Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

les primaires contre la démocratie : une réflexion de Danielle Bleitrach

10 Octobre 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #l'Europe impérialiste et capitaliste

L’illusion démocratique…

by histoireetsociete

 

Souvenez-vous du Guépard, quand le jésuite dit : il faut changer un petit quelque chose pour que tout demeure à l'identique... Ainsi en est-il des primaires socialistes et de l'illusion démocratique qu'elles ont suscité.

Alors que comme le quinquennat proposé par Jospin il s'agit d'une aggravation de l'aspect monarchique de la Constitution, ces procédures se présentent comme un triomphe de la Démocratie. Il en a déjà, été ainsi avec le vote du président au suffrage universel, encore aggravé par le choix du quinquennat par Jospin qui soumettait un peu plus le parlement au Président, le pouvoir présidentiel devenant de plus en plus monarchique.

Les primaires accentuent le système, non seulement celui de la bi-polarisation mais celui qui consiste à organiser un peu plus la vie des partis autour de la dite élection. Les primaires font  des partis des machines toujours plus orientées vers la gestion, la récolte du fric comme aux États-Unis, et suspend encore plus la vie politique à cette échéance présidentielle qui est en fait la fin de la vie politique pluraliste, des partis de militants avec les débats, la production d'idées. Le paradoxe de la situation et qui montre la caricature qu'est déjà cette vie politique est que c'est le pseudo rénovateur de gauche Arnaud Montebourg qui ne cesse de réclamer une VIe République, un parlementarisme accru qui a proposé ces primaires...

Mais il y a eu un autre fait qui a joué dans le même sens c'est la fin du PCF, le choix d'un candidat pour céder à la personnalisation de la dite élection... Je n'ai rien contre Melenchon mais les critères sur lesquels le PCF l'a intronisé a été seulement celui de son rapport aux médias sur les plateaux de télévision.

Le débat des présidentielles après avoir éliminé la question du coût exorbitant des expéditions militaires, après avoir éliminé de fait la question de l'euro et celle de la propriété et du contrôle du secteur financier dans un cadre national a pu s'opposer sur des questions aussi fondamentales que le cumul des mandats tout en renforçant la présidentialisation. Et ça va continuer...

Tout cela va dans le même sens au moment où les périls se multiplient et où le même jour où on amusait la galerie avec cette pseudo démocratie, se tramait entre Sarkozy et Merkel un accord pour transformer les institutions européennes dans le sens d'une intégration économique sous l'égide de la BCE, et pour le plus grand profit des banquiers.. Une Europe toujours plus antidémocratique.

En parodiant Marx on peut dire que tandis que Solferino cherchait la pierre philosophale de la démocratie, à Bruxelles Sarkozy et merkel battaient déjà la monnaie de la fin de nos liberté et de la tyrannie des marchés.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

gq 16/10/2011 17:53



"faire valoir", c'est un risque à courrir, cela dit si c'était vraiment le cas on aurait tribune ouverte dans l'huma.



sam 82 16/10/2011 17:22



je remarque que tout en étant déterminés , vous n'arrivez pas a être plus convaincants que nous . vous en êtes même par impuissance politique a l'intérieur du parti , a cautionner le FDG et la
candidature de Melenchon . donc pour la direction du PCF vous servez de faire valoir . si ce rôle vous suffit très bien , libre a vous . sam 82 .



GQ 16/10/2011 09:21



Admettons qu'il y ait des moutons au PCF, il y en avait sans doute aussi au temps ou tu t'y trouvais bien. Le problème, c'est que toi et ceux qui pensaient comme toi, vous n'avez pas été assez
convainquants et assez déterminés pour entrainer les moutons de votre coté, si agneaux il y a.



sam 82 15/10/2011 18:31



moi je reste au PCF ...............


        que tu reste au PCF , c'est ton affaire , j'en ai rien a foutre , si tu pense que ça passe par là . pour ma part chaque fois que j'ai ressenti la
nescessité de critiquer le PCF je n'ai jamais eu besoin de demander la permission a qui que ce soit ,y compris quand j'y militais . si la critique vous emmerde il faut le dire franchement , il
semble que ce soit le cas . sam 82 .



sam 82 15/10/2011 18:20



( hé non ! je n'empêche pas la critique . par contre  etc etc .........  )


                 ça veut dire quoi ? que le parti n'a aucune responsabilité dans ses orientations politiques ? et
puis si le parti en est réduit s'effacer dans la candidature a la  présidentielle , pour laisser la place a un social démocrate bon teint , que vous le vouliez ou pas c'est quand même un
choix politique conscient , soutenu par une majorité de militants non ? donc c'est que vous ne voulez pas entendre la critique qui vous lasse tant . je persiste ,je répète une fois de plus qu'il
y a nombres de militants dépourvus d'esprit critique , ça ne date pas d'aujourd'hui , et pour ma part je considère que ce sont des moutons . quand au classement des gens de ce site , je n'aime
pas classer , je trouve le site intéressant , avec lequel je suis en phase sur pas mal de points , si ce n'est que je ne crois pas a la possibilité de redresser le PCF de l'intérieur , nous avons
été une minorité a essayer bien avant vous , nous en avons déduit que c'était impossible . nous sommes ailleurs pour ma part je soutiens le PRCF . en ce qui te concerne comme je n'ai jamais eu
l'habitude de tourner autour du pot j'ai tendance a te classer parmi les moutons , puisque tu tiens au classement.


quand a l'histoire du PCF ,sortant d'une famille de communistes résistants , j'y tiens au moins autant que toi . et sur ce point , je suis obligé d'être critique , sur la criminalisation du
socialisme en URSS par le PCF , en s'alignant sur les arguments des pires anti communistes , qu'ils soient de droite ou sociaux démocrates .


        pour ce qui est de la riposte au capital , je n'ai plus d'illusions elle ne passeras malheureusement par le PCF actuel , englué dans son orientation
politique réformiste jusqu'au cou .


         je ne pense pas non plus que nous ayons l'occasion de militer ensemble , car il y aurait certainement un antagonisme radical .


       quand au militantisme j'ai assumé pendant des dizaines d'années a l'entreprise sur Toulouse (aéronautique ) puis quand la direction du parti a décidé de
saborder les sections d'entreprises , nous avons été rattachés aux sections locales . la encore nous avons été une petite minorité a ne pas être d'accord . les moutons une fois de plus ont
cautionné le processus . pour le militantisme il est évident que nous ne tirons pas dans le même sens , et pour tout dire je n'ai pas de leçons a recevoir de ce coté là , pour quelqu'un qui
n'aime pas les donneurs de leçons , je pense que ce doit être une forme d'autocritique de ta part . sam 82 .