

Stupéfiante déclaration de Daniel Cohn-Bendit au Parlement européen. Le président du groupe des Verts pense que l’exploitation du pétrole et du gaz en Méditerranée va sauver Chypre.

Mercredi, le Parlement européen débattait de la situation de Chypre. Intervenant au nom du groupe Verts/ALE qu’il préside Daniel Cohn-Bendit s’adresse à Olli Rehn, commissaire européen aux Affaires économiques et monétaire, pour présenter deux « perspectives économiques » pour sortir l’île de la catastrophe économique.

La première consiste à réunifier l’île, pour « donner la possibilité à des investisseurs de l’économie la plus dynamique dans la région – la Turquie ! – d’investir ». Plus tard, il expliquera que ce qui « est valable pour l’économie de Chypre, c’est valable pour l’économie grecque ».

La seconde est plus stupéfiante venant d’un écologiste, même de Marque déposé. Lisez plutôt :

« Que cela nous plaise ou non en tant qu’écologistes, la perspective première de l’économie pour Chypre, c’est évidemment le gaz et le pétrole. Les questions qui se posent sont les suivantes : qui et comment ? On les aide parce que c’est une perspective. Il y a donc le tourisme, le gaz et le pétrole. »

Je n’invente rien, tout est consigné dans le recueil des débats mis en ligne vendredi après-midi (page 18). Certes, on sait depuis peu que les eaux chypriotes pourraient receler d’énormes quantité de gaz, susceptibles de rapporter à ce petit pays 600 milliards d’euros. Le partage des parcelles en haute mer a déjà commencé entre les compagnies pétrolières et Total a récemment eu son lot.

Mais cette exploitation outre les tensions qu’elle crée avec les voisins de l’île, comportent également des risques écologiques non négligeables pour la méditerranée déjà bien malade. Et, naïf que j’étais, je croyais que la lutte contre le réchauffement climatique nous commandait, surtout quand on a une conscience écologique, de rechercher d’autres modes de développement que ceux basés sur le pétrole et le gaz. Apparemment l’impératif productiviste est chez Daniel Cohn-Bendit, le pape des Verts européens, encore plus fort.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article