Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Les juifs menacés par la pseudo-révolution ukrainienne

23 Février 2014 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ukraine

Sur le blog de Danielle Bleitrach, source Haaretz, traduction DB

 

 

Le grand rabbin de l’Ukraine dit aux Juifs de Kiev de fuir la ville. Craignant la violence contre les Juifs d’Ukraine, la communauté juive demande à Israël de l’aide pour la sécurité de la communauté.

  Haaretz | le 22 février 2014 |

 

Le grand rabbin d’Ukraine, le Rabbin Moshe Reuven Azman, s’est adressé aux juifs de Kiev pour leur demander de quitter la ville et même le pays si possible, craignant que les juifs de cette ville soient pris pour cibles dans le chaos a rapporté Maariv, le quotidien israélien vendredi.

"J’ai dit à ma congrégation de quitter le centre-ville ou la ville tous ensemble et si possible aussi le pays a dit à Maariv," le Rabbin Azman . "Je ne veux pas tenter le diable," a-t-il ajouté, ", mais il y a des avertissements constants concernant les intentions d’attaquer des institutions juives."

Selon le rapport du journal, Azman a fermé les écoles de la communauté juive, mais il assure toujours trois prières quotidiennes. Il a dit que l’ambassade israélienne a dit aux membres de la communauté juive de songer à quitter leurs maisons

Edward Dolinsky, le responsable de l’association communautaire des Juifs de l’Ukraine a décrit la situation à Kiev comme abominable, selo, Maariv "Nous sommes entrés en contact avec le Ministre des Affaires Étrangères Avigdor Lieberman en lui demandant de nous aider à garantir le sécurité de la communauté." (...)


L’Agence juive fournit une aide d’urgence pour assurer la sécurité des juifs d’Ukraine. L’aide d’urgence a été établie en 2012 à la suite des événements de Tououse.


L’Agence juive fournira une aide d’urgence de secours à la communauté juive d’Ukraine et aidera à sécuriser les institutions juives dans le pays, a déclaré le président Natan Sharansky dans la nuit de samedi à dimanche.

Sharansky n’a pas spécifié quelle forme prendra l’aide. Des leaders juifs en Ukraine ont exprimé leurs préoccupationspour la sécurité de la communauté en raison du soulèvement actuel et la violence des derniers jours.

La semaine dernière, le Rabbin ukrainien Moshe Reuven Azman, a invité les Juifs de Kiev à quitter la ville et même le pays, si possible, selon le quotidien Maariv de vendredi.

"J’ai dit à ma congrégation de quitter tous ensemble le centre-ville ou la ville et si possible le pays aussi," le Rabbin Azman a dit à Maariv. "Je ne veux pas tenter le diable," a-t-il ajouté, ", mais il y a des avertissements systématique concernant des intentions d’attaquer des institutions juives."

En parlant au nom de la direction de l’Agence juive, Sharansky a dit que l’organisation est "constamment en contact avec la direction de la communauté juive ukrainienne et suit les événements de près. L’aide de l’Agence juive a pour but d’augmenter la sécurité pour les institutions communautaires juives en Ukraine," a déclaré Sharansky

. L’aide immédiate viendra du Fonds d’Aide de Secours de l’Agence juive pour les Communautés juives, qui a été créé à la suite d’une attaque terroriste 2012 à Toulouse, au cours de laquelle un professeur juif et trois écoliers juifs ont été assassinés.

Il fournit l’aide financière aux communautés juives qui ont des problèmes de sécurité, des mesures de sécurité renforcées et se préoccupent d’ assurer que la vie juive jouisssent de lieu de sécurité. Le fonds a jusqu’à présent fourni environ 4 millions de $ en aide financière, pour assurer la sécurité d’environ 50 communautés dans 25 pays, y compris des communautés en Afrique du Sud, en Grèce, au Brésil, en Argentine et ailleurs.

La communauté juive ukrainienne est une des plus importantes dans le monde, avec environ 200,000 membres. La plupart des Juifs résident dans la capitale, Kiev et il y a d’autres communautés à Odessa, Lvov, et Dnepropetrovsk.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GQ 01/03/2014 17:00


Il semble qu'un ancien membre des forces spéciales israélien ait participé à l'organisation militaire des émeutiers, par pure pulsion humanitaire à l'en croire. Ce n'est pas étonnant. L'extrême
droite au pouvoir en Israël, organiquement mêlée à l'extrême droite américaine de post guerre froide, est de plus en plus amenée à s'allier avec le diable, qu'il soit djihadiste en Syrie ou nazi
en Ukraine. Ses soutiens dans les médias comme BHL espèrent aussi au passage que ces opérations de mercenariat néolibéral (actif aussi en Colombie et en Inde contre les guerillas nationales)
provoquent une montée de l'antisémitisme "de gauche" pour pouvoir discréditer commodément tous les adversaires du capitalisme.

GQ 24/02/2014 11:10


Dieudonné doit avoir la rage ! Les antisémites sponsorisés par l'UE, l'OTAN, la CIA en Ukraine sont mille fois plus nocifs que lui ! Il est vrai que leurs pères spirituels étaient gardiens à
Auschwitz.